25/08 09:41

Allemagne - Sept personnes ont été volontairement empoisonnées à l'Université de Darmstadt : Un des garçons âgé de 20 ans est entre la vie la mort

Une enquête a été ouverte par le parquet de Darmstadt pour «tentative de meurtres» par empoisonnement au sein de l’université de la ville, dont ont été touchées sept personnes. Les victimes concernées avaient consommé «une substance nocive» contenues dans des briques de lait et des bouteilles d’eau «entre vendredi et lundi», d’après un communiqué de la police et du parquet de Darmstadt (Allemagne).

Les sept étudiants intoxiqués au sein de l’université technique ont été hospitalisées lundi en milieu de journée. Entre la vie et la mort lundi, l’un d’eux, âgé de 30 ans, se trouve ce mardi dans un état stable, selon Bild.

D’après les informations du quotidien allemand, chaque personne impactée a consommé des boissons issues d’un distributeur automatique, ainsi que des aliments de la cuisine de l’Institut des sciences des matériaux à Darmstadt. Cela aurait ensuite provoqué une coloration bleuâtre de leurs extrémités, notamment dans les bras et les jambes.

Si la vie continue sur le campus malgré la présence massive de policiers, les étudiants et l’encadrement sont marqués sur le plan psychologique.

«Nous sommes choqués par ce qui s'apparente à un crime qui s'est produit dans notre université», a indiqué Tanja Brühl, la présidente de la faculté, dans des propos rapportés par l’AFP. Malgré des fouilles approfondies dans le campus la nuit dernière, la police n’a pas trouvé le moindre élément permettant de comprendre les motifs de cet empoisonnement, ni même des pistes pour trouver son auteur.

L’analyse du stock saisi par la police devrait donner plus de détails sur le produit utilisé, qui se caractériserait par une «odeur âcre» particulière selon les premiers éléments de l’enquête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions