21/08 12:02

La justice russe a classé "agent de l'étranger" la chaîne de télévision indépendante Dojd, un statut qui pourrait grandement gêner son fonctionnement

La justice russe a classé "agent de l'étranger" la chaîne de télévision indépendante Dojd, un statut qui pourrait grandement gêner son fonctionnement à l'approche des élections législatives de septembre. Le nom de cette chaîne d'information payante, qui émet sur internet, apparaît désormais sur la nouvelle liste officielle des "agents de l'étranger", une désignation controversée mise en place par une loi promulguée en 2012.

En Russie, les organisations ou individus "agents de l'étranger" doivent s'enregistrer auprès des autorités, effectuer de fastidieuses démarches administratives et indiquer clairement ce statut dans leurs publications.

"La chaîne Dojd n'est pas un agent de l'étranger (...), c'est un média russe", a réagi son rédacteur en chef, Tikhon Dziadko, sur la messagerie Telegram, annonçant l'intention de la rédaction de faire appel de cette "décision qui contredit la loi et le bon sens". "Bien sûr, nous allons continuer de travailler comme avant", a-t-il assuré.

La liste des "agents de l'étranger" concerne notamment les organisations financées de l'étranger et ayant des activités "politiques" en Russie.

Fondé en 2010, Dojd, l'un des derniers médias critiques du pouvoir russe, bénéficie d'un financement de l'Union européenne depuis 2014, selon sa direction, notamment pour le tournage des émissions visant à promouvoir les valeurs européennes en Russie. En juillet, le site internet d'information russe The Insider, qui travaille de Lettonie et collabore notamment avec le groupe d'investigation Bellingcat, à l'origine de plusieurs révélations sur les services secrets russes, a été classé lui aussi "agent de l'étranger".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Fredort
22/août/2021 - 19h02

C'était la dernière chaîne de TV qui  n'était pas aux ordres de Vladimir. Oser critiquer le Parrain, c'est terroriste.