03/08 06:51

Les manifestations du week-end contre le pass sanitaire ont poussé Emmanuel Macron à passer à l'offensive hier entre condamnations des violences et pédagogie sur les vaccins - Vidéo

Les manifestations du week-end contre le pass sanitaire ont poussé l'exécutif, Emmanuel Macron en tête, à passer à l'offensive, entre condamnations des violences et pédagogie sur les vaccins, face à la flambée de l'épidémie de Covid dans presque tout le pays. "Certains d'entre vous entendent de fausses rumeurs, parfois n'importe quoi, il faut bien le dire... Alors j'ai décidé de répondre directement à vos questions."

Teint hâlé et T-shirt noir, le président de la République s'est fendu lundi d'une vidéo artisanale depuis sa résidence estivale du fort de Brégançon (Var) diffusée sur les réseaux sociaux - seul un drapeau français en arrière plan rappelant la solennité de sa fonction. Dans une première réponse, adressée à "un jeune homme en bonne santé qui se demandait pourquoi se faire vacciner, Emmanuel Macron l'a notamment incité à le "faire pour ses proches", soulignant qu'il réduirait ainsi "le risque d'en contaminer d'autres". Ces premières vidéos, qui affichaient plus d'un million de vues lundi après-midi, se veulent pédagogiques.

Car samedi, ils étaient plus de 200.000 manifestants partout en France, selon le ministère de l'Intérieur, à protester contre le pass sanitaire, rassemblements donnant souvent lieu à des outrances, parfois à des violences.

Le président français Emmanuel Macron le 29 octobre 2020 à Nice

Depuis, l'exécutif est à la recherche de sa ligne de crête, entre marginalisation des opposants les plus radicaux et pédagogie envers les indécis. "Il ne faut pas donner une importance excessive à une minorité violente", a estimé lundi sur RFI le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, tout en reconnaissant qu'il existe "des angoisses sur le vaccin lui-même, sur la façon dont va se passer la rentrée scolaire, se dérouler la mise en place du pass sanitaire".

"Ça, nous devons l'expliquer", a-t-il sommé. Au-delà, c'est la capacité du mouvement protestataire à s'étendre qui est redoutée, alors que les cortèges ne cessent de grossir au fil des week-end, en s'en prenant avec toujours plus de véhémence à Emmanuel Macron, laissant craindre des manifestations du type "gilets jaunes".

Ultime inquiétude: la décision - toujours incertaine - du Conseil constitutionnel à propos de la loi étendant le pass sanitaire notamment aux bars, restaurants ou trains, attendue jeudi. Dans l'entourage du Premier ministre, on affirme "comprendre qu'il puisse y avoir des inquiétudes", mais on veut croire que "l'épreuve en réel du pass sanitaire convaincra la plupart des indécis et des dubitatifs", en renvoyant à la méfiance qui s'était exprimée lors de la mise en place des attestations de déplacement.

Alors que la situation sanitaire a été jugée "dramatique" par Jean Castex en Martinique, Guadeloupe et à La Réunion, à nouveau confinés, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a pour sa part assuré dans Libération que le pass sanitaire y sera mis en place "lorsqu'on mettra fin aux mesures de freinage", tout en ouvrant la voie à une adaptation "soit sur le calendrier, soit sur les lieux concernés".

Dans la nuit de samedi à dimanche, des heurts entre manifestants et forces de l'ordre avaient éclaté à Fort-de-France (Martinique), lors desquels un centre de vaccination a été incendié par la foule, alors que l'île antillaise connaît à la fois l'un des plus forts taux d'incidence du pays (plus de 1.000 cas pour 100.000 habitants) et l'un des plus faibles taux de vaccination de sa population (environ 15%).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Logique
3/août/2021 - 19h10
Azérol a écrit :

Eh oui même vacciné il faut conserver les gestes barrières et le port du masque enfin c'est ce que préconisent les médecins. Faut pas croire que la vaccination c'est l'Eldorado, les vaccinés restent contaminés et contaminants. Donc éviter de se multicontaminer entre vaccinés c'est peut-être une attitude responsable.

Ok. Parfait, comme moi.

je comprends mieux ta réponse. tu voudrais que les gens fassent comme toi

Portrait de Logique
3/août/2021 - 15h15
Azérol a écrit :

Tu vas un peu vite en besogne, toi aussi en disant:

si tu ne veux pas être vacciné, ni masque

relis ce que j'ai écrit :

Il suffit simplement de respecter à la lettre les gestes barrières

Je ne vais pas en dresser la liste tu les connais aussi bien que moi, en revanche, il n'y aurait pas le port du masque dans la liste ? 

Je ne te comprends pas

Tu veux les gestes barrières et le vaccin ?

Portrait de Godzilla
3/août/2021 - 14h06
Logique a écrit :

Il faut qu’il laisse tomber son pass sanitaire …

comme pour la Guadeloupe on va finir confinés à cause des manifestants.

donc on dit que ceux qui finissent aux urgences sans être vaccinés paieront les frais de santé, ne sont pas du tout prioritaire en cas de tension des urgences. (Retour chez eux avec une boîte de Doliprane)

et comme ça tout le monde est content 

Les anti-pass sont minoritaires, il suffit de voir que la vaccination a explosé depuis les annonces de Macron ! Et il n'a pas cédé aux GJ, il ne va pas céder à des personnes totalement manipulées par les extrêmes dont les leaders sont eux-même vaccinés ou se font tester pour avoir leur pass sanitaire comme Philippot !

Portrait de soly
3/août/2021 - 13h56
Azérol a écrit :

Laissons-le s'embourber dans son idéologie délirante du pass sanitaire, il va faire comme le maire de Moscou, il sera obligé de le retirer quand il va s'apercevoir que l'économie du pays va plonger. Déjà qu'elle en a pris un sacré coup lors du confinement et bien je crois que ça va être pire.

Et puis les conséquences du pass sanitaire et bien ça va faire comme en 1930 au temps de la prohibition des USA, la c'était des tripots clandestins qui avaient vu le jour pour consommer de l'alcool. La on va assister à la même chose, mais pour les bars les restos et peut être d'autres secteurs, il sera responsable d'avoir ouvert la porte à la clandestinité. Je lui souhaite bon courage pour tout contrôler, il va devoir embaucher du FDO moi qui vous le dit.

Tiens petite incohérence du pass sanitaire, il sera obligatoire presque partout et pas dans le métro, RER, TER, tramway et bus, comme c'est bizarre...

Lui qui traite les gens d'irrresponsable et d'égoisme, ce n'est pas être irresponsable de laisser s'entasser des gens dans les transports en commun.

Dans la logique, le pass  sanitaire devrait être aussi obligatoire pour les vaccinés qui n'ont pas fait de test PCR. État donné que la charge virale est la même chez les vaccinés et les non-vaccinés.

Portrait de Berger Blanc
3/août/2021 - 12h59

Là, il est t-shirt pour les "jeunes", la prochaine fois il sera en slip pour les LGBT ?

Portrait de misou25
3/août/2021 - 12h22

De toute manière, vacciné ou pas, a un moment ont sera reconfiné comme beaucoup d'autres pays.

Portrait de Logique
3/août/2021 - 11h41
Azérol a écrit :

Il suffit simplement de respecter à la lettre les gestes barrières et on ne finira pas aux urgences et je parle pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.Et pour les vaccinés ils doivent eux aussi continuer à respecter les gestes barrières pour ne pas être contaminé et être contaminant.

Mais bon quand je vois que des vaccinés se sont senti pousser des ailes, car ils se croyaient libres et ne respectaient plus rien au revoir le masque, au revoir la distanciation, au revoir le gel et bien pour certains ils ont vite déchanté quand le covid les a cueillit quant même. Certes ils n'ont pas fini à l'hôpital, mais certains ont sacrément douillé et ils s'en veulent d'avoir enlevé les gestes barrières.

Ne pas finir à l'hôpital, ça c'était avant, car dans peu de temps un variant va arriver et qui va faire envoler toutes ces certitudes, car il ne va pas empêcher les vaccinés de finir eux aussi à l'hôpital, renseigne-toi sur le variant epsilon.

Relis mon premier commentaire…

les gestes barrières me semblent une évidence lors d’épidémie de covid, grippe, gastro… 

je ne veux pas et je ne serais pas confiné car des gens refusent le vaccin, le masque… 

je ne parle que de mettre devant leur responsabilité les gens.

si tu ne veux pas être vacciné, ni masque et que tu restes chez toi ça me va très bien

Portrait de Logique
3/août/2021 - 10h31
VNBis a écrit :

Et contamineront ainsi les autres personnes du foyer, quelle logique ! ...

Pour info puisque visiblement vous n'avez toujours pas compris : être vacciné n'empêche ni d'attraper le virus ni de le transmettre

Pensez-y avant de vous transformer en ayatollah blanc

Meme si on laisse de côté le fait que le vaccin diminue la transmission… 

être vaccinés n’empêche pas de l’attraper ni de le transmettre, mais de ne pas finir aux urgences

qu’est ce que toi tu ne comprends pas la dedans ?

dis moi plutôt ta solution, ça m’intéresse 

Portrait de Logique
3/août/2021 - 08h20

Il faut qu’il laisse tomber son pass sanitaire …

comme pour la Guadeloupe on va finir confinés à cause des manifestants.

donc on dit que ceux qui finissent aux urgences sans être vaccinés paieront les frais de santé, ne sont pas du tout prioritaire en cas de tension des urgences. (Retour chez eux avec une boîte de Doliprane)

et comme ça tout le monde est content