27/07 19:07

Un jeune homme de 26 ans dévoile les images de l'horrible blessure provoquée par un bras de fer pratiqué avec des amis , durant lequel il s'est brisé l’humérus

Faire un bras de fer peut parfois avoir de graves conséquences, et ce jeune lillois peut en témoigner! «Pourquoi il ne faut pas faire de bras de fer», écrit-il sur les réseaux sociaux en évoquant la grave blessure qu’il s’est infligée en le pratiquant avec des amis.

C'est en voulant «tester» son bras gauche après avoir battu tout le monde avec le droit, que Lucas raconte avoir soudainement entendu «un gros "crack", bien sourd». «Je regarde mon bras, je vois qu’il est pas comme d’habitude, genre plié en 3 et là je ressens une douleur énorme (sic)», indique-t-il.

Le jeune homme s'est en effet brisé l’humérus, l’os composant la partie du squelette du bras entre l’épaule et le coude. «C’est un cas fréquent, quoi que rare en comparaison des causes sportives autres», explique un spécialiste au Huffington Post. Cette blessure a été provoquée par un mauvais positionnement du bras. La torsion exercée, plus que la force de son adversaire, aurait ainsi été fatale, décrit-il : «son bras était positionné à 90 degrés, mais moi j’étais de profil, avec mon bras placé à 45 degrés, c’est de là que vient la blessure».

Pris en charge aux urgences, Lucas a du subir une intervention durant laquelle une plaque de titane lui a été posée avec huit vis, qu’il gardera à vie . Si deux mois après il ne peut toujours pas déplier son membre, il confie avoir retrouvé 90% de mobilité de sa main, alors qu’il aurait pu perdre en totalité l’usage de son bras si le nerf avait été touché.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
28/juillet/2021 - 12h36

pas bien solide son os, de quoi se poser des questions

Portrait de Greg1928
27/juillet/2021 - 22h28

26 ans quand même. Y a de quoi se poser des questions smiley