12/07 07:51

Regardez les déclarations de Richard Branson depuis Virgin Galactic : "J'ai rêvé de ce moment depuis tout petit, mais rien ne pouvait me préparer à la vue de la Terre depuis l'espace" - Vidéo

Le milliardaire Richard Branson a réussi son pari: après avoir passé sa vie entière à en rêver, le Britannique a atteint l'espace dimanche à bord d'un vaisseau de l'entreprise Virgin Galactic, qu'il a fondée il y a 17 ans, et promis le début d'une "nouvelle ère spatiale". Il a ainsi ravi à Jeff Bezos le titre de premier milliardaire à faire ce spectaculaire voyage grâce à l'engin d'une entreprise qu'il a lui-même créée. C'est "une expérience unique dans une vie", a-t-il décrit alors qu'il était encore à bord du vaisseau VSS Unity, en train de revenir vers la base de Spaceport America, dans le désert du Nouveau-Mexique.

"J'ai rêvé de ce moment depuis tout petit, mais rien ne pouvait me préparer à la vue de la Terre depuis l'espace", a-t-il ajouté après son vol. "Nous sommes à l'avant-garde d'une nouvelle ère spatiale", a-t-il lancé. Outre Richard Branson, deux pilotes et trois autres passagers -- des employés de Virgin Galactic -- se trouvaient à bord. A quelque 15 kilomètres d'altitude, le vaisseau s'est détaché de son avion porteur et a entamé une ascension supersonique, jusqu'à dépasser les 80 km d'altitude -- la hauteur fixée aux Etats-Unis pour la frontière de l'espace.

Durant quelques minutes, les passagers ont pu se détacher de leur siège pour flotter en apesanteur et admirer la courbure de la Terre depuis l'un des grands hublots de la cabine. Après un pic à 86 kilomètres d'altitude, le vaisseau est redescendu en planant jusqu'à se poser sur la piste qu'il avait quittée une heure plus tôt.

Durant le vol, le rôle officiel de Richard Branson, qui cultive de longue date son image de tête brûlée, était de tester et évaluer l'expérience que vivront les futurs clients. Une fois de retour sur Terre, l'excentrique septuagénaire a embrassé ses petits enfants et célébré son nouveau statut d'astronaute sur une scène, arrosant l'assistance de champagne. Des milliardaires s'étaient déjà rendus dans l'espace dans les années 2000, mais à bord de fusées russes.

"Félicitations pour le vol!", a lancé le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, sur Instagram. "J'ai hâte de rejoindre le club!". La NASA a également félicité le milliardaire britannique qualifiant sur Twitter ce vol de "vraiment spectaculaire".

L'homme le plus riche du monde doit lui aussi s'envoler pour quelques minutes dans l'espace le 20 juillet, avec sa propre fusée, nommée New Shepard et développée par sa société Blue Origin. Il avait un temps paru être en position de réaliser l'exploit avant M. Branson, mais ce dernier avait finalement annoncé à la dernière minute une date antérieure.

"Ce n'était vraiment pas une course", a toutefois assuré le fondateur du groupe Virgin durant la conférence de presse suivant le vol. "Nous souhaitons le meilleur à Jeff."

Ailleurs sur le web

Vos réactions