14/06 11:31

La colère du maire de Domont dans le Val d'Oise face au fléau des rodéos urbains - Une pétition lancée par des riverains a déjà réuni 19.000 signatures - VIDEO

C'est un fléau auquel le maire de Domont dans le Val d'Oise fait face, ainsi que les habitants de sa commune, les rodéos urbains.

Une pétition a été lancée par les riverains d’un parc confronté cela, et a déjà réuni 19 000 signatures. Récemment, deux promeneurs ont d'ailleurs été blessés à cause de cette pratique.

Le maire alerte sur la difficulté de lutter contre ce fléau en raison de l’interdiction des courses-poursuites.

Il mise donc sur l’installation de mobilier urbain à l’entrée du parc et sur une éventuelle fermeture de cet espace une partie de la journée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piedsdansleplat
14/juin/2021 - 18h04

Lucieat, c'est ce qu'on appelle une nasse et c'est désormais interdit voir Conseil d’État. Ces inciviltés sont désormais, donc, autorisées en France. Continuons ! Dans quelques années, 1 ou 2, c'est la guerre civile en France. et AUCUN gouvernement (de droite à gauche même en passant par derrière) ne pourra y faire quelque chose   

Portrait de bergil
14/juin/2021 - 16h13
lucieat a écrit :

Ne pourrait on pas les laisser s'installer puis bloquer toutes les rues qui débouchent sur leur lieu de "jeu"; un grand coup de filet sans préavis, tous les vendredis ou samedis dans plusieurs villes à la fois,

Arrêter tout le monde, vérifier les identités, confisquer les véhicules et verbaliser tous ces petits crétins avant de les laisser partir, au bout de deux ou trois fois, ils réfléchiraient avant de recommencer, et si ce sont  des motos volées, c'est plus facile pour les restituer à leur propriétaire

C'est tellement facile que l'on préfère fermer le parc comme l'envisage le maire !

Portrait de lucieat
14/juin/2021 - 15h06

Ne pourrait on pas les laisser s'installer puis bloquer toutes les rues qui débouchent sur leur lieu de "jeu"; un grand coup de filet sans préavis, tous les vendredis ou samedis dans plusieurs villes à la fois,

Arrêter tout le monde, vérifier les identités, confisquer les véhicules et verbaliser tous ces petits crétins avant de les laisser partir, au bout de deux ou trois fois, ils réfléchiraient avant de recommencer, et si ce sont  des motos volées, c'est plus facile pour les restituer à leur propriétaire

Portrait de air libre
14/juin/2021 - 14h33

en France les policiers n'ont pas le droit de les poursuivre..... donc on laisse faire, en Angleterre si il y a refus d'obtempérer la police a le droit de percuter le véhicule pour le stopper. Il y en a beaucoup moins....Deux manières de prendre en considération l'exaspération des habitants des quartiers concernés.

Portrait de KERCLAUDE
14/juin/2021 - 13h52

Il faut faire respecter les lois ...... et donner des directives en ce sens.

Portrait de JC732
14/juin/2021 - 13h45
Paflebasilien a écrit :

Pourtant la solution est facile, on donne l'ordre à la police de les cartonner !!

Tu en doubles un, et tu mets un grand coup de patin. Une racaille au tapis. Et tu peins un croissant sur ta portière.

Portrait de Paflebasilien
14/juin/2021 - 13h16

Pourtant la solution est facile, on donne l'ordre à la police de les cartonner !!

Portrait de Valentin98
14/juin/2021 - 11h59

Si les pétitions seraient efficaces, çà se saurait! Ces pourris sont protégés par la justice inégalitaire de notre pays!