12/06 12:31

Découvrez les images impressionnantes des millards de cigales zombies qui envahissent actuellement les Etats-Unis - Des habitants évoquent même des scènes de "science-fiction" - VIDEO

Bientôt vingt ans qu'elles étaient tapies sous terre, à attendre le bon moment pour émerger. Ce n'est pas un film d'horreur ou une légende antique: des milliards de cigales envahissent une partie des Etats-Unis, dont la capitale Washington.

Le phénomène est rare et spectaculaire. Tous les 17 ans, ces cigales "périodiques" sortent en masse au grand air pour s'accoupler, pondre... puis mourir.

Certains américains évoquent des scènes de science-fiction, avec le sol couvert de cigales qui tombent raides mortes, ou encore frappent le pare-brise de la voiture. Parfois, ces cigales peuvent s'emmêler dans vos cheveux.

D'autres habitants évoquent surtout le bruit causé par leur chant, une vraie "cacophonie". "Mais on s'y habitue, ça devient un bruit de fond", tempère un américain, en se disant plutôt "amusé" par tout ce phénomène "incroyable" dont il a hâte, taquin, de voir l'effet sur les personnes ne l'ayant jamais expérimenté.

"C'est vraiment assez unique", explique John Cooley, qui enseigne au département d'écologie et biologie évolutionnaire à l'université du Connecticut à Hartford. Ces cigales, qui sont inoffensives, "ont tout simplement un cycle de vie de 17 ans".

Et voici comment se déroule leur existence, à la fois longue quand elles sont sous nos pieds, et éphémère une fois visibles.

"Dès que le sol atteint une certaine température, environ 62 degrés Fahrenheit (presque 17 degrés Celsius, ndlr) par une soirée qui pourrait être un peu humide, mais pas trop pluvieuse, les nymphes vont commencer à sortir de terre puis muer", dit le Dr Cooley.

Ensuite, "elles vont traîner dans la végétation sans faire grand-chose pendant une semaine. Et puis elles vont adopter un comportement adulte". A savoir se lancer dans une orgie géante.

Car "c'est de cela qu'il s'agit", affirme le Dr Cooley: se reproduire. "Le bruit que vous allez entendre, c'est le mâle qui appelle pour attirer une réponse de la femelle. Une fois que mâle et femelle sont réunis, ils s'accouplent, la femelle pond" et peu après, "ils meurent".

"Les oeufs vont éclore six à huit semaines plus tard, et le cycle tout entier va se répéter", poursuit-il. Les nymphes vont donc aller s'enterrer et passer les 17 années suivantes à se nourrir de sève prélevée sur des racines.

Il devrait bien y avoir "des milliards, voire des milliers de milliards" de cigales ce printemps, selon le Dr Cooley. Submerger ses prédateurs par le nombre, c'est même la stratégie de survie de cette espèce, explique-t-il.

Car si écureuils, oiseaux, ratons laveurs et chiens vont s'en repaître pendant des jours, ils arriveront à satiété sans que cela ne menace les innombrables cigales restantes.

En attendant, des habitants de la capitale américaine tentent de prendre avec philosophie le fait que l'invasion des "cicadas" se produira avec l'arrivée des beaux jours, qu'ils attendaient encore plus impatiemment que d'habitude après un an d'épidémie et de restrictions sanitaires.

Randonner ou pique-niquer au milieu des insectes pourrait en effet ne pas être très ragoûtant.

"C'est un peu cruel", dit Melody Merin en riant. "Un peu comme si quelqu'un avait un sens de l'humour très tordu, et jouait avec nos émotions!"

Ailleurs sur le web

Vos réactions