13/06 14:02

Les fans d'athlétisme pourront visionner jusqu'en 2024 les grandes compétitions françaises et internationales sur la plateforme payante Athlé TV

Les fans d'athlétisme pourront visionner jusqu'en 2024 les grandes compétitions françaises et internationales sur la plateforme payante Athlé TV, lancée par la jeune pousse tricolore Sportall et la fédération française d'athlétisme (FFA), en quête d'une large visibilité à l'approche des JO 2024 de Paris. Cette nouvelle offre sera accessible pour 4,99 euros par mois ou 49,99 euros par an, et offerte la première année aux actuels licenciés de la FFA, ont précisé Sportall et la Fédération, lors d'une visioconférence.

Disponible sur le site athletv.fr et sur l'application Sportall Multisport, lancée à l'automne 2020 et dédiée aux disciplines peu médiatisées, l'offre permettra à ses abonnés de suivre les compétitions organisées par la FFA (championnats de France, Meetings de Paris Indoor et Outdoor, circuit national Pro Athlé Tour...). Ainsi que 13 des 14 meetings de la Ligue de diamant --le circuit majeur de la Fédération internationale d'athlétisme--, Canal+ étant le diffuseur historique du meeting de Monaco.

La FFA devient ainsi "la première fédération sportive française à se doter d'un portail de diffusion des plus grands rendez-vous de sa discipline, non seulement à l'échelle nationale, mais également internationale", selon un communiqué. En quête de diffuseurs depuis la fin de son contrat avec RMC Sport, la FFA avait dévoilé son partenariat avec Sportall en avril, en même temps qu'un accord avec L'Equipe, qui retransmettra sur sa chaîne et son site plusieurs rendez-vous français et internationaux en clair jusqu'en 2024, et distribuera Athlé TV à un "tarif préférentiel pour ses abonnés numériques".

D'autres contenus originaux, notamment une série de rencontres avec de grandes figures de l'athlétisme comme Marie-José Pérec, seront proposés sur la plateforme. De quoi garantir une meilleure exposition à une discipline qui "disparaissait petit à petit des écrans traditionnels", a expliqué le président de la FFA, André Giraud, lors de la visioconférence. La Fédération espère ainsi "capter de nouveaux licenciés" tout en anticipant les évolutions du marché des droits sportifs, a ajouté sa directrice générale, Souad Rochdi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
14/juin/2021 - 07h53

le titre aurait pu être "les fans d'athlétisme devront payer pour regarder les grandes compétitions" c'est la grande tendance actuelle faire payer tout ce qui peut se regarder et en particulier le sport et le ciné.

Portrait de Paflebasilien
13/juin/2021 - 20h43

Le problème c'est que les gens se plaignent mais payent quand même...

Portrait de Bdhy
13/juin/2021 - 18h31
GOTAAB 87 a écrit :

Continuez à nous faire payer pour voir du sport !!!!!!!!

De toutes façons on ne voyait pratiquement jamais d'athlétisme à la Télé !

Par contre c'est diffusé sur le net, plus difficile à voir sur un grand écran, et puis pour les fanas de sport on commence sérieusement a accumuler les abonnements ...

F1, Foot, Tennis, Athlé, Rugby, Voile ... 25€+5€+5€+5€+5€ .... et la box et le téléphone et Disney+ et Netflix et ... a mon avis bien des foyers dépassent les 150€-200€ par mois d'abonnements divers !

                   

Portrait de Députéhonnête_mdr5
13/juin/2021 - 16h16

On paie déjà pour des émissions d’excréments… avec la redevance !

Portrait de GOTAAB 87
13/juin/2021 - 15h04

Continuez à nous faire payer pour voir du sport !!!!!!!!