09/06 12:29

Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête contre le Youtubeur Papacito pour "provocation" au meurtre après la diffusion d’une vidéo dans laquelle il met en scène l’exécution d'un électeur de La France insoumise

Une enquête a été ouverte mercredi pour provocation publique au meurtre après la diffusion d'une vidéo du Youtubeur d'extrême droite "Papacito" simulant l'exécution d'un électeur LFI, a annoncé le parquet de Paris, sollicité par l'AFP. Dans le détail, l'enquête est ouverte du chef de "provocation publique non suivie d'effet à la commission d'atteintes à la vie ou à l'intégrité des personnes", selon le parquet de Paris. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Dans cette vidéo publiée dimanche sur YouTube, depuis retirée, le vidéaste "Papacito" déclare: "Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon dans ce pays, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines". "Qu'est-ce qu'on peut faire pour ces gens-là?", ironise le vidéaste affublé d'un treillis militaire, avant de tirer, accompagné d'un ami, avec des armes à feu, sur le mannequin représentant l'électeur LFI, ensuite lardé de coups de couteau. "Alors bien sûr le but de cette vidéo n'est pas de vous engager à produire de la violence, elle est purement expérimentale", précise ensuite Papacito.

Des extraits de cette séquence ont été abondamment relayés et dénoncés sur les réseaux sociaux par les Insoumis, lundi, avant un communiqué puis une intervention de Jean-Luc Mélenchon, lors de laquelle le candidat insoumis à la présidentielle a dénoncé un "appel au meurtre" et annoncé une plainte. Fabien Roussel (PCF), autre candidat à la présidentielle, avait également annoncé "saisir le procureur" parce que les communistes y étaient aussi désignés comme cibles.

"Le gouvernement de la République condamne sans réserve et de la manière la plus ferme" cette vidéo, avait déclaré mardi le Premier ministre, Jean Castex, à l'Assemblée nationale. La vidéo de "Papacito" avait été postée après l'émission "Questions politiques" dimanche (France info/Inter/Le Monde) dans laquelle Jean-Luc Mélenchon avait fait un lien entre terrorisme et élections, suscitant de nombreuses critiques, mais sa longueur suggère un tournage et un montage qui la précédait.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
9/juin/2021 - 18h41

La justice a baissé les bras, les rappeurs appellent  a tuer les blancs, les fachos exécutent symboliquement les gens de LFI, les raclures de banlieue s'attaquent aux commissariats, des abrutis frappent les maires des villages ou des pompiers, on tue les forces de l'ordre et après on s'étonne qu'un type donne une claque au Président qui fonce en courant dans ses bras, je ne sais pas comment tout cela va finir.

Portrait de JC732
9/juin/2021 - 15h26
Steyr a écrit :

Tant qu'on y est le parquet peut aussi poursuivre Desproges, Coluche, Les Inconnus, Jacques Martin, Jean Yanne,  Gaspard Proust...

Non mais on rêve là ! smiley  Le parquet de Paris se ridiculise une fois de plus. 

Alors, dans notre pays,  on peut être rappeur et vociférer toutes les saloperies du monde et même de tuer des blancs sous couvert de l'art mais on a pas le droit de "tuer" un mannequin en plastique pour démontrer que la philosophie bisounours n'avait aucune chance face à l'islamisme. 

Mais où s'arrête la connerie ? Certainement pas aux portes de l'ENA ou de l'école de la magistrature. 

 

Bien d'accord avec ce triste constat.

Portrait de Antinemesis
9/juin/2021 - 14h59
lysniais a écrit :

Et contre youssoupha pour incitation au viol donc...

Ha ben non, c'est gauchiste donc accepté!

bienvenu en France...la "gooochee peut tout faire...ca passe creme en justice.

Portrait de Antinemesis
9/juin/2021 - 14h58

Sa video est geniale, bourrée d'humour, enorme soutien à ce Papacito que je decouvre tardivement.

 

Portrait de pasfacile
9/juin/2021 - 14h47

Juridiquement la vidéo est inattaquable l'auteur ayant délivré en préambule de sa "démonstration" les précautions oratoires imposées. 

Portrait de ThierryG
9/juin/2021 - 14h06

Encore de l'argent public bien dépensé. La vidéo est innattaquable, vous perdez et du temps, et de l'argent ! 

Portrait de Steyr
9/juin/2021 - 13h54

D'extrême droite ? Qui a décidé de cette qualification ? Où sont les preuves ?  Une vidéo qui dénonce la faiblesse de l'état  face aux Islamistes c'est être extrême ? Quand Marchais disait que l'immigration était une plaie pour l'ouvrier français il était facho ? 

Portrait de lysniais
9/juin/2021 - 13h49

Et contre youssoupha pour incitation au viol donc...

Ha ben non, c'est gauchiste donc accepté!

Portrait de Steyr
9/juin/2021 - 13h20

Tant qu'on y est le parquet peut aussi poursuivre Desproges, Coluche, Les Inconnus, Jacques Martin, Jean Yanne,  Gaspard Proust...

Non mais on rêve là ! smiley  Le parquet de Paris se ridiculise une fois de plus. 

Alors, dans notre pays,  on peut être rappeur et vociférer toutes les saloperies du monde et même de tuer des blancs sous couvert de l'art mais on a pas le droit de "tuer" un mannequin en plastique pour démontrer que la philosophie bisounours n'avait aucune chance face à l'islamisme. 

Mais où s'arrête la connerie ? Certainement pas aux portes de l'ENA ou de l'école de la magistrature.