06/06 14:31

France Culture lance plusieurs nouvelles créations, dont le premier podcast français dédié à la vie des idées, conçu avec l'éditeur Gallimard, et des séries autour de la nature

France Culture continue de tisser sa toile dans les podcasts: la radio publique lance en juin plusieurs nouvelles créations, dont le premier podcast français dédié à la vie des idées, conçu avec l'éditeur Gallimard, et des séries autour de la nature. La station mettra en ligne une adaptation en podcast de "Tracts", collection de courts essais d'actualité lancée en 2019 par Gallimard. Dans ces épisodes, les auteurs des textes (Régis Debray, Xavier Gorce, Nathalie Heinich...) exposeront leurs thèses sous la forme d'une tribune audio, à la première personne.

Et France Culture invitera les auditeurs à plonger dans "l'histoire de la naissance", avec un podcast en 32 épisodes de 14 minutes enregistré par René Frydman, "père" du 1er bébé-éprouvette français, qui accompagnera la publication d'un ouvrage chez Grasset. La radio diffusera ensuite deux podcasts autour de la nature: les "curieuses histoires" de 40 pièces issues des collections du Muséum d'histoire naturelle, et "Ils ont pensé la nature", qui se penchera sur les scientifiques et philosophes qui ont forgé notre rapport à la nature, en écho à l'exposition sur "les origines du monde" organisée au Musée d'Orsay.

La radio dévoilera le 24 juin la nouvelle saison de ses "mécaniques du journalisme", dédiée à l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès, et enfin elle proposera début juillet une adaptation en 10 épisodes de 30 minutes de "La filière", livre-enquête de Philippe Sands sur la fuite d'un dignitaire nazi après la chute du Reich, déjà mis en onde par la BBC. Conformément à la stratégie de France Culture, ces productions seront diffusées en podcasts avant d'arriver sur l'antenne de la radio, a précisé à l'AFP Sandrine Treiner, la directrice de la station. "C'est en partie l'avenir de la radio, et on y investit de l'énergie et des moyens, et nous recrutons des auteurs" pour ces créations, souligne-t-elle.

Si les thèmes développés partagent la même ligne éditoriale que les programmes de la radio, ces formats conçus pour le numérique "permettent de toucher des publics différents", fait-elle valoir. "Tracts", par exemple, pourrait aider à "élargir le débat démocratique aux nouvelles générations", qui n'ont pas ou moins l'habitude de lire des essais ou de consulter les pages débats des journaux, mais qui sont férues de productions audionumériques, dit-elle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions