27/05 17:31

Plusieurs fédérations de commerçants se rassemblent dans un collectif "Sauvons nos commerces" pour interpeller sur "l'essor non régulé" des acteurs du e-commerce présents seulement en ligne

Plusieurs fédérations de commerçants se sont rassemblés dans un collectif intitulé "sauvons nos commerces" pour interpeller, dans le cadre des élections régionales, sur "l'essor non régulé" des acteurs du e-commerce présents seulement en ligne, selon un communiqué.

"Les privilèges exorbitants" dont bénéficient les commerces en ligne, selon les fédérations de commerçants, "ne sont plus acceptables". Ils évoquent "les décisions prises durant la crise sanitaire (du Covid-19) avec la fermeture des commerces ou plus récemment avec le projet de loi Climat et Résilience".

La Confédération des commerçants de France (CDF), les Commerçants et Artisans des Métropoles de France (CAMF) ou encore les Vitrines de France, fédération nationale des centres-villes, également membres de "sauvons nos commerces", avaient critiqué début avril le projet de loi Climat qui fixe "un principe général d'interdiction de nouvelles surfaces commerciales" sans rien acter de tel "concernant les entrepôts du e-commerce". "Nous appelons à la mobilisation de toutes les associations de commerçants et des collectifs constitués dans les territoires", expliquent les commerces rassemblés au sein de "sauvons nos commerces". Ils encouragent à "alerter" les élus locaux "sur les dangers que représentent ces inégalités pour nos centres-villes et à interpeller l'ensemble des candidats aux élections régionales sur la défense des commerces de proximité".

Parmi leurs propositions, "reconnaître juridiquement la notion d'un seul et même commerce quelle que soit sa forme et établir ainsi un régime réglementaire et fiscal unique", une "équité fiscale totale" ou encore une "taxation sur les livraisons de e-commerce". Ils proposent en outre de rendre obligatoire l'affichage de l'empreinte carbone des achats en ligne. Les "commerçants physiques" précisent voir dans le e-commerce "une opportunité aussi bien pour nos producteurs, nos fournisseurs ou encore nos clients", mais réclament une équité des dispositions réglementaires, fiscales et environnementales.

Ailleurs sur le web

Vos réactions