26/05 19:10

Moselle - Regardez le Maire de Hayange qui a pris la parole ce soir lors de la marche blanche en hommage à la jeune femme de 22 ans a été tuée en pleine rue à coups de couteau - Vidéo

Un rassemblement s'est déroulé ce soir à Hayange (Moselle) en hommage à la victime du féminicide de 22 ans, tuée ans à coups de couteau dans la nuit de dimanche à lundi en pleine rue. Le Maire a pris la parole pour dénoncer les lacunes du système judiciaire (Voir ci-dessus).

L'inspection générale de l'administration et l'inspection générale de la justice a été saisie pour diligenter cette mission et savoir quels ont été les dysfonctionnements dans cette affaire. Une décision prise en dépit des dénégations de Christian Mercury, le procureur de Metz qui a réfuté mardi tout « dysfonctionnement des services judiciaires », rappelant que le suspect n'était pas identifié par la justice « comme un conjoint violent ». Et ce, malgré la main courante, ou encore la plainte qui faisait état « de violences verbales, de harcèlement ou de menaces de mort », mais aussi « plusieurs interventions de police secours au domicile conjugal ».

Autrement dit, les services d'inspection vont devoir se pencher sur l'absence de signalement de ces alertes au parquet de Metz, alors que l'homme présente neuf mentions au casier judiciaire, d'une part pour violence d'autre part pour délits routiers, ce pour quoi, il avait été dernièrement incarcéré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions