17/05 18:41

EN DIRECT - Coronavirus: Le vaccin de Pfizer peut être conservé au réfrigérateur pendant un mois, une décision qui pourrait accélérer son déploiement

18h40: Le régulateur européen des médicaments a approuvé lundi le stockage du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 au réfrigérateur pendant une période pouvant aller jusqu'à un mois, une décision qui pourrait accélérer son déploiement dans l'Union européenne.

La période de stockage au frigidaire pour les flacons non utilisés est ainsi rallongée par rapport aux cinq jours déjà autorisés, a indiqué l'Agence européenne des médicaments (EMA).

14h27: Dubaï a annoncé lundi autoriser de nouveau sa population à participer à des rendez-vous sportifs ou à des concerts, à condition d'avoir été vacciné contre le coronavirus. Les autorités de Dubaï, l'un des sept membres des Emirats arabes unis, ont affirmé dans un communiqué que les lieux de loisirs et de spectacles pourraient rouvrir avec une capacité de 70% maximum, pouvant aller jusqu'à 1.500 personnes à l'intérieur et 2.500 à l'extérieur.

Les hôtels peuvent par ailleurs pleinement rouvrir aux touristes, secteur clé pour l'émirat qui avait accueilli plus de 16 millions de visiteurs en 2019, avant la pandémie.

10h12: Plus d'un an après l'arrivée de la pandémie de Covid-19 en Espagne, le public a enfin fait son retour dans les stades de Liga: les enceintes de Valence et de Villarreal ont accueilli un nombre limité de supporters dimanche pour l'avant-dernière journée de championnat. A Valence, chaque supporter a vu sa température contrôlée à l'entrée du stade et doit obligatoirement porter un masque de type FFP2 tant qu'il est à l'intérieur de l'enceinte.

08h07: Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en soins critiques continuait de refluer, alors que le nombre quotidien de morts à l'hôpital est repassé sous la barre de 100, une première cette année, selon les chiffres de Santé publique France.

Sur les dernières 24 heures, 81 malades du Covid-19 sont décédés à l'hôpital, un niveau plus vu depuis octobre 2020.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent désormais 4.255 malades du Covid, dont 102 nouvelles admissions en 24 heures, contre 4.271 la veille. Ce nombre était monté à 6.001 au pic de la troisième vague le 26 avril et évoluait encore au-dessus de 5.000 il y a huit jours.

Le nombre total de personnes hospitalisées et atteintes du coronavirus se monte à 22.963, avec 416 nouvelles admissions en 24 heures.

Depuis samedi, plus 20 millions de Français ont reçu une première dose de vaccin et 8,8 millions deux doses. Le prochain cap fixé par le gouvernement est de 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin.

07h48: Boire un verre dans un pub ou aller voir un match de foot au stade: l'Angleterre franchit aujourd'hui une étape majeure de son déconfinement malgré l'inquiétude face à la progression du variant indien, susceptible de remettre en question la levée finale des restrictions.

Pays le plus meurtri d'Europe par la pandémie de coronavirus avec près de 128.000 morts, le Royaume-Uni a vu sa situation sanitaire nettement s'améliorer après un strict confinement durant l'hiver et une campagne de vaccination menée tambour battant.

Mais des poussées récentes du variant indien, surtout dans le nord-ouest de l'Angleterre, sont venues assombrir ce tableau.

Tout en demandant aux Britanniques d'être "prudents", le Premier ministre Boris Johnson a estimé qu'il n'y avait, à ce stade, aucune raison de repousser l'assouplissement de lundi, avec la réouverture des pubs et restaurants à l'intérieur - les terrasses avaient rouvert en avril -, hôtels, lieux culturels et stades avec jusqu'à 10.000 spectateurs.

Interdites depuis de longs mois, les retrouvailles à la maison sont de nouveau autorisées - mais limitées à six personnes ou deux foyers maximum -, de même que les vacances à l'étranger, même si seules quelques destinations sont exemptées de quarantaine au retour.

En Ecosse, où le gouvernement local décide de son propre calendrier de déconfinement, le relâchement de certaines restrictions ne s'applique pas à des zones subissant des poussées épidémiques, comme Glasgow.

Boris Johnson a salué dans un communiqué ce nouveau "jalon", mais a appelé à l'aborder avec "une grande dose de précaution". Il a souligné que la propagation du variant était placée "sous étroite surveillance" et que des "mesures rapides" étaient prises pour le contrer.

Le nombre de cas attribués au variant B1.617.2 au Royaume-Uni a plus que doublé en une semaine, à plus de 1.300 la semaine dernière.

S'il s'avère très contagieux, la levée de presque toutes les restrictions en Angleterre, prévue le 21 juin, pourrait être remise en question, a indiqué le dirigeant conservateur. Une décision sera prise une semaine plus tôt.

Dans l'immédiat, pour enrayer sa progression, le dépistage a été renforcé dans les zones affectées et l'intervalle entre les deux doses de vaccin été réduit à huit semaines (jusqu'à trois mois actuellement) pour les plus de 50 ans.

Selon le ministre de la Santé Matt Hancock, il y a "un fort degré de certitude" que les vaccins sont efficaces contre le variant.

Depuis le début de la campagne de vaccination début décembre, plus de 36 millions de personnes ont déjà reçu une première dose, et quelque 20 millions ont été totalement vaccinées, soit près de 40% de la population adulte. Le gouvernement compte avoir administré une première dose à tous les adultes d'ici fin juillet.

Face à la grande réouverture lundi, le comité scientifique conseillant le gouvernement (Sage) s'est montré beaucoup plus circonspect.

Il a estimé qu'il existait une "possibilité réaliste" que le variant soit jusqu'à 50% plus contagieux que celui apparu fin 2020 en Angleterre. Ce dernier avait entraîné une flambée des contaminations et des décès, contraignant le Royaume-Uni à se reconfiner en janvier pour de longs mois.

Dès lors, a-t-il prévenu, le relâchement pourrait "conduire à une recrudescence substantielle des hospitalisations, similaire ou plus importante que les pics précédents", quand les services de santé étaient au bord de la saturation.

Déjà critiqué pour n'avoir pas immédiatement pris la mesure de l'ampleur de la crise sanitaire au début de la pandémie, le gouvernement s'est défendu d'avoir tardé à agir face à l'émergence du variant, en ne durcissant pas plus vite les restrictions pour les voyageurs venant d'Inde.

Il a assuré ne pas avoir repoussé la décision de soumettre les résidents britanniques à une quarantaine à l'hôtel à leur retour en raison de la visite officielle de Boris Johnson en Inde en avril.

Ce déplacement, le premier majeur à l'étranger pour le dirigeant depuis le Brexit, avait finalement été annulé en raison de la forte aggravation de la crise sanitaire dans ce pays.

07h12: Les pays du G7 et des membres de l'UE seraient en mesure de donner plus de 150 millions de doses de vaccins anti-Covid à des pays défavorisés, pour tenter de combler en partie l'inégalité vaccinale face à la pandémie tout en remplissant leurs engagements vis-à-vis de leur propore population, affirme l'Unicef lundi.

Ce nombre pourrait être atteint si le groupe des sept pays les plus riches du monde - dont les dirigeants se retrouvent en juin en sommet en Angleterre- et des membres de l'Union européenne partageaient seulement 20% des stocks à leur disposition en juin, juillet et août, selon une étude menée par Airfinity, qui se spécialise notamment dans l'analyse de données scientifiques et financée par la branche britannique de l'Unicef.

Les vaccins anti-Covid continuent à faire cruellement défaut, faute de production suffisante et le système international Covax, mis en place pour tenter d'éviter que les pays riches ne s'accaparent l'essentiel des précieuses doses, est très loin du compte de doses qu'il pensait pouvoir distribuer.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lolito²
18/mai/2021 - 09h18
hummerH2 a écrit :

"Le vaccin de Pfizer peut être conservé au réfrigérateur pendant un mois"

 

Super congélateur.....puis  simple congélateur... maintenant au frigo classique pendant 1 mois.

A ce rythme la, le mois prochain faudra le faire bouillir 2 minutes ! smiley

le mois prochain faudra le faire bouillir 2 minutes !

avec mon oeuf coq   LOL !

Portrait de JC732
17/mai/2021 - 21h16
hummerH2 a écrit :

"Le vaccin de Pfizer peut être conservé au réfrigérateur pendant un mois"

 

Super congélateur.....puis  simple congélateur... maintenant au frigo classique pendant 1 mois.

A ce rythme la, le mois prochain faudra le faire bouillir 2 minutes ! smiley

smileysmileysmiley

Portrait de hummerH2
17/mai/2021 - 18h50

"Le vaccin de Pfizer peut être conservé au réfrigérateur pendant un mois"

 

Super congélateur.....puis  simple congélateur... maintenant au frigo classique pendant 1 mois.

A ce rythme la, le mois prochain faudra le faire bouillir 2 minutes ! smiley