13/05 18:36

Traque dans les Cévennes - Regardez l'intégralité de la conférence de presse des autorités qui s'est tenue aujourd'hui en fin d'après-midi - Vidéo

La Préfète du Gard fait le point en direct : "Les moyens sur place sont en train d'être augmentés avec le GIGN, la gendarmerie mobile. Il s'agit de sécuriser la population avant tout." Le gendarme, responsable des recherches affirme : "C'est un individu qui est armé et qui est toujours en fuite. L'homme a un profil solitaire qui pourrait nous attendre sur sa zone de terrain qu'il maîtrise et dont il connait tous les recoins.

Clairement on va le chercher, le plus gros des forces engagées sont dans des chemins escarpés, des vallons, dans une nature totalement isolée.. Des renforts supplémentaires vont arriver ce soir, soit un total de 350 hommes.

Cet individu s'entraînait très régulièrement sur des tirs à longue portée, avec des armes assez létales. Manifestement, on est plutôt sur quelqu'un qui n'est jamais appelé au téléphone et n'appelle jamais au téléphone. Concernant les "coups de feu" qui ont été entendu, il pourrait s'agir des bruits de nos hélicoptères de recherche et non d'armes, mais rien n'est sûr. C'est un homme apte à la survie en milieu hostile. Il a l'habitude de partir en montagne, de faire des randonnées, c'est un chasseur.

On n'a retrouvé dans sa documentation personnelle aucune relation avec une structure survivaliste, aucun propos montrant qu'il adhère à l'idéologie survivaliste. Depuis quelques jours il avait changé de comportement dans son comportement, il venait au travail avec un gilet pare-balles, sans que sa femme ne décrive quelque chose qui l'inquiétait particulièrement." 

Ailleurs sur le web

Vos réactions