09/05 11:54

Lyon - Un policier de la BAC, blessé dans l’exercice de ses fonctions, témoigne sur CNews, et raconte son quotidien : "Il m'a donné un coup de couteau au niveau du ventre" - Vidéo

C’est le témoignage d’un homme désabusé, blessé dans l’exercice de ses fonctions. Un policier lyonnais, qui nous livre le récit de son agression à visage caché. Des nerfs et des tendons de sa main ont été touchés, mais par chance, pas sectionnés.

Ce policier de la BAC de Lyon s’estime chanceux car il a évité le pire il y a quelques jours face à un cambrioleur qu’il tentait de rattraper.

« Il m'a donné un coup de couteau pour me percuter au niveau du ventre, pas pour me repousser mais pour me tuer, si je ne l’esquive pas, je le prends dans le ventre. Quand on y réfléchit, on se dit que l’on est passé pas loin du drame une fois de plus».

Après 20 ans de service, ce policier se dit bridé dans l’exercice de son travail.

« On demande juste de pouvoir effectuer notre travail correctement dans les conditions nécessaires au lieu d'être bridé. On se rend compte qu’on a un ras-le-bol, un malaise total. On demande un peu de reconnaissance pour ce qu’on fait tous les jours, on risque nos vies tous les jours pour protéger et servir nos concitoyens ».

Pour afficher leur malaise, les syndicats de police ont annoncé une marche le 19 mai à Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions