01/05 12:02

Fait-maison, écologie et "temps retrouvé": le magazine "100 Idées !", né au début des années 1970, revient dans les kiosques, en format bimestriel

Fait-maison, écologie et "temps retrouvé": le magazine "100 Idées !", né au début des années 1970, revient dans les kiosques, en format bimestriel, porté par le changement des rythmes de vie dû à la crise sanitaire.

Le magazine créatif qui avait connu un grand succès avec "des centaines de milliers d'exemplaires vendus chaque mois dans les années 1970/80" renaît, tiré à 80.000 exemplaires distribués en France, Belgique et Suisse, annonce dans un communiqué le groupe Turbulences presse.

L'ambition du magazine est de "donner au plus grand nombre, débutants ou confirmés, l'envie de se lancer de façon décomplexée dans des activités créatives intérieures ou extérieures à l'aide d'explications simples", explique le groupe de presse dont le siège est situé à Clermont-Ferrand en Auvergne.

"Nous avions depuis longtemps le projet d'un magazine autour du Do It Yourself (à faire soi-même, ndlr) et du bon sens mais nous cherchions comment créer la différence", explique Amélie Lamirand, rédactrice en chef, citée dans le communiqué. "Le changement de nos rythmes de vie, imposé par les confinements et autres couvre-feux que nous vivons depuis un an, nous a apporté la réponse", poursuit-elle.

La philosophie du magazine reposant sur "un art de vivre simplement en harmonie avec la nature" a séduit lors de sa campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank: près de 10.000 exemplaires ont été précommandés, dépassant largement l'objectif de vente initial de Turbulences presse. Au sommaire du premier numéro de 152 pages: des "tutos express" pour réaliser robe longue, sac en tissu ("tote bag") ou recycler ses jeans, "Do it yoursel faciles pour les enfants, la maison, le jardin, mode, zéro déchet" entre autres reportages, astuces anti-gaspillages, etc.

Vendu à 5,90 euros, le magazine, imprimé en France, affirme son engagement écologique avec un "papier composé à partir de fibres recyclées et biodégradables" et une "encre labellisée pour une meilleure recyclabilité".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions