14/04 10:46

Les dirigeants de 250 magasins de ski en "urgence financière absolue" écrivent au Premier ministre Jean Castex pour demander une meilleure prise en compte de leurs difficultés

Les dirigeants de 250 magasins de ski en "urgence (financière) absolue" ont écrit au Premier ministre pour demander une meilleure prise en compte de leurs difficultés, ont-ils annoncé dans un communiqué.

Menés par l'Union sport et cycle qui fédère le secteur, les signataires souhaitent attirer l'attention de Jean Castex sur la spécificité des magasins de montagne qui réalisent l'essentiel de leur chiffre d'affaires sur les quelques mois d'hiver.

La perte d'activité s'élève pour eux à 85% d'une année pré-Covid, estiment-ils, ajoutant que "28% (des entreprises) ont consommé plus de la moitié de leur prêt garanti par l'Etat".

"À l'origine de cette situation critique, des choix récents du gouvernement qui pénalisent les entreprises saisonnières de montagne", poursuit le communiqué diffusé par l'Union sport et cycle.

Et de critiquer en particulier "le nouveau calcul du fonds de solidarité", "injuste et largement insuffisant pour couvrir les charges qui incombent à ces entreprises".Au final, ont calculé ces dirigeants, "les aides de l'Etat perçues à ce jour ne couvrent que 15% du chiffre d'affaires annuel de ces entreprises".

Ils appellent "une nouvelle fois à la prise en compte de l'urgence de la situation des acteurs de la montagne."

Les opérateurs de remontées mécaniques, les plus directement touchés par l'arrêt de leurs installations décidée pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, ont vu leurs aides spécifiques ouvertes fin mars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pasfacile
14/avril/2021 - 12h13
Grinche a écrit :

Habitant en station, je comprends le problème de ces pauvres gens. Ils ne travaillent "que " 5 mois par an.

Comment vont ils faire pour changer de 4×4?? 

Mdr....les pauvres !

Et les Salariés que ces sociétés emploient vous y avez songé ne serait-ce qu'une seconde ?