13/04 11:45

Le groupe La Dépêche du Midi désigné par le tribunal de commerce de Nîmes pour reprendre le réseau de télévisions locales Vià Occitanie

Le groupe La Dépêche du Midi a été désigné par le tribunal de commerce de Nîmes pour reprendre le réseau de télévisions locales Vià Occitanie, a indiqué la direction du groupe basé à Toulouse. Le groupe Altice, notamment propriétaire de BFM TV, avait également fait une offre. Directeur général du groupe La Dépêche, Jean-Nicolas Baylet, qui était chargé de cette opération, s'est réjoui de cette décision "conforme au droit". "C'est ensuite une décision logique, car elle avait la préférence du personnel de Via Occitanie, et parce que depuis plusieurs années, nos deux groupes ont l'habitude de travailler ensemble. Nous sommes des médias régionaux, nous savons l'attachement de nos publics à l'information de proximité qui constitue notre ADN", a-t-il ajouté à La Dépêche. Dans un article consacré au dossier, le quotidien La Dépêche du Midi indique que "Altice était en discussion avec Via Group depuis deux ans environ, jusqu'à ce que la maison mère de BFM se désengage brutalement, laissant le champ libre au groupe +La Dépêche+ qui s'était également positionnée". "Or fin mars, quelques heures avant l'ouverture de l'audience au tribunal de commerce de Nîmes prévue le mardi 30 mars, Altice est revenu dans le jeu, conduisant La Dépêche du Midi à réajuster son offre de reprise", selon le journal. "C'est encore dans la nuit de dimanche à lundi 12 avril qu'Altice a tenté le tout pour le tout en surenchérissant à nouveau, au mépris des délais légaux qui encadrent ce type de dossier", assure le quotidien. Le groupe La Dépêche du Midi reprend les fréquences de Toulouse, Montpellier et Perpignan "pour 1 million d'euros, et s'engage à sauvegarder l'emploi de 45 salariés. Un nouvel appel d'offres doit être lancé par le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel, NDLR) s'agissant de l'avenir de la fréquence de Nîmes", selon le journal. Le groupe Altice a racheté récemment Azur TV, une chaîne de télévision locale privée basée à Nice, dans le cadre de sa stratégie "de développement des chaînes en régions". Selon une source proche du groupe Altice, sa dernière offre était deux fois plus élevée (2 M EUR contre 1 M) que celle de la Dépêche et incluait la reprise de 100% des salariés alors que La Dépêche prévoit de n'en reprendre que 45 sur 60. Le groupe La Dépêche du Midi est très présent en Occitanie avec six quotidiens (La Dépêche du Midi, Midi Libre, Le Petit Bleu, La Nouvelle République des Pyrénées, l'Indépendant et Centre Presse), deux titres de presse quotidienne gratuite, trois hebdomadaires locaux et le journal du rugby Midi Olympique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dédérinox
13/avril/2021 - 17h49

Le Groupe Dépêche, très endetté, rachète un réseau de tv locales que personne ne regarde ( j'habite en Occitanie  ). 

Cherchez l'erreur.

Portrait de Petoulet
13/avril/2021 - 14h42

La dépêche a un monopôle quasi total en Occitanie.C'est dramatique pour la liberté d'expression.

Résultat: censure à tout va,rétention d'infos.Par exemple le PDG Baylet à une plainte pour viol au derche,bien entendu pas une ligne dans le canard.

Par contre quand c'était Dominique Baudis qui avait été honteusement accusé des pires horreurs,là,c'était articles sur articles tous les jours.

Une féodalité bien en place depuis bien trop longtemps...