08/04 17:31

Trois militantes Femen condamnées en appel pour exhibition sexuelle au passage d'un convoi de Donald Trump sur les Champs-Elysées à Paris - VIDEO

Trois militantes Femen ont été condamnées en appel à des peines de prison avec sursis à Paris pour "exhibition sexuelle", pour s'être mises seins nus au passage du convoi de Donald Trump sur les Champs-Elysées le 11 novembre 2018, selon un arrêt consulté jeudi par l'AFP.

Ces trois militantes, condamnées à des peines d'un à deux mois de prison avec sursis, avaient été relaxées en première instance en janvier 2020, mais le parquet avait fait appel.

Le jour des faits, le trio avait déjoué la sécurité des commémorations en faisant irruption sur la célèbre avenue lors du passage de la limousine du président américain, présent à Paris lors d'un rassemblement pour la paix de chefs d'États à l'occasion du centenaire de l'armistice de 1918.

Les slogans "Hypocrisy parade" ou "Fake peacemakers" ("faux pacificateurs") inscrits sur leurs torses nus, elles avaient sauté par-dessus les barrières de sécurité. Deux avaient été interceptées et la troisième avait réussi à courir jusqu'au milieu de la chaussée.

A l'inverse, deux autres militantes ayant manifesté seins nus devant l'Arc de Triomphe la veille, le 10 novembre 2018, en criant "Welcome war criminals", ont été relaxées en appel le 24 février après une condamnation par le tribunal correctionnel de Paris pour la même infraction d'exhibition sexuelle.

Ces jugements divergents illustrent le vif débat judiciaire qui resurgit lors des fréquents procès de ces militantes.

Celles-ci se défendent de toute infraction, estimant que le buste féminin, lorsqu'il est utilisé comme étendard politique, n'a pas de connotation sexuelle.

Au contraire, la Cour de cassation a plusieurs fois jugé que ces actions, même sans intention sexuelle, constituaient bien une exhibition sexuelle.

Mais en février 2020, la Cour avait jugé que la répression de ce délit était une "ingérence disproportionnée dans l'exercice de la liberté d'expression" dès lors que cette exhibition s'inscrivait dans une démarche de protestation politique.

Elle avait ainsi confirmé la relaxe dont avait bénéficié une Femen ayant, poitrine dénudée, décapité la statue de Poutine au musée Grévin en 2014.

Un an plus tôt, la plus haute juridiction judiciaire avait en revanche condamné définitivement une militante ayant exhibé sa poitrine en 2013 dans l'église de La Madeleine à Paris, estimant que la liberté d'expression devait ici se concilier avec le droit de ne pas être troublé dans sa religion.

Pour l'action visant Donald Trump, la cour d'appel a reconnu que l'exhibition des trois femmes "participait d'une démarche politique destinée à alimenter le débat public", mais s'est produite "à l'occasion de la célébration d'un événement historique qui requérait une nécessaire dignité".

"Le devoir de mémoire" impose "l'obligation morale de se souvenir d'un événement historique tragique et de ses victimes, afin de faire en sorte qu'un événement de ce type ne se reproduise pas", estime la cour, pour qui cela "peut se rattacher au droit à la vie".

Me Valentine Rebérioux et Louise Bouchain, avocates de deux d'entre elles, ont indiqué qu'elles entendaient se pourvoir en cassation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de VNBis
9/avril/2021 - 10h42
Odile75015 a écrit :

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire : quel courage il y a à montrer ses nichons devant Donald Trump, Marine Le Pen ou à Notre Dame ? Rien. Sauf se faire un peu de pub... mais la cause des femmes dedans ? 

par contre  : aller dans une Mosquée, aller dans une cité, devant une école avec des pères voilées, en Turquie pour dire que les droits des femmes sont bafoués, aller devant l'ambassade d'Arabie Saoudite... Ah non... Les Femens sont tellement courageuses ! lol

Bravo !!!! smiley

Portrait de VNBis
9/avril/2021 - 10h41

Leur place est en psychiatrie

Portrait de gillesdelors7571
9/avril/2021 - 10h07

attendons le jugement definitif  car on voit bien   que la jurisprudence n'est pas etablie definitivement sur une loi quand souvent tres imprecise    c'est quoi l'exibition sexuelle  si les deputes veulent qu'on respectent la loi il faudrait aussi voter des textes plus claire  plus precis en premier instance  les juges ont relaxes la cour  d'appel condamne   encore une fois la CEDH  sera surement saisie 

Portrait de gillesdelors7571
9/avril/2021 - 10h01

dans un etat democratique  appartient il a l'etat de definir qu'elle partie du corps on peu montrer nu publiquement appartient il a l'etat de definir qu'elle partie du corps est exhibition sexuelle en plus   encore une fois les deputes ont  votes une loi imprecise    on a le droit  en france d'etre nu etre nu n'est pas de l'exhibition sexuelle   

Portrait de gillesdelors7571
9/avril/2021 - 09h53

cette decission de justice est  scandaleuse  la jurisprudence de la cour de cassation    est innaceptable attendons donc  ce que dira la CEDH  meme si si je comprends bien c'est pas seulement la nudite qui est comdamne   mais aussi la  nudite   dans ce contexte de celebration mais  aurait on  condamne des hommes  torses nus    non  donc il violation du  principe  de l'egalite homme femme  

Portrait de Leon48Leon
9/avril/2021 - 08h38 - depuis l'application mobile

Et toutes celles qui bronzent top-less dans les parcs, on ne les arrête pas ou c’est juste quand il s’agit d’exprimer une opinion politique à l’encontre d’un dirigeant mégalomane, dangereux.

Portrait de Odile75015
8/avril/2021 - 18h44

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire : quel courage il y a à montrer ses nichons devant Donald Trump, Marine Le Pen ou à Notre Dame ? Rien. Sauf se faire un peu de pub... mais la cause des femmes dedans ? 

par contre  : aller dans une Mosquée, aller dans une cité, devant une école avec des pères voilées, en Turquie pour dire que les droits des femmes sont bafoués, aller devant l'ambassade d'Arabie Saoudite... Ah non... Les Femens sont tellement courageuses ! lol

Portrait de djibou35
8/avril/2021 - 18h17
LOIC 33 a écrit :

Elles ont fait moins de mal que lui durant son mandat BRAVO LES FILLES !!!

oui??? des exemples ???

 

Portrait de entre les colonnes
8/avril/2021 - 18h11

houlala c'est grave

Portrait de Galileo.
8/avril/2021 - 17h50

Et oui les filles !!!

La prochaine fois vous vous accrocherez des tampons hygiéniques ensanglantés aux oreilles pour ne pas être inquiétées par la justice.

C'est très "tendance" ces temps ci ! smiley

Portrait de LOIC 33
8/avril/2021 - 17h41

Elles ont fait moins de mal que lui durant son mandat BRAVO LES FILLES !!!