28/03/2021 12:02

L’humoriste Patrick le Chinois va traverser dix pays en Smart pour rejoindre la Chine pour jouer son nouveau spectacle

Patrick le Chinois devait présenter au printemps dernier son deuxième one-man-show intégralement en chinois - « En attendant Beyonce » - sur le premier étage de la Tour Eiffel. Mais, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, ce spectacle n'a pu se tenir, ce qui a donné une idée à l'humoriste : le jouer en Chine, où les lieux publics ont rouvert.

Pour cela, il va quitter le sol français le 30 avril prochain à bord de sa Smart pour un périple d'un mois, ponctué de test PCR pour chaque pays traversé (Suisse, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Serbie, Iran...). Une fois sur place, il jouera son spectacle le 17 juin à Guyang et le 19 juin à Chenghu.

Présentation

C’est à bord d’une Smart thermique que Patrick le Chinois se rendra en Chine, bagages sur le siège passager. Le véhicule a été « pimpé » de façon à le rendre plus adapté à un long voyage, une batterie et deux roues de secours monopolisant le coffre. Des caméras ont été installées dans l’habitacle pour des points vidéos quotidiens du périple, en français et en chinois, à suivre sur le site www.patricklechinois.com et les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, Snapchat). Patrick tiendra un carnet de bord de l’aventure qui fera l’objet d’un livre à paraitre en juin aux éditions Amazon.

Si le parcours a été défini en amont, place à l’aventure et au hasard pour le reste ! Les nuitées s’improviseront entre hôtel, bivouac dans la voiture ou hébergement chez l’habitant selon les rencontres du jour. Une cagnotte intitulée TIPS sera lancée sur son site pour permettre aux personnes qui le suivent de participer à leur façon en lui offrant un café, un repas etc sur la route…

Voyager par ces temps de pandémie nécessite une organisation supplémentaire compte tenu du protocole sanitaire : un test PCR négatif est obligatoire avant d’entrer dans chaque pays. Il a donc fallu se rapprocher des ambassades pour identifier les centres médicaux habilités, trouver des traducteurs du résultat du test dans certains cas, et obtenir une lettre de recommandation du gouvernement chinois pour entrer sur le territoire. Ce projet a été rendu possible financièrement grâce à la participation amusée de nombreux sponsors.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jevaisvousdire
28/mars/2021 - 15h41

Un aller simple . . . J'espère !   smiley

Portrait de Leon48Leon
28/mars/2021 - 15h25 - depuis l'application mobile

Une fois arrivé on l’aura oublié !

Portrait de bib
28/mars/2021 - 12h13

Bon voyage !