18/03 15:58

Après la sanction du CSA liée aux propos d'Eric Zemmour, le Groupe Canal+ affirme que "cette décision contrevient au principe de liberté d’expression"

Le Groupe CANAL+ déplore la décision du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel en date du 17 mars 2021, condamnant la chaîne CNEWS à verser une amende de 200 000 euros au sujet des propos tenus par Eric Zemmour. Cette décision contrevient au principe de liberté d’expression et le Groupe CANAL+ compte mettre en œuvre les voies de recours possibles dans les plus brefs délais.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a sanctionné jeudi CNews, la chaîne d'info du groupe Canal+, d'une amende de 200.000 euros pour "incitation à la haine" et "à la violence" après des propos tenus en septembre par son polémiste vedette Eric Zemmour sur les migrants mineurs isolés.

Cette sanction financière est une première à l'encontre d'une chaîne d'information, a précisé le CSA à l'AFP. Le 29 septembre, lors d'un débat de l'émission "Face à l'info" consacré à la question des mineurs isolés après l'attentat devant les ex-locaux de Charlie Hebdo, Eric Zemmour avait déclaré: "Ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent".

Une sortie qui avait suscité un tollé et l'ouverture d'une enquête du parquet de Paris pour "provocation à la haine raciale" et "injures publiques à caractère raciste", peu après une condamnation du polémiste pour les mêmes motifs.

"Quand bien même ces propos ont été tenus dans le cadre d'un débat en lui-même légitime (...), ils ont été de nature à inciter à la haine envers les mineurs étrangers isolés, et ont véhiculé de nombreux stéréotypes particulièrement infamants à leur égard, de nature à encourager des comportements discriminatoires", justifie le CSA dans un communiqué.

"Par ailleurs, le Conseil a estimé que la maîtrise de l'antenne n'avait pas été assurée, d'autant plus que l'émission a été diffusée en différé et sans modification, ainsi que l'a souligné le comité d'éthique du groupe Canal+ dans son avis rendu le 22 octobre 2020", ajoute l'autorité audiovisuelle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cineberry
19/mars/2021 - 14h53
Culotté Dagobert a écrit :

La composition du CSA devrait être totalement revue, notamment avec une composition politique paritaire. C'est juste un gruyère stalinien, une planque à gauchistes et ça part en saucisse dictatoriale depuis le départ, comme d'hab dès que les gauchistes ont pu noyauter un truc.

Le CSA est composé de sept membres :

- Nicolas Curien, nommé en 2015 par Gérard Larcher (Les Républicains)

- Nathalie Sonnac, nommée en 2015 par Claude Bartolone (Parti Socialiste)

- Carole Bienaimé, nommée en 2017 par Gérard Larcher (Les Républicains)

- Jean-François Mary, nommé en 2017 par Claude Bartolone (Parti Socialiste)

- Roch-Olivier Maistre, nommé en 2019 par Emmanuel Macron (LREM)

- Hervé Godechot, nommé en 2019 par Gérard Larcher (Les Républicains)

- Michèle Léridon, nommée en 2019 par Richard Ferrand (LREM)

Ça ne ressemble pas franchement à un repaire de gauchistes. C'est même majoritairement à droite.

Source : Wikipédia

Portrait de gillesdelors7571
19/mars/2021 - 09h56

par exemple sur le site du csa vous pouvez faire un signalement anonyme c'est honteux ca ne vous rappel pas une triste periode moi si l'occucaption   les nazis  les SS  

Portrait de gillesdelors7571
19/mars/2021 - 09h53

les limites  de la liberte d'expression en democratie doivent etre tres tres faible  en ce moment on prend un dangereux chemin la droit qui porte plainte ceremonie des cesars le CSA  qui deconne a plein tube et abuse de son pouvoir de façon discriminatoire d'ailleurs il censure la tele pas la radio 

Portrait de gillesdelors7571
19/mars/2021 - 09h49

le CSA  est devenu un organisme  de censure  un oragnisme integriste extremiste le debat ne peut pas avoir des limites aussi  importantes   en democratie         ses missions ont de plus ete  elargies art 23  de la loi de juillet 2020 le CSA a pouvoir sur les sites internets  pornographiquesquidoievnt se debrouiller pour empecher l'acces au mineurs  c'est impossible a mettre en pratique voir exemple anglais de plus cela releve de l'autorite  parentale heureusement reste le pouvoir judiciaire et la  le CSA va perdre  avec ses conneries le CSA a deja du verse 1,1   millions d'euros a la chaine  C8 

Portrait de cineberry
18/mars/2021 - 23h12
lotcon a écrit :

Zemmour est un employé de Bolloré. Il ne s'exprime pas en son nom, mais au nom de Bolloré. Pour cela, il utilise les fréquences publiques de la TNT, dont l'usage a été concédé à Bolloré sous certaines conditions - de neutralité notamment. Le CSA a fait son boulot pour une fois et la liberté d'expression n'a rien à voir là-dedans. Etes-vous libre de vous exprimer sur cette chaîne comme vous le souhaitez ?

Mais je suis parfaitement d'accord avec vous. J'ai cité l'article 11 de la déclaration des droits de l'Homme car il précise que la liberté d'expression ne permet pas de tout dire lorsqu'il se termine par "Sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". smiley

Portrait de renelle
18/mars/2021 - 20h12

On attend le CSA sur la soirée des césars vendredi leur silence est assourdissant pareil pour la présidente de l'Unef  le CSA nous coûte un pognon de dingue et ne serve à rien   ça suffit vous êtes aussi incompétents que ceux qui vous noment

Portrait de lotcon
18/mars/2021 - 19h05
cineberry a écrit :

Art11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Zemmour est un employé de Bolloré. Il ne s'exprime pas en son nom, mais au nom de Bolloré. Pour cela, il utilise les fréquences publiques de la TNT, dont l'usage a été concédé à Bolloré sous certaines conditions - de neutralité notamment. Le CSA a fait son boulot pour une fois et la liberté d'expression n'a rien à voir là-dedans. Etes-vous libre de vous exprimer sur cette chaîne comme vous le souhaitez ?

Portrait de hummerH2
18/mars/2021 - 18h46
Nerfertiti a écrit :

Et les rappeurs qui font des appels aux meurtres, qui font du racisme anti blancs, anti chrétiens, anti français,  antisémites dont  les clip vidéo passent à longueurs d’années sur les chaînes musicales 

Il est où est le CSA ?

Il considère que c'est de la culture pour "la jeunesse de France" ... smiley

Portrait de Nerfertiti
18/mars/2021 - 18h41

Et les rappeurs qui font des appels aux meurtres, qui font du racisme anti blancs, anti chrétiens, anti français,  antisémites dont  les clip vidéo passent à longueurs d’années sur les chaînes musicales 

Il est où est le CSA ?

Portrait de geneva
18/mars/2021 - 18h32
Loriepp38 a écrit :

 

Bravo le CSA ! 

Sébastien Thoen et ses amis licenciés du groupe C+ pour leur liberté d'expression apprécieront la sanction smiley 

De quoi faire rager nos "amis" d'extrême droitttttttte smiley  

 

"Selon plusieurs sources, la direction de Canal + a demandé aux journalistes, signataires d’une pétition de soutien à l’humoriste évincé, de revenir formellement sur leur engagement. Ou de se considérer « partant ». La chaîne évoque une « incompréhension ».

 

Portrait de geneva
18/mars/2021 - 18h13

Le CSA ...la bonne blague ! organisme gauchiste par excellence ! Se payer Zemmour... le nirvana pour ces institutions qui ne parlent que de liberté d'expression mais la dénie à la droite où à ceux qui ne pensent pas comme eux.

Pensez, son émission marche ; les téléspectateurs sont de plus en plus nombreux ; il faut le faire taire. Sommes-nous encore en démocratie ? Cela est affligeant de vivre ça ! 

Triste France ! et ces gens-là sont payés avec nos impôts... 

Portrait de cineberry
18/mars/2021 - 17h59
gillesdelors7571 a écrit :

le CSA  est devenu un organisme de censure    le CSA  se moque des citoyens français  le CSA  haute autorite administrative independante abuse des ses pouvoirs     vois wikipedia

Art11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Portrait de hummerH2
18/mars/2021 - 17h25

♫♪ ♫ ♪ Le premier qui dit la vérité , il doit être exécuté... ♫ ♪ ♪ ♫ ♫

Portrait de The dream
18/mars/2021 - 16h51

Eh chers patrons de Canal Plus, votre décision de licencier Sébastien Thoen ne pensez-vous pas qu'elle contrevient au principe de liberté d'expression ?

Portrait de gillesdelors7571
18/mars/2021 - 16h14

le CSA  est devenu un organisme de censure    le CSA  se moque des citoyens français  le CSA  haute autorite administrative independante abuse des ses pouvoirs     vois wikipedia