11/03 08:02

Coronavirus - Les larmes d'une infirmière épuisée par la saturation des services en Ile-de-France : "Je ne fais pas ce métier pour mettre des corps dans des housses en plastique" - Vidéo

C'est un témoignage bouleversant que l'on a pu voir hier soir dans le 19/20 de France 3.Les équipes de la chaîne se sont rendu dans un hôpital de Boulogne Billancourt et ont pu constaté la saturation des services en raison de la Covid. Une des infirmières interrogée à également témoigné, très émue et épuisée par le travail à fournir depuis un an et surtout l'accumulation des victimes, car là-bas, les décès sont quotidiens. En larmes, elle affirme face caméra: "Je ne fais pas ce métier pour mettre des corps dans des housses en plastique".

La France se prépare à évacuer des patients de certaines régions pour soulager des hôpitaux débordés, notamment dans la région parisienne. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, fera le point sur la situation sanitaire, ce jeudi, à 18 heures

Près de 4.000 malades du Covid-19 en réanimation, des patients évacués de certaines régions pour éviter la saturation des hôpitaux : la crise sanitaire est loin d'être terminée malgré la protection promise par la campagne de vaccination.

Un nouveau confinement a été écarté pour l'heure en Ile-de-France, région la plus peuplée du pays (12 millions d'habitants) et en proie à une très forte hausse du nombre de malades du Covid-19 accueillis dans un service de réanimation, avec 1.034 patients mercredi selon l'Agence régionale de santé (ARS) pour « moins de 1.050 » lits disponibles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
11/mars/2021 - 19h49
moije a écrit :

Quel tissus de con.eries !

Non, juste la réalité.

Portrait de PhilRAI
11/mars/2021 - 10h07

Il y a un ans ils faisaient grève contre le manque de moyens ! On continue de leur en retirer et ils se taisent ! On met ça sur le dos du covid, ils y participent même en classifiant covid des malades qui sont là pour autre chose, et ils se taisent ! Il y a un grand nombre de faux positifs à cause du nombre élevé de cycles d'amplification des tests PCR, et ils se taisent ! Il existe des médicaments efficaces contre la covid, non seulement ils se taisent mais ils refusent de les donner aux patients vraiment malades, ils continuent de donner du paracétamol qui ne sert à rien, pire, ils dénoncent leurs confrères qui les prescrivent. Ils sont devenus les marionnettes du pouvoir, alors leurs larmes de crocodile ....

Portrait de lie.l
11/mars/2021 - 08h56

oui, on peut compatir sur leur sort. Mais s'ils se faisaient vacciner en masse comme recommandé ?? Parce que bientôt leurs messages ne seront plus audibles.

Portrait de Calla
11/mars/2021 - 08h38

Je plains de tout coeur ces pauvres infirmières ainsi que tout le personnel soignant qui vivent tous les jours depuis 1 an avec la Covid ces pauvres gens sont traumatisés à vie ..... ils sont fatigués , pas de vacances , font beaucoup d'heures .......