10/03 17:16

Mort d'Alisha: Les deux adolescents déférés devant un juge - Le parquet retient la piste de "l'homicide volontaire avec préméditation" - Le procureur évoque une "brève relation amoureuse" entre le jeune homme et la victime

16h58: Le procureur de la République de Pontoise, Éric Corbaux, démarre sa conférence de presse:

"A 20h45, les effectifs du commissariat d'Argenteuil ont découvert dans la Seine à un mètre de profondeur, le corps de la victime"

"Une brève relation amoureuse s'était nouée pendant une semaine entre le jeune homme et la victime (...) au cours du mois de février 2021, une photo de la victime en sous-vêtements a été piratée sur son propre compte Snapchat"

"Une bagarre physique s'est déroulée dans l'établissement scolaire début mars"

"Les deux mineurs ont été placés en garde à vue à 2h du matin, le 9 mars, la garde à vue a été prolongée hier soir et a pris fin ce jour (...) Il ressort que des sms ont été échangés pour faire 'quelque chose' avec la victime."

"Le jeune se serait approché de la victime puis lui aurait donné une balayette qui l'aurait fait tomber au sol. Il lui aurait donné des coups de pied".

"La victime était consciente, elle avait les yeux ouverts". Les deux jeunes mis en cause auraient ensuite jeté la victime dans la Seine.

"Il n'y a pas de fractures du crâne", indique le procureur, précisant que l'autopsie a été effectuée sur le corps d'Alisha. 

"Le parquet retient l'homicide volontaire avec préméditation", indique -t-il. Et de préciser que la jeune fille a indiqué ne pas avoir donné de coups à la victime. A ce stade, "c'est la noyade" qui est considérée comme la cause de la mort d'Alisha.

Le procureur Eric Corbaux précise qu'Alisha a reçu des coups de pied et des coups de poing lorsqu'elle était au sol. "Elle n'était pas inconsciente quand ils décident de la jeter dans la Seine, mais elle n'était pas en capacité de bouger." 

"Ils sont partis manger ensemble à Paris", après leur acte, indique-t-il en réponse à une question sur la prise de conscience des deux mineurs accusés. "Mais nous sommes dans le subjectif (...) sur des jeunes personnes de moins de 15 ans".

16h54: Les adolescents soupçonnés du meurtre d'Alisha, une jeune fille de 14 ans retrouvée morte lundi dans la Seine à Argenteuil, ont été déférés devant un juge d'instruction à Pontoise, rapporte BFMTV .

16h49: Le procureur de la République de Pontoise, Éric Corbaux, va tenir une conférence de presse à 17 heures

16h30: La famille d'Alisha appelle à une marche blanche, ce dimanche, à Argenteuil. L'itinéraire et l'horaire du rassemblement font encore l'objet de discussions avec la mairie, selon BFMTV. Des élèves du lycée envisagent également d'organiser une marche samedi après-midi.

07h19: Alisha, une adolescente de 14 ans a été tuée lundi soir lors d’un différend avec deux autres élèves d’un lycée d’Argenteuil (Val-d’Oise) où, selon plusieurs sources, elle était victime de harcèlement. Le corps de l’adolescente a été retrouvé par la police fluviale au niveau du quai Saint-Denis, qui passe sous le viaduc de l’A15, entre Argenteuil et Gennevilliers, à la limite entre le Val-d’Oise et les Hauts-de-Seine. Elle portait des « traces de coups à la tête et au visage », selon le parquet. 

Une autopsie doit être effectuée pour déterminer la cause de son décès. Mardi matin, des traces de sang étaient encore visibles sur la berge, témoignant de la violence de l’altercation. L’enquête, confiée à la police judiciaire de Cergy-Pontoise, devra déterminer les circonstances des faits.

Un adolescent de 15 ans et sa petite amie du même âge, scolarisés dans le même établissement scolaire, ont été interpellés mardi vers deux heures du matin au domicile d’un ami et placés en garde à vue. 

Selon « Libération », Alisha aurait chuté dans le fleuve après avoir été frappée par ce couple de lycéens à l’ombre du viaduc, sur un chemin de terre à l’écart des habitations, entre la Seine et des voies de chemin de fer.

Un peu plus tôt, en début de soirée, la mère de l’adolescent interpellé s’était rendue au commissariat d’Argenteuil pour livrer le récit glaçant des faits présumés.

Entre 16 heures et 17 heures, son fils, accompagné de sa petite amie, « lui a annoncé qu’ils venaient de frapper une jeune fille et que celle-ci était tombée dans la Seine », a retracé le parquet de Pontoise.

La mère de famille « s’est immédiatement rendue sur place et a retrouvé un gant avec une mèche de cheveux » sur le lieu de l’agression sous un pont, a indiqué cette source. De retour chez elle, elle ne retrouve pas son fils et sa copine.

Après avoir fait cet aveu et retiré ses vêtements couverts de sang qu’il a abandonné sans sa chambre, son fils s’est enfui pour rejoindre une connaissance, a précisé une source proche de l’enquête. La mère de l’adolescent s’est alors présentée au commissariat d’Argenteuil, vers 19h30.

« Libération » précise que les parents de la victime ont signalé la disparition de leur fille, craignant une fugue.

Le conflit semble avoir commencé avant les dernières vacances scolaires, quand des photos de la victime « en sous-vêtements » ont circulé sur Snapchat, réseau social prisé des jeunes, selon des témoignages d’élèves recueillis sur place par l’AFP.

Une lycéenne en Terminale raconte sous couvert de l’anonymat que la jeune fille interpellée « a “tourné” dans les réseaux sociaux que la victime était “une pute”. Cela n’a pas plu à la victime et ça a dégénéré. C’est parti en bagarre ».

La victime « m’a parlé, elle m’a dit qu’elle se faisait harceler. Je l’ai vue se battre avec celle qui la harcelait devant les toilettes » la semaine dernière. «C’est choquant, elle avait toute sa vie devant elle », poursuit l’élève, en pleurs.

La mère de la victime a également indiqué que sa fille faisait l’objet de harcèlement. « Elle m’a dit “maman j’ai des gros problèmes, j’ai été menacée de mort par ce garçon et cette fille aussi”, elle s’est bagarrée avec elle une semaine avant », a-t-elle témoigné.

Selon une source au sein de l’Education nationale contacté par France info, la mère de la victime avait effectué le mois dernier un signalement pour harcèlement auprès de la direction de son établissement scolaire. Celui-ci lui avait alors conseillé de porter plainte. Toujours selon France Info, un conseil de discipline autour du conflit entre ces adolescents devait avoir lieu mardi 9 mars.

Sur BFMTV, la mère de l’adolescent interpellé a évoqué l’hypothèse d’un « petit triangle amoureux qui n’a pas dû pouvoir gérer la chose », en disant : « Apparemment mon fils a eu une petite relation avec la victime avant d’être avec la nouvelle ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cynou
11/mars/2021 - 01h09 - depuis l'application mobile

Ben c'est bizarre, la RN ne réclame pas qu'ils retournent dans leur pays??? on ne les entend pas...

Portrait de Partisant
10/mars/2021 - 19h19

Coucou la droite du RN, comment ça va ce soir ?

Portrait de ago47
10/mars/2021 - 19h06
swatss a écrit :

La vache donc , pour vous il faut un permis devenir parent ?

J'aimerais savoir vos critères ?

Puisque mon brave , il y aussi énormément de délinquance chez les gens dit de  rang social élevé ... Des enfants de fils DE , qui pensent pouvoir faire ce qu'ils veulent en toute impunité car papa , maman ect... connaisse un personne bien placé etc...

Mais ne vous inquiétez pas , en vous  lisant , on comprend votre volonté de nivellement par le bas.

 

 

Si vous essayez de bien lire et surtout de comprendre, vous ,devriez voir qu'il ne s'agit pas de nivellement vers le bas. Au contraire il s'agirait de trouver un moyen d'élever l'éducation vers le haut.

Portrait de croco
10/mars/2021 - 18h27 - depuis l'application mobile
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

Les Restaurants sont ouverts à Paris ?  Faut me donner les adresses. 

@Steyr∞Schœnauer.. Concernant le fait qu'ils soient après l'assassinat, allés au restaurant, c'est le procureur qui l'a dit en direct il y a quelques minutes. En appuyant sur le fait qu'ils n'avaient apparemment pas pris la mesure de ce qui venait de se passer. J'imagine qu'ils ont pris à emporter. Pourquoi? C'est important qu'ils aient pris à emporter ou qu'ils soient allés dans un restaurant clandestin?

Portrait de Wouhpïnaise
10/mars/2021 - 17h52
air libre a écrit :

on a voulu lui faire peur, on lui a donné une claque, elle a voulu se sauver et a glissé dans l'eau, on a pris peur et l'on est partis....... s'agissant de mineurs il y fort peu de chance qu'ils fassent de la prison.

Vu la gravité des faits, je pense au contraire de vous qu'ils feront bel et bien de la prison. La seule inconnue c'est la durée.

Portrait de Nerfertiti
10/mars/2021 - 17h44
air libre a écrit :

on a voulu lui faire peur, on lui a donné une claque, elle a voulu se sauver et a glissé dans l'eau, on a pris peur et l'on est partis....... s'agissant de mineurs il y fort peu de chance qu'ils fassent de la prison.

Ils ont été accusés d’homicide volontaire avec préméditation. Pour un adulte, c'est perpet 

Ils ont 15 ans mais vu la gravité des faits, ils peuvent être jugés comme des adultes et la peine peut être  de 30 ans

S’ils sont jugés comme mineurs, c’est 20 ans

Portrait de Harriet
10/mars/2021 - 17h38
Romynette12 a écrit :

Je vous conseille fortement de lire Boris Cyrulnik sur le déficit d'empathie des jeunes en raison de l'abus d'écran depuis le plus jeune âge amenant ainsi à considérer l'autre comme un objet. A cela s'ajoute plein de paramètres et on ne peut pas faire de généralités. Je regrette que les débats sur les plateaux TV ne creusent pas davantage le sujet car on tourne toujours sur le manque d'éducation et la répression alors que c'est bien plus complexe que ça.

Tellement juste ... Dans le monde virtuel, l'autre est désincarné ... on tue et on renaît , car on a forcément plusieurs "vies" ...  Il y a évidemment  une relation entre l'abus de ces jeux et la violence engendrée et  banalisée  ... le jeune mis en examen était décrit comme un geek ...  ça n'explique pas tout , comme vous le soulignez , mais on minimise le phénomène des jeux vidéo et  leur toxicité ...

Portrait de air libre
10/mars/2021 - 17h29
Harriet a écrit :

L'assassin d'Agnès Marin (mineur à l'époque des faits) a été condamné à perpétuité , puis de nouveau en appel .... Si la préméditation est retenue , a fortiori ... ils ne s'en sortiront pas avec un "rappel à la loi" ...  smiley

Oui il a été condamné a perpétuité mais..... il avait pratiquement 18 ans et pas 15 et il avait déjà fait un viol avec arme et séquestration, donc un passé judiciaire chargé, les experts l'on reconnu d'une "perversité étonnante et une dangerosité effrayante" ce qui n'a pas plaidé en sa faveur.

Portrait de lysniais
10/mars/2021 - 17h25

Punaise ces journaleux amateurs, soit ils n’écoutent pas soit ils pigent rien. Quand le procureur annonce que la qualification d'assassinat a été retenu, t'as un blaireau qui demande si la préméditation a été retenue.Abruti va!!

Portrait de fani122009
10/mars/2021 - 17h22

20ANS PRISON  POUR SES DEUX ADOS VOILA CE QUI MERITE

Portrait de croco
10/mars/2021 - 17h20 - depuis l'application mobile
air libre a écrit :

on a voulu lui faire peur, on lui a donné une claque, elle a voulu se sauver et a glissé dans l'eau, on a pris peur et l'on est partis....... s'agissant de mineurs il y fort peu de chance qu'ils fassent de la prison.

@air libre Au passage, avant de la jeter à l'eau à moitié inconsciente, il a pris soin de mettre des gants afin de ne pas laisser de trace, c'est pourquoi les faits ont été qualifiés d'assassinat avec préméditation. Et le fait qu'il soit aller ensuite fêter ça au restaurant, ça ne va pas plaider en sa faveur.

Portrait de Harriet
10/mars/2021 - 17h19
air libre a écrit :

on a voulu lui faire peur, on lui a donné une claque, elle a voulu se sauver et a glissé dans l'eau, on a pris peur et l'on est partis....... s'agissant de mineurs il y fort peu de chance qu'ils fassent de la prison.

L'assassin d'Agnès Marin (mineur à l'époque des faits) a été condamné à perpétuité , puis de nouveau en appel .... Si la préméditation est retenue , a fortiori ... ils ne s'en sortiront pas avec un "rappel à la loi" ...  smiley

Portrait de air libre
10/mars/2021 - 16h58

on a voulu lui faire peur, on lui a donné une claque, elle a voulu se sauver et a glissé dans l'eau, on a pris peur et l'on est partis....... s'agissant de mineurs il y fort peu de chance qu'ils fassent de la prison.

Portrait de Romynette12
10/mars/2021 - 15h24

Je vous conseille fortement de lire Boris Cyrulnik sur le déficit d'empathie des jeunes en raison de l'abus d'écran depuis le plus jeune âge amenant ainsi à considérer l'autre comme un objet. A cela s'ajoute plein de paramètres et on ne peut pas faire de généralités. Je regrette que les débats sur les plateaux TV ne creusent pas davantage le sujet car on tourne toujours sur le manque d'éducation et la répression alors que c'est bien plus complexe que ça.

Portrait de Nerfertiti
10/mars/2021 - 13h09
Mw13 a écrit :

Depuis le temps que je dis que les réseaux sociaux sont dangereux... Il faut supprimer tous ces réseaux tend qu'il est encore temps... On voit bien tous ce qu'il s'est passé ces dernières années a cause des réseaux sociaux et média en mode tweeter... On donne l'info et on vérifie après quitte à ce que l'info soit fausse... La capacité à monter très rapidement la tête des gens.... 

Tous ces jeunes qui apportent plus d'inportance sur leur vive virtuel que reel m'affole... Quand on voit les #challange. La con ou autre... Tous ça pour exister dans un monde virtuel

il y a une citation de Lao tseu qui dit . Celui qui a inventé le bateau a aussi inventé le naufrage 

Méditez la dessus

Portrait de swatss
10/mars/2021 - 12h42
Gregeagle a écrit :

Je suis désolé mais je pense  qu'il faut aussi un permis pour  apprendre les droits et devoirs pour être parents. 

Quand je vois dans des centre acceuil des gamines de 13 ans 14 ans avec des enfants je trouve cela aberrant. 

Parfois certaines plus mâture que d'autres mais on sait que cela va être difficile pour l'enfant. 

Juste exemple :  une famille bien dans tout les sens , deux parents qui travaillent et gagnent bien leur vie  , décident de faire un jour un enfant.

Tous ce passe bien , mais un jour le père (j'aurai pus dire la mère ) perd son travail , le salaire de son épouse ne suffit plus pour payer les crédits , loisirs ...

Dû coup le père s'en veux , se réfugie dans l'alcool , se qui se dramatise par le fait de constante préoccupation dans le couple , reproche , amour qui se transforme en haine , aboutissement du divorce...

Mais pendant tout se temps , l'enfant lui a rien demandé , il a subit , peut-être même qu'il a glissé doucement dans la délinquance , le tout après avoir lâché complétement se sociabilisation , ses études....

 

donc vous faite comment ? Vous lisez dans une boule de cristal ?  

Et je termine un contre exemple : un couple sans revenu donnant ce qu'ils peuvent car au quotidien ils ne passent pas trop de temps avec l'enfant , plutôt préoccupé a chercher une solution au quotidien...

Et qui par a force trouve un jour , un emploi pis un second , achète une maison , voiture , vacance loisir et passe plus de temps avec l'enfant , étant moralement plus disposé ect...

Personne , ne peux prédire à l'avance , alors votre permis ect... c'est juste une idéologie pathétique , trop facile de refaire l'histoire une foi que vous avez lu le livre... smiley

Portrait de Gregeagle
10/mars/2021 - 12h12
swatss a écrit :

La vache donc , pour vous il faut un permis devenir parent ?

J'aimerais savoir vos critères ?

Puisque mon brave , il y aussi énormément de délinquance chez les gens dit de  rang social élevé ... Des enfants de fils DE , qui pensent pouvoir faire ce qu'ils veulent en toute impunité car papa , maman ect... connaisse un personne bien placé etc...

Mais ne vous inquiétez pas , en vous  lisant , on comprend votre volonté de nivellement par le bas.

 

 

Je suis désolé mais je pense  qu'il faut aussi un permis pour  apprendre les droits et devoirs pour être parents. 

Quand je vois dans des centre acceuil des gamines de 13 ans 14 ans avec des enfants je trouve cela aberrant. 

Parfois certaines plus mâture que d'autres mais on sait que cela va être difficile pour l'enfant. 

Portrait de olaquetal
10/mars/2021 - 12h11

Ce qui est vraiment insupportable pour moi dans toutes ces affaires c'est d'avoir à lire la version des faits de l'accusé, relayée telle qu'elle dans les médias, ici y compris. Elle est "tombée" d'elle même quoi. Limite c'est sa faute... Alors qu'on parle déjà de gants (?) d'une marre de sang, de vetement tellement tachés qu'il a fallu les enlever... Ca fout la nausée.Ces salopards l'ont probablement tuée et ont jeté son corps a l'eau, et en plus c'etait manifestement prémédité. Mais personne dans les médias ne l'écrira jamais ainsi... Allez si, peut etre après deux ans de malheur, un juge le fera... Peut être. En attendant, les lecteurs devraont endurer deux ans de "version des faits de l'avocat des ordures".

Portrait de swatss
10/mars/2021 - 11h47
Culotte Dagobert a écrit :

Oui, les réseaux sociaux sont dangereux mais le pire ce n'est pas cela, le pire est le droit des cassos de faire des enfants et de ne pas les élever. Avec en prime et en toute impunité le fait de laisser la société face aux conséquences de tous styles.

Jusque là c'était financier, maintenant on parle de vie ou de mort.

JUDICIARISATION systématique des parents. A trou, saisie préventive des biens, des salaires, des allocs jusqu'à indemnisation complète de la communauté. Ça va déjà en calmer pas mal, et les autres devront commencer à maîtriser un minimum leurs monstres impunis.

La vache donc , pour vous il faut un permis devenir parent ?

J'aimerais savoir vos critères ?

Puisque mon brave , il y aussi énormément de délinquance chez les gens dit de  rang social élevé ... Des enfants de fils DE , qui pensent pouvoir faire ce qu'ils veulent en toute impunité car papa , maman ect... connaisse un personne bien placé etc...

Mais ne vous inquiétez pas , en vous  lisant , on comprend votre volonté de nivellement par le bas.

 

 

Portrait de À mon humble avis
Culotte Dagobert a écrit :

Oui, les réseaux sociaux sont dangereux mais le pire ce n'est pas cela, le pire est le droit des cassos de faire des enfants et de ne pas les élever. Avec en prime et en toute impunité le fait de laisser la société face aux conséquences de tous styles.

Jusque là c'était financier, maintenant on parle de vie ou de mort.

JUDICIARISATION systématique des parents. A trou, saisie préventive des biens, des salaires, des allocs jusqu'à indemnisation complète de la communauté. Ça va déjà en calmer pas mal, et les autres devront commencer à maîtriser un minimum leurs monstres impunis.

@Culotte Dagobert +1000000 Complètement d’accord avec vous!! Malgré que cela soit utopiste, que cela soit un jour mis en place, par notre gouvernement socialo/démocrate

Portrait de th93100
10/mars/2021 - 08h43
Mw13 a écrit :

Depuis le temps que je dis que les réseaux sociaux sont dangereux... Il faut supprimer tous ces réseaux tend qu'il est encore temps... On voit bien tous ce qu'il s'est passé ces dernières années a cause des réseaux sociaux et média en mode tweeter... On donne l'info et on vérifie après quitte à ce que l'info soit fausse... La capacité à monter très rapidement la tête des gens.... 

Tous ces jeunes qui apportent plus d'inportance sur leur vive virtuel que reel m'affole... Quand on voit les #challange. La con ou autre... Tous ça pour exister dans un monde virtuel

ce que vous faites en vous exprimant ici, c'est "du réseau social"

Portrait de arcawen
10/mars/2021 - 08h41

Vivement la libération de ces deux champions, l'interview chez Hanouna est déjà prête...