07/03 16:31

Violences à Lyon : Neuf suspects dont huit mineurs encore en garde à vue aujourd'hui. Trois jeunes, dont un majeur, arrêtés à La Duchère, vont-être présentés à un juge

15h42: Neuf suspects, dont huit mineurs, se trouvent encore en garde à vue aujourd'hui. Trois jeunes, dont un majeur, arrêtés à La Duchère attendaient de leur côté d'être présentés à la justice, selon le parquet. Réclamé depuis de nombreux mois par les élus de la métropole, un renfort de 200 policiers et gendarmes se trouvait au complet à Lyon depuis samedi.

"On espère que ça va dissuader de nouveaux troubles", confie une source policière. Signe que le climat lyonnais se tend, le maire LR du 2e arrondissement Pierre Oliver a rapporté au Progrès avoir été "insulté et menacé" samedi par une trentaine de jeunes qu'il a surpris en plein tournage de clip de rap sauvage dans un parking en sous-sol de la gare Perrache. Face aux violences et incivilités lyonnaises, la présidente du rassemblement national Marine Le Pen a fustigé sur Twitter la "faiblesse et le laxisme" du gouvernement.

En déplacement à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) dimanche, M. Darmanin a lui estimé que "s'il y a des violences urbaines, s'il y a des voitures qui peuvent brûler, des policiers qui sont pris à partie, des élus menacés, c'est parce que avec les polices municipales, mais avec la police nationale en premier lieu, on intervient, on démantèle chaque jour de points de deal". "Plus il y aura harcèlement de ces points de deal, plus il y a manifestement réaction des dealers, mais à la fin ce sera toujours la police qui va gagner", a-t-il assuré.

07h36: Le résumé de la nuit à Lyon - Cinq personnes ont été interpellées à Bron, près de Lyon, pour s'être attaquées à un fourgon de police, samedi 6 mars vers 18h. Trois véhicules ont également été incendiés. Si le calme semblait être revenu en début de soirée, la police devait quadriller la zone, mais aussi la ville de Rillieux-la-Pape et le quartier lyonnais de la Duchère où ont éclaté des violences similaires jeudi et vendredi soir, se soldant par une quinzaine d'arrestations. Quatre mineurs interpellés vendredi à Rillieux se trouvaient encore en garde à vue samedi, et trois jeunes, dont un majeur, arrêtés à La Duchère attendaient d'être présentés à la justice, selon le parquet.

"Encore une fois c'est une extrême minorité d'individus que l'on gêne car on veut mettre fin à leurs petits trafics et qui ont décidé qu'il fallait des représailles", a fustigé à l'AFP le maire LR de Bron Jérémie Bréaud. Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a dénoncé des "violences inacceptables".

"Aucun acte de violence ne saurait être accepté. Soutien aux forces de police", a t-il encore écrit, quelques heures après avoir annoncé l'envoi d'une troisième unité de force mobile dans l'agglomération lyonnaise. En poste depuis l'année dernière, le maire de Bron bénéficie depuis peu de la protection du service des personnalités accordé par le ministre de l'Intérieur après avoir déjà plusieurs fois été visé par des menaces dues selon lui à sa volonté de s'en prendre aux trafiquants.

.

Samedi 6 mars

.

21h50: Le point sur la situation ce soir - Après La Duchère, Rillieux-la-Pape, voilà Bron, une autre commune du Grand Lyon qui est le théâtre de violences urbaines. Un véhicule de police a été pris pour cible par un groupe de jeunes tandis que plusieurs véhicules ont été incendiés. Selon Lyon Mag, des guet-apens ont été tendus aux policiers 

Ce n’est pas la première fois que la ville de Bron est victime de violences urbaines. Récemment, le maire de la commune Jérémie Bréaud a été placé sous protection policière après avoir été attaqué dans le quartier de Parilly. Il avait également été menacé de mort à de plusieurs reprises.

Depuis son élection, l’élu LR revendique s’attaquer aux trafics de drogue à Bron, mais des tensions éclatent souvent en représailles.

Le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin a annoncé l'envoie en renfort de 200 policiers et gendarmes dans agglomération de Lyon, qui connaît d'importantes violences urbaines depuis quelques jours.

«Face aux violences inacceptables qu'a connues l'agglomération lyonnaise ces dernières heures, j'ai décidé l'envoi d'une troisième unité de force mobile, a-t-il écrit sur Twitter. Ce sont en tout plus de 200 policiers et gendarmes en renfort dès cet après-midi pour faire respecter l'ordre républicain».

20h13: Le Ministre de l'Intérieur annonce à l'instant 5 interpellations ce soir à Bron

 

19h48: Plusieurs incendies et des échauffourées ont éclaté à Bron (Métropole de Lyon). Ces incidents ont démarré vers 18h30, dans le quartier Parilly. Pour la Métropole, il s'agit de la troisième soirée consécutive de tensions entre des groupes de jeunes et les forces de l'ordre.. Ces tensions interviennent quelques heures à peine après l'annonce du ministre de l'Intérieur de l'envoi d'un renfort de 200 policiers dans la ville, pour faire revenir le calme. Pour l'instant, une voiture de police aurait été caillassée, et plusieurs poubelles ont été incendiées, sans faire de blessés. Plusieurs mortiers de feux d'artifice ont été tirés. D'importantes forces de l'ordre sont envoyées sur place.

19h37 : Les images d'une voiture de police prise d'assaut par des individus qui veulent la détruire

 

 

19h30: Selon Lyon Mag, de nouvelles violences urbaines en cours dans l’agglomération de Lyon comme à Bron, dans le quartier de Parilly où de multiples feux ont été allumés. Selon radio Scoop une voiture de police aurait également été attaquée et des images montrent le parebrise brisé du véhicule. Les incidents avaient commencé jeudi vers 17h45, près du lycée La Martinière. Du mobilier urbain, six véhicules et des deux-roues avaient en effet été incendiés par des habitants de ce quartier sensible. 

Des affrontements avaient éclaté entre la police et une trentaine de jeunes alors que les forces de l'ordre intervenaient pour ces incendies volontaires. Deux équipages de la police municipale avaient essuyé des tirs de mortiers et un agent de la police municipale avait été légèrement blessé. Les forces de l'ordre avaient quant à elle fait usage de gaz lacrymogène. Huit majeurs et quatre mineurs avient été interpellés. Mais on apprend depuis que neuf d'entre eux ont été remis en liberté, faute «d'éléments permettant de retenir leur implication dans les faits de violences ou de dégradations».

On a depuis appris que sur les trois jeunes toujours entre les mains de la police, un majeur sera déféré ce samedi pour une comparution immédiate. Deux mineurs, de 16 et 14 ans, vont respectivement être présentés au juge pour enfants pour «violences avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique» (comme l'individu majeur) et «détention d'un mortier».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
8/mars/2021 - 08h02

si la voiture brulée appartient à un juge ce sera 15 ans de prison, si non un rappel a la loi.

Portrait de PhilRAI
7/mars/2021 - 23h43
l'ecume des choses a écrit :

c'est clair, et ils en ont mis du temps pour dissoudre ce groupe de fascistes et de neo nazis

Ben oui quoi ! ras le bol de ces nazis qui brûlent les voitures, qui agressent les gens. Mais visiblement la dissolution n'a pas changé grand chose !

Portrait de hummerH2
7/mars/2021 - 17h58
Beleg a écrit :

faut envoyer la légion ou tirer ça va les calmer

Et je fais partie des très nombreuses personnes qui ne seraient même pas choquées !

Portrait de PhilRAI
7/mars/2021 - 17h19
Didier Carpentier a écrit :

Question : le RN, s'il était au pouvoir, serait-il en mesure de combattre et de résoudre ce genre de problèmes inadmissibles ? 

 

La meilleure façon de la savoir c'est de voter pour eux, les autres ayant largement fait la preuve de leur échec.

Portrait de ahahahah
7/mars/2021 - 17h11

le pognon mis pour ces sous merde   avec les pseudos médiateurs revendeurs ...  aurait pu servir à faire un beau qhs dans leur bled.

 

Le voile intégral est désormais interdit en Suisse. Une majorité de Suisses a accepté dimanche, par 52%, l'initiative populaire souhaitant interdire toute forme de dissimulation du visage dans l'espace public, selon les projections de l'institut gfs.bern.

si même la suisse est envahie par ce peuple arriéré ...

Portrait de muzo 28
7/mars/2021 - 12h46
Didier Carpentier a écrit :

C'est justement parce que tous les gouvernements de droite ou de gauche, depuis des dizaines d'années, n'ont rien fait que j'ai cité le RN qui n'est jamais arrivé au pouvoir !   

 

en fait on nous prend pour des buses bonnes à payer pour les conneries des décisionnaires, qui se servent de notre argent pour entretenir la racaille. Mes impôts payent, les votres aussi, des bons à rien compromis pour soigner leur électorat. Je n'ai pas voté en 2017, pour un banquier, j'ai pris l'autre option par dépit, pas par conviction. Voyez où on en est......

Portrait de creoleacid
7/mars/2021 - 12h45
Didier Carpentier a écrit :

Question : le RN, s'il était au pouvoir, serait-il en mesure de combattre et de résoudre ce genre de problèmes inadmissibles ? 

 

Déjà le RN, contrairement à la gauche et la droite, ne mettra pas de l'huile sur le feu en rajoutant une immigration inassimilable sans fin à ce qui existe déjà, on a même une filière d'immigration pakistanaise maintenant..

Portrait de Didier Carpentier
7/mars/2021 - 12h19
muzo 28 a écrit :

pourquoi le RN? juste faire appliquer la loi, ce que toutes les couilles molles de gouvernants n'ont jamais fait.

C'est justement parce que tous les gouvernements de droite ou de gauche, depuis des dizaines d'années, n'ont rien fait que j'ai cité le RN qui n'est jamais arrivé au pouvoir !   

 

Portrait de muzo 28
7/mars/2021 - 11h58
Didier Carpentier a écrit :

Question : le RN, s'il était au pouvoir, serait-il en mesure de combattre et de résoudre ce genre de problèmes inadmissibles ? 

 

pourquoi le RN? juste faire appliquer la loi, ce que toutes les couilles molles de gouvernants n'ont jamais fait.

Portrait de Didier Carpentier
7/mars/2021 - 11h47

Question : le RN, s'il était au pouvoir, serait-il en mesure de combattre et de résoudre ce genre de problèmes inadmissibles ? 

 

Portrait de yenavraimentmarre
7/mars/2021 - 11h46

Il faut envoyer l'armée et tirer à balles réelles, ça en calmera quelques-uns ! Et envoyer les autres en Sibérie, ils verront qu'en Russie, ce n'est pas la même rigolade.

Pauvre France, comment on a pu en arriver là ?

Portrait de Nerfertiti
7/mars/2021 - 11h41
YVESM a écrit :

Cela n’existe nul part en Europe. C’est «l’exception française».

Pourquoi les journalistes ne posent-ils jamais cette question : pourquoi ces pratiques hebdomadaires n’ont-elles lieu qu’en France ?

Ah oui, c’est vrai, il faut déjà trouver des journalistes en France...

Je dirais plus

Il faut trouver des journalistes non gauchistes qui ne s’aplatissent pas devant gouvernement et qui posent les bonnes questions 

Une denrée très rare en France

Portrait de filou034
7/mars/2021 - 11h07

Envoi de l'armée et tire a balles en caoutchou comme ça ils auront du mal a se déplacé et facilement repérable on va laissé faire encore combien de temps

Portrait de PhilRAI
7/mars/2021 - 10h31

Mais l'urgence était de dissoudre Génération Identitaire ! On voit bien de quel côté penche le gouvernement, celui de la racaille.

Portrait de Jiben79
7/mars/2021 - 10h11

Contre ces gens là, tu envoies l'armée et l'ordre de tirer à balles réelles. Ici on est en France, pas chez ces racailles de merde.

Portrait de muzo 28
7/mars/2021 - 09h48

quand qualifiera t'on ces actes contre la police comme du terrorisme? Franchement voir ça se répéter devenant presque normal, c'est a gerber.

Époque complètement folle, où on vire les gens des quais de Seine comme si c'était des voyous et d'autres qui détruisent et que l'on excuse.

Portrait de Beleg
7/mars/2021 - 09h10

faut envoyer la légion ou tirer ça va les calmer

Portrait de air libre
7/mars/2021 - 07h20

signe d'un gouvernement complètement dépassé devant l'ampleur de ces  manifestations qui s'apparentent a une guérilla civile.

Portrait de Liberté45
7/mars/2021 - 04h24

          Je ne comprends pas , il faut les punir vraiment pour qu'ils ne recommencent pas, une fois attrapés ils sont relâchés aussi sec , ce n'est pas normal  'nebuleuse75' parles de révolution , pour moi ce n'est pas la révolution c'est des fouteurs de merde, ils font peur aux gens et s'attaque à leur bien comme les voitures par exemple. Enfin bref .. les condamner sévèrement voilà ce qu'il faut faire un point ,c'est tout !!!!  smiley

Portrait de nebuleuse75
6/mars/2021 - 22h38

Enfin...La Révolution est " En Marche" !!!

Portrait de YVESM
6/mars/2021 - 22h15

Cela n’existe nul part en Europe. C’est «l’exception française».

Pourquoi les journalistes ne posent-ils jamais cette question : pourquoi ces pratiques hebdomadaires n’ont-elles lieu qu’en France ?

Ah oui, c’est vrai, il faut déjà trouver des journalistes en France...

Portrait de FrenchDreamer
6/mars/2021 - 21h02

5 interpellations wow !!

Nos futurs ingénieurs français se divertissent le weekend sur tous vos impots  

Portrait de LOIC 33
6/mars/2021 - 20h50

5,20, ou plus interpellations ce n'est pas ça qui va régler le problème, dans quelques jours tous ces individus seront de nouveau dans la rue, les gouvernements successifs n'ont jamais trouvé la solution.......et ce n'est pas Darmanin qui le fera vu son comportement.

Portrait de moije
6/mars/2021 - 20h33
Tartiflette a écrit :

On attend toujours le karcher de Sarkozy.ah on me dit dans l’oreillette, qu’il karcherise sa cellule...

Au cas où vous ne sauriez pas , il y a eu Hollande et Macron depuis !

Portrait de creoleacid
6/mars/2021 - 20h27

La gauche politique et médiatique pétait les plombs sur l'emploi du mot "ensauvagement".

Portrait de Tartiflette
6/mars/2021 - 20h19

On attend toujours le karcher de Sarkozy.ah on me dit dans l’oreillette, qu’il karcherise sa cellule...

Portrait de Dragon13127

Vivement 2022 pour que la macromania soit classée
aux oubliettes