03/03/2021 12:41

Le groupe d'extrême droite Génération identitaire dissous ce matin en Conseil des ministres - Le mouvement va faire des recours devant le Conseil d'Etat

Le groupe d’extrême droite Génération identitaire (GI) a été dissous mercredi en Conseil des ministres, a annoncé dans un tweet le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en affirmant que cette association « incite à la discrimination, à la haine et à la violence ». « Cette association et certains de ses militants doivent être regardés comme tenant un discours de haine incitant à la discrimination ou à la violence envers des individus en raison de leur origine, de leur race et de leur religion » et, « par sa forme et son organisation militaires », GI « peut être regardée comme présentant le caractère d’une milice privée », justifie M. Darmanin dans le décret de dissolution.

La procédure avait été lancée mi-février par le ministre avec l’envoi à l’association d’un argumentaire auquel GI avait jusqu’au 24 février pour répondre. Peu de temps après cette annonce, le mouvement d'extrême droite a annoncé qu'il va faire des recours devant le Conseil d'Etat.

Le décret de dissolution fait également état des « liens avec des groupuscules d’ultradroite dont (GI) reçoit un soutien logistique et qui défendent une idéologie appelant à la discrimination, à la violence ou à la haine au nom de théories racialistes ou suprémacistes ».

Il y est encore noté que l’association a reçu des dons de Breton Tarrant, l’auteur de l’attentat de Christchurch (Nouvelle-Zélande) qui a fait 51 morts en mars 2019. Lors de son audition, en avril 2019, par la commission d’enquête parlementaire sur les groupuscules d’extrême droite, l’ancien directeur de TRACFIN Bruno Dalles avait affirmé que Brendon Tarrant était « membre bienfaiteur » de GI.

La dissolution de Génération identitaire intervient alors que le ministère de l’Intérieur a, ces derniers mois, obtenu celle de trois asssociations proches de la mouvance islamiste (CCIF, BarakaCity, et le collectif Cheikh Yassine) dans le sillage de l’assassinat de Samuel Paty en octobre 2020, et de celle du groupe ultranationaliste turc des « Loups gris ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
3/mars/2021 - 19h14

@zenpeca 

"La gauche est devenue complètement fascisante,"

G. Darmanin est de gauche ? smiley

Portrait de Parapluie
3/mars/2021 - 16h54
Sitedemedia a écrit :

Bien fait. Au suivant ...

Black block ?

Portrait de ThierryG
3/mars/2021 - 13h59

Un tout grand merci aux citoyens de Génération  Identitaire qui ont oeuvré pour le respect de la France et la préservation de sa culture. L'état peut dissoudre une association, mais fort heureusement, il ne peut pas dissoudre une opinion.On imagine maintenant que l'état va s'attaquer aux différents groupuscules antifas qui, contrairement aux jeunes de GI, sont dans la violence h-24, qu'il va dissoudre certaines ong qui joue un rôle essentiel dans l'immigration illégale, et qu'elle va par la même occasion, étudier concrètement qui sont les donateurs de certaines associations comme sos racisme... Ca pourrait être intéréssant de découvrir comment ces groupes sont subventionnés!

Portrait de Martel688
3/mars/2021 - 13h54

Une honte.

ça dérange tellement ces gamins patriotes, bien élevés, qui ne sont jamais dans la violence.

Il est préférable de laisser tribune ouverte aux groupuscules africains et islamistes extrémistes, n'est-ce pas? Ils veulent vivre en FRANCE, et que notre culture, notre histoire, nos valeurs, nos lois, soient respectées.

ça vaut une dissolution...

Quelle honte...

Portrait de Harriet
3/mars/2021 - 13h40
hummerH2 a écrit :

Gesticulation... effet d'annonce... basse manœuvre électoraliste pour tenter de démontrer à une partie de son électorat que le gouvernement ne dissous pas que des organisations islamistes.

Mais chacun sait très bien que dissoudre n'importe quelle organisation ou association  c'est comme pisser dans un violon, car comme toujours, elle renaitra dans les semaines voir jours qui suivent sous un autre nom.

Je vous rejoins dans l'idée que dissoudre un groupuscule identitaire , c'est finalement donner le change "égalitaire" versus la chasse aux islamistes ....

Petit clin d'oeil .... On a jamais consommé autant d'alcool , qu'au temps de la prohibition ... Est-ce judicieux de démanteler une structure identifiée qui se disséminera (forcément)  sous d'autres formes ? smiley

(Toujours le même vieil adage ... ce n'est pas en cassant le thermomètre , qu'on fait baisser la fièvre) ... 

Portrait de hummerH2
3/mars/2021 - 13h27

Gesticulation... effet d'annonce... basse manœuvre électoraliste pour tenter de démontrer à une partie de son électorat que le gouvernement ne dissous pas que des organisations islamistes.

Mais chacun sait très bien que dissoudre n'importe quelle organisation ou association  c'est comme pisser dans un violon, car comme toujours, elle renaitra dans les semaines voir jours qui suivent sous un autre nom.

Portrait de Tnolth26
3/mars/2021 - 13h22 - depuis l'application mobile

Génération mes couilles fera quand même des petits... c’est un peu comme un réseau de trafiquants, tu en fais sauter un et tu en as 10 qui poussent. Après, ce qu’ils faisaient étaient tout simplement de la merde mais le fait de les dissoudre ne changera rien du tout parce qu’ils créeront une autre « association » encore plus merdique...

Portrait de renelle
3/mars/2021 - 13h19

il vient de pousser une majorité de Français à voter " UTILE "dès le premier tour pour faire barrage à macron qui se voit déjà au 2ème   il y a un sondage qui circule " seriez vous prêt à voter RN  les scores sont édifiants le sursaut citoyen vole en éclats   LAMENTABLE 

Portrait de Azrael68
3/mars/2021 - 13h02 - depuis l'application mobile

Moi qui croyais qu’en France on avait cette liberté d’expression ! A priori on est libre de penser et de s’exprimer uniquement si ça dérange personne !

Portrait de seb2746
3/mars/2021 - 13h00

ENFIN un coup de balai à cette milice de haine.

Autant protéger son pays est un DEVOIR, autant commettre des actes illégaux pour le faire en déversant sa haine des autres (surtout ce qui n'est pas BIEN blanc) tout en menaçant des gens c'est la barrière à ne pas dépasser.

 

Quand tu vois les vidéos de bras levés lors des réunions, les cranes biens rasés (tous atteint de calvitie certainement) et des autocollant fn/rn partout, tu comprends vite l'idéologie de cette "association"...

 

Mais ils vont venir se plaindre que c'est la faute des islamistes/terroristes/homos/toute la gauche (même si le parti au pouvoir est pro-extremiste de droite), des politiques à la solde des gens de couleurs (avant c'était celle du Crif, ça change selon les besoins), etc...

Portrait de Alexdelouest
3/mars/2021 - 12h55

Vivement 2022 et la dissolution de ce gouvernement. Ils pourront faire chroniqueurs chez Hanouna.