28/02 17:14

Confinement : 42 députés demandent au Premier Ministre la réouverture des bars et restaurants au déjeuner à partir du 30 mars prochain

Alors que le gouvernement envisage des restrictions encore plus sévères pour 20 départements, 42 députés suggèrent une réouverture partielle des bars et restaurants  «au déjeuner, pour ceux qui en font la demande» à partir du 30 mars. Ces élus, menés par Richard Ramos (MoDem) et issus de tous bords politiques, s'adressent au Premier ministre dans une tribune publiée par le Journal du dimanche (JDD), ce 28 février.

Pour le convaincre, ils pointent notamment les inégalités entre salariés. Alors que certains «peuvent déjeuner dans leurs restaurants d'entreprise, d'autres sont contraints de se restaurer dehors ou dans leurs bureaux : ces lieux ne sont pas adaptés et ne permettent pas à chaque salarié de prendre une pause convenable», écrivent les députés.

Pour eux, il est injuste que certains établissements, comme les restaurants d'entreprise ou ceux qui accueillent «des salariés du BTP» puissent recevoir leurs clients et d'autres non. Ce, alors même que «la quasi-totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes», estiment les signataires de la tribune.

La fermeture prolongée des restaurants et bars leur fait craindre le pire pour l'avenir du secteur. Ils évoquent «les conditions financières dramatiques des professionnels», ainsi que «l'augmentation probable des dépôts de bilan».

D'autant plus que, selon ces parlementaires, «ceux qui travaillaient dans ces établissements sont à présent en intérim dans d'autres secteurs» et «beaucoup d'entre eux ne souhaitent pas retourner travailler dans la restauration». Aussi, ils craignent «une pénurie de main d'oeuvre» et appellent à une réouverture, même partielle, «pour ne pas perdre ceux qui auraient encore l'envie de travailler dans les restaurants».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lily6228
28/février/2021 - 19h51
preshovich a écrit :

Si j'étais restaurateur je songerai réellement à changer de boulot parcequ'on est pas arrivé avec cette pandemie.

La plupart des restaurateurs ont mis toutes leurs économies dedans car c'est leur passion, avec des dettes conséquentes, et ont désormais quelque chose d'invendable à ce stade. Je suis pas sûr que vous choisiriez si facilement de changer de métier maintenant.

Portrait de preshovich
28/février/2021 - 18h44

Si j'étais restaurateur je songerai réellement à changer de boulot parcequ'on est pas arrivé avec cette pandemie.

Portrait de Enzo06
28/février/2021 - 18h33

42 députés sur les 577 que compte l'Assemblée nationale...on est loin d'une forte majorité ,mais au moins, on aura parlé d'eux...

Portrait de LOIC 33
28/février/2021 - 18h14

Vu ce qui se passe a l'extérieur, non respect des distances, files d'attente dans et devant les magasins, transports en commun, lieux de culte........ souvent sans masques,  Pourquoi les resto et les lieux culturels sont fermés ? soit on opte pour un confinement total avec vaccins, ou nos politiques laissent courrier le virus !!! rien ne va plus

Portrait de YVESM
28/février/2021 - 17h50
lily6228 a écrit :

Manœuvre politique, ils savent qu'on sera probablement tous confinés à cette période.

Oui, c’est même honteux. Ils se payent la tête de tout le monde.Tous ces politiciens, plus on se rapproche de cette échéance plus ils s’excitent.

Portrait de lily6228
28/février/2021 - 17h17

Manœuvre politique, ils savent qu'on sera probablement tous confinés à cette période.