17/02/2021 18:59

La directrice de la fiction à France Télé s'explique sur la déprogrammation d'un téléfilm avec Richard Berry disant avoir voulu "protéger" l'acteur et sa fille

La directrice de la fiction à France Télévisions s'est expliquée sur la déprogrammation d'un téléfilm avec Richard Berry, disant avoir voulu "protéger" l'acteur et sa fille d'une polémique que sa diffusion aurait pu provoquer et a assuré que le téléfilm serait diffusé avant la fin de la saison.

Ce téléfilm, "La loi de Damien", dans lequel l'acteur incarne un avocat, avait été diffusé une première fois début 2020 et sa rediffusion était prévue sur France 3 le 12 février en soirée. Mais, alors que l'acteur est visé par des accusations d'inceste de sa fille aînée, qu'il récuse et sur lesquelles la justice a ouvert une enquête fin janvier, la chaîne avait préféré diffuser à la place un autre téléfilm de la même collection, "La loi de Julien", cette fois avec Jean-Pierre Darroussin dans le rôle-titre.

L'avocat de Richard Berry, Me Hervé Temime, a dénoncé cette décision mardi dans "C à vous" sur France 5, y voyant une atteinte à la présomption d'innocence de son client.

"J'ai pris cette décision avec le souci de protéger et de préserver, en pensant bien faire, pour ne pas contribuer aux polémiques" et "dans un souci d'apaisement et de neutralité", a déclaré à l'AFP Anne Holmes, directrice de la fiction française à France Télévisions.

"Il est évident que Richard Berry bénéficie d'une pleine présomption d'innocence et s'il y a de nouveaux rôles à lui proposer on les lui proposera", a-t-elle assuré. En outre, il ne s'agit que d'un report de cette rediffusion du téléfilm, qui sera reprogrammé sur France 3 à une date ultérieure cette saison, a précisé la directrice.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HELLO06
18/février/2021 - 14h51
 

Prompte à déprogrammer alors que la présomption d'inoncence doit être respectée avec'aucun risque de réitération.

Je ne suis ni pro, ni anti mais cette prise de position disproportionnée, en l'état actuel de l'affaire, est malsaine.

Quand parallèlement, FRANCE TV, service public, n'est pas très regardante quant aux antécédents de certains de ses annonceurs tel que la MATMUT, avec un partenaire publicitaire dans le cadre des soignants : combien de salariés ont été malades au sens propre comme au sens figuré, avec des condamnations à la clef...!

Cela est choquant au plus au haut point pour les victimes de ce harcèlement moral qui est aussi violent que du harcèlement sexuel ou toutes sortes d'agressions sexuelles.

La Matmut, une entreprise se revendiquant sociale et solidaire, a, enfin, été condamnée pour harcèlement morale par Cour d'appel de Paris, Pôle 6 - chambre 9, 7 décembre 2016, n° 14/11644,. Cela après plusieurs condamnations pour divers motifs, suite à des poursuites prud'hommes de salariés maltraités, harcelés, licenciés sans cause réelle et sérieuse, sans arriver à cette condamnation de harcèlement moral, difficile à obtenir à cette période. Cette entreprise a aussi une réputation assez sulfureuse de par une gouvernance de conjoints et de conjointes, avec des rémunérations exorbitantes, des voitures Porsche en guise de voiture de fonction. Plusieurs articles dans ce sens ont été publiés et notamment une vidéo humoristique "PORSCHEZ VOUS BIEN", « Le vrai pouvoir de la Matmut » L’Express 2014. Il est sûrement temps que la Justice pénale ouvre une information judiciaire tant au niveau du harcèlement moral qu'au niveau de l'administration à proprement dite de "cette mutuelle".

HONTEUX, la Matmut la valeur sûre, nouveau logo, trompeur à plusieurs titres : social au sein de l'entreprise, gestion de l'entreprise, et voir les avis des clients Matmut

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

Portrait de Greenday2013
18/février/2021 - 14h27

En quoi la diffusion du téléfilm représentait-il un danger pour l'acteur et sa fille ?

Portrait de bibilababiole
18/février/2021 - 13h42
Dédérinox a écrit :

Honteux , c'est clairement prendre position  contre l'acteur, malgré leurs explications alambiquées.  Si des gens n'ont pas envie de voir Berry, ils regardent autre chose, ce sont pas les chaines qui manquent. 

Si la chaine avait projeté le téléfilm, on aurait pu estimer qu'elle prenait position en faveur de Berry, ce qui n'est pas non plus une position tenable. De plus, en jouant le rôle d'un avocat, le message était ambigu. Perso, je trouve cette décision logique (et je n'ai aucune idée de la culpabilité ou non de cet acteur) et qui ne mérite pas de polémique.

Portrait de Dédérinox
18/février/2021 - 10h11
Spinoza a écrit :

Je lis les commentaires ci-dessous et je me délecte à l'idée de penser ce que les mêmes personnes auraient pu poster si ce téléfilm avait été programmé...

Il ne s'agit pas de fouler au pied la présomption d'innocence mais simplement d'apaiser un peu les débats au milieu de la tourmente...

Vous avez besoin d'être apaisé vous ? 

Portrait de Dédérinox
18/février/2021 - 10h10

Honteux , c'est clairement prendre position  contre l'acteur, malgré leurs explications alambiquées.  Si des gens n'ont pas envie de voir Berry, ils regardent autre chose, ce sont pas les chaines qui manquent. 

Portrait de Nerfertiti
18/février/2021 - 09h52
lily6228 a écrit :

Rappelons que le diffuseur paie pour proposer un produit et qu'il est libre de diffuser ou pas, d'autant plus qu'il ne s'agit que de reporter la diffusion une fois que ça se sera apaisé.

Sauf que c'est avec notre argent 

En plus c'est un mensonge sachant qu'il n'y aura jamais de procès parce qu'il y a prescription 

 

Portrait de Kakadu
17/février/2021 - 21h29

Donc la présomption d'innocence n'existe plus. C'est bien. Et on pense aussi aux autres comédiens de ce film. Eux, ils n'y sont pour rien dans cette histoire. C'est du grand n'importe quoi ! Scandaleux. 

Portrait de hummerH2
17/février/2021 - 20h17

Une dérive à l'américaine et hollywoodienne plus qu'inquiétante !

 

 

Portrait de Marilou52
17/février/2021 - 19h56

Parce qu'on lui a demandé quelque chose, mais de quoi "je-me-mêle"!