14/02/2021 17:31

France Culture va diffuser jusqu'à la fin de l'année des pièces de théâtre, captées partout en France, privées de spectateurs par la crise sanitaire

France Culture va diffuser jusqu'à la fin de l'année des pièces de théâtre privées de spectateurs par la crise sanitaire, captées partout en France et spécialement adaptées pour la radio, a annoncé la station publique. Ces oeuvres seront programmées deux fois par mois, le dimanche soir, une case déjà dédiée à la fiction sous toutes ses formes sur les ondes de France Culture. "La fuite" de Boulgakov, mise en scène par Macha Makeïeff, ouvrira le bal. Parmi les spectacles suivants (une quinzaine d'ici le mois de juillet), "Jeanne" de Charles Péguy, "Lettres non écrites" de David Geselson ou "Le rosaire des voluptés épineuses", de Stanislas Rodanski.

Une programmation qui répond à une "triple ambition", selon Sandrine Treiner, directrice de la radio: recréer du lien entre le monde du spectacle vivant et le public; soutenir les théâtres, auteurs, comédiens et techniciens; et faire vivre la culture pour tous. "Nous allons enregistrer sur tout le territoire, à Paris comme en banlieue et dans les régions, en travaillant non seulement avec des institutions théâtrales privées ou publiques mais aussi des compagnies", a expliqué à l'AFP Blandine Masson, responsable des fictions à France Culture.

Pour ce faire, la radio déjà très impliquée dans l'univers du théâtre a noué des accords ou partenariats, entre autres, avec le TNP Villeurbanne, le théâtre du Nord à Lille, le T2G à Gennevilliers, le Théâtre de la Ville à Paris, la comédie de Clermont, le TNS de Strasbourg, la MC93 à Bobigny, etc. Il s'agira de spectacles de tous les genres (comédie, drame, boulevard, répertoire classique, créations...), ajoute Blandine Masson, la principale condition étant "qu'ils soient transposables à la radio", via un travail avec les metteurs en scène et acteurs pour développer la dimension sonore. Une expérience qui devrait bénéficier tant à France Culture et ses auditeurs qu'aux créateurs, qui pourront développer leur connaissance de l'audio, en pleine explosion des contenus sonores sur internet.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de TITOU750_TIT1
14/février/2021 - 17h56

Ridicule, avec les dvd les bluray netflix etc ona pas besoinde theatre a la radio pfffff ! faut metre tout le monde au boulot deja surtout les jeunes qui risquent moins avec ce virus , allez au bouloooot !