03/02 12:01

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, la ministre du Travail Elisabeth Borne appelle à nouveau à "embaucher les saisonniers" en février pour qu'ils bénéficient d'un chômage partiel "pris en charge à 100%"

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski sont priées d'«embaucher leurs saisonniers» en février, pour qu'ils bénéficient comme à Noël d'un chômage partiel «pris en charge à 100%», a indiqué mercredi la ministre du Travail, Elisabeth Borne. «Je relance un appel aux employeurs en leur demandant d'embaucher leurs saisonniers, de les placer en activité partielle prise en charge à 100%», a-t-elle déclaré sur Radio Classique. La demande est identique à celle qui avait été «entendue par beaucoup d'employeurs» en fin d'année dernière.

«Globalement, on a à peu près 30.000 saisonniers, sur les 60.000 qui travaillent au moment des vacances de Noël, qui ont pu être embauchés», avec notamment un taux de recrutement de «95% dans les remontées mécaniques», a-t-elle précisé. Avec les vacances d'hiver, qui débutent samedi, «on sait qu'on a à nouveau un pic au mois de février, où on passe en général à 120.000 saisonniers». Dans ce secteur «très impacté par les restrictions qui font baisser la fréquentation des stations de ski», l'activité partielle prise en charge à 100% par les pouvoirs publics «sera maintenue jusqu'à la fin de la saison, donc jusqu'au 15 avril», a-t-elle ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mon bon Blaze
3/février/2021 - 13h19
arquen a écrit :

Mais elle est complètement marteau cette Elisabeth Borne ! A-t-elle déja seulement dirigé une Entreprise ? Embaûcher pour mettre dans la foulée au chômage n'exonère en rien l'employeur de payer toutes les cotisations et les congés payés ! C'est pire que d'inciter à de l'emploi fictif ce qu'elle demande ! Elle est complètement marteau !!!

De plus le 100% invoqué est celui des % des dossiers qui seront acceptés : Pas celui du montant de l'indemnisation qui sera plafonnée à 84% ! Double escroquerie verbale !

Vous avez tout dit.

J'avoue que dans le grand bêtisier LREM, celle-ci est dans le top 5.