27/01 07:16

Le rédacteur en chef du Washington Post, Martin Baron, devenu célèbre pour sa révélation du scandale sexuels au sein de l'Eglise catholique de Boston, annonce son départ

Le rédacteur en chef du Washington Post, Martin Baron, devenu célèbre pour son rôle dans la révélation du scandale des abus sexuels au sein de l'Eglise catholique de Boston, a annoncé son départ à la retraite. Aujourd'hui âgé de 66 ans, ce natif de Floride avait pris la tête de la rédaction du quotidien de la capitale fédérale en 2013, après 11 années comme rédacteur en chef du Boston Globe.

Sous sa direction, le Washington Post, qu'il quittera effectivement fin février, a reçu dix prix Pulitzer, la récompense la plus prestigieuse du journalisme américain. Martin Baron, souvent appelé Marty, a su composer avec la prise de contrôle du Post par le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, quelques mois seulement après son arrivée, qui a fait changer d'ère le titre. Celui qui démarra sa carrière au Miami Herald en 1976 a toujours accordé une importance particulière au journalisme d'investigation. Marty Baron a changé de statut avec le film "Spotlight", qui revient sur l'enquête menée par une équipe de journalistes du Boston Globe sur des abus sexuels au sein de l'Eglise catholique de la région.

Sous les traits de l'acteur américain Liev Schreiber, il y apparaît comme un rédacteur en chef aux intuitions peu communes et à la droiture exemplaire, qui donne l'élan à sa rédaction pour mener ce travail qui lui vaudra un prix Pulitzer en 2003. Au poste de rédacteur en chef du Washington Post, le journal a connu "une renaissance", a déclaré Fred Ryan, le directeur de la publication du Post, cité par le journal, qui a annoncé mardi le départ de Marty Baron.

Sous sa direction, et avec l'impulsion de Jeff Bezos, le quotidien associé aux révélations du scandale du Watergate a accéléré dans le numérique et s'est sensiblement diversifié. Durant ses huit ans à la tête du Post, le nombre de journalistes a quasiment doublé, passant de 580 à plus de 1.000 aujourd'hui. Au total, les rédactions qu'il a dirigées auront reçu 17 prix Pulitzer.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cineberry
27/janvier/2021 - 19h02
bibilababiole a écrit :

Spotlight était un film fort intéressant… et édifiant sur l'organisation de l'Omerta de l'église à propos de ses brebis galeuses.

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, l'Oscar du meilleur film était amplement mérité.

Portrait de bibilababiole
27/janvier/2021 - 11h34

Spotlight était un film fort intéressant… et édifiant sur l'organisation de l'Omerta de l'église à propos de ses brebis galeuses.