20/01 18:17

Investiture de Joe Biden - Revoir Kamala Harris qui prête serment est devient la première femme vice-présidente dans l'histoire des Etats-Unis - Regardez

Son ascension, Kamala Harris l'a débutée à Oakland, dans la Californie progressiste des années 1960 où elle a grandi, fière de la lutte pour les droits civiques de ses parents. Lors d'un débat des primaires démocrates en 2019, elle avait d'ailleurs raconté comment, petite fille, elle était dans l'un des bus amenant les écoliers noirs dans les quartiers blancs.

Après avoir abandonné la primaire en décembre, elle s'est ralliée à Joe Biden en mars. Mais certains alliés de l'ancien vice-président ne pardonnent pas à la sénatrice de ne pas avoir eu assez de "remords" après ses critiques et le mettaient en garde contre une colistière trop "ambitieuse". Autres reproches à son égard : son passé de procureure.

En cause, notamment, son soutien à une loi californienne qui punissait durement les parents des enfants séchant l'école, ce qui avait été perçu comme affectant surtout les minorités et les plus modestes. Elle ne s'écarta guère d'une ligne pénale pro-carcérale, en particulier contre les délits mineurs, qui frappent surtout les minorités racisées. Pas plus qu'elle ne se battit véritablement contre la peine de mort, ou supporta la légalisation du cannabis.

Un bilan dont elle s'est détournée depuis son arrivée au Sénat mais qui lui vaut, depuis, une certaine méfiance de la part des démocrates progressistes et socialistes.

Un Sénat qu'elle aura la responsabilité de faire basculer côté démocrate, grâce aux victoires obtenues en Géorgie le 6 janvier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nerfertiti
21/janvier/2021 - 07h12
VNBis a écrit :

C'est une libérale libertaire comme les autres

C'est "habile" de dissimuler cela sous une couleur de peau et un sexe

N'est-ce pas cela que l'on appelle "racisme" et "sexisme" ?

Un artifice facile pour nourrir les gnous et les faire voter pour des gens qui entubent les classes populaires avec le sourire ! smiley

c'est tout à fait ça

 

Portrait de VNBis
21/janvier/2021 - 06h50

C'est une libérale libertaire comme les autres

C'est "habile" de dissimuler cela sous une couleur de peau et un sexe

N'est-ce pas cela que l'on appelle "racisme" et "sexisme" ?

Un artifice facile pour nourrir les gnous et les faire voter pour des gens qui entubent les classes populaires avec le sourire ! smiley

Portrait de ΣNIGMΛ
20/janvier/2021 - 21h50

L'Amérique peut être belle.