Rechercher

17/01 17:31

Le podcast d'un prêtre catholique américain "Bible in a Year" est en tête des téléchargements aux Etats-Unis depuis plusieurs jours et compte désormais, en deux semaines, 4,3 millions de téléchargements

Le podcast d'un prêtre catholique américain "Bible in a Year" est en tête des téléchargements aux Etats-Unis depuis plusieurs jours et compte désormais, en deux semaines, 4,3 millions de téléchargements, à la surprise générale. La voix de "Bible in a Year" est le charismatique père Mike Schmitz, quadragénaire au physique d'acteur hollywoodien connu pour ses vidéos sur la chaîne YouTube "Ascension Presents", qui compte 471.000 abonnés. Le podcast, qui comptera 365 épisodes, le dernier mis en ligne le 31 décembre, consiste à une lecture intégrale de la Bible réorganisée.

Le récit est recentré autour de 14 livres, ce qui permet de lui donner une plus grande cohérence narrative. Les autres livres (la Bible en compte 73 dans cette version catholique) sont insérés au fil de la lecture. Selon la porte-parole d'Ascension, maison catholique d'édition et de supports pédagogiques, "Bible in a Year" est arrivé en tête des téléchargements de podcast 48 heures seulement après sa mise en ligne, le 1er janvier. "Cela répond à un besoin", a estimé Lauren Joyce au sujet du programme, qui dame actuellement le pion aux poids lourds du podcast américain comme "The Daily" du New York Times ou "The Joe Rogan Experience". Aumonier du campus de l'université du Minnesota à Duluth, le père Schmitz a eu l'idée du podcast au printemps dernier, en pleine première vague du Covid-19. Pour Lauren Joyce, le succès de "Bible in a Year" s'explique notamment par la pandémie et la capacité d'accueil parfois restreinte des lieux de culte. Beaucoup de personnes âgées, en particulier, "ne peuvent pas aller à l'église à cause du virus", souligne-t-elle.

L'organisation du podcast autour des 14 livres offre également un point d'entrée plus accessible à des personnes intéressées par la Bible mais qui étaient jusqu'ici "intimidées" par l'Ancien et le Nouveau testaments, selon Lauren Joyce. S'ils ne sont pas nouveaux, les podcasts religieux ne représentaient jusqu'ici qu'une niche dans cet univers en développement accéléré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de turfin
18/janvier/2021 - 07h13

Je pense que si le prêtre avait un physique de radio il y aurait eu beaucoup moins de téléchargements...