14/01 19:12

Coronavirus - Le couvre feu s'applique à 18h dès samedi sur toute la France pour 15 jours - Les écoles vont rester ouvertes mais le sport en intérieur est suspendu. Les personnes fragiles vaccinées dès lundi sans limite d'âge.

19h07: Roselyne Bachelot : "Nous allons prolonger les dispositifs pour la culture pour les entreprises et pour les personnes. Nous n'envisageons pas de date de réouverture des lieux publics pour l'instant.

.

.

19h00: Bruno Le Maire : "Nous avons une conscience aigue de la lassitude, de la colère" des professions touchées. Nous pouvons donner de la visibilité sur les mesures de soutien de l'Etat. Le pilier de ce soutien restera le fond de solidarité". Un nouveau formulaire pour les aides de décembre sera mis en ligne demain pour un versement dès lundi. Le produit de la vente à emporter et de la livraison à domicile ne sera pas intégré au calcul du chiffre d'affaire pour postuler au fond de solidarité à compter de décembre 2020 et pour les mois à venir. Nous allons faire un effort particulier pour les viticulteurs, touchés injustement par le conflit Airbus-Boeing. Ils pourront bénéficier d'une aide de 200 000 euros par mois dès lors qu'ils perdent 50 % de leur chiffre d'affaires. Nous allons permettre aux entreprises qui le souhaitent de rembourser leur Prêt Garanti par l'Etat (PGE) d'un an supplémentaire. Celles qui souhaitent rembourser l'Etat en mars 2022 plutôt qu'en mars 2021 pourront le faire, quelque soit leur taille. L'objectif est de zéro charge sociale pour les entreprises lourdement pénalisées dans la culture, le sport, l'événementiel, la restauration, l'hôtellerie. Nous n'augmenterons pas les charges pour les Français et nous poursuivrons les baisses qui étaient prévues."

.

.

18h48: Jean Castex: "Je m'engage que nous maintiendrons le dispositif de soutien aussi longtemps que cela est nécessaire. Nous n'allons pas exercer de l'incertitude économique à l'incertitude sanitaire".

18h46: Olivier Véran : "Toutes les personnes qui souhaitent être vaccinées le seront mais ça prendra des semaines. 0 800 009 110 est le numéro de téléphone qui vous orientera vers les centres de vaccin les plus proches de chez vous." Ce numéro sera opérationnel dès demain 6 heures du matin et jusqu'à 22 heures.

18h37 : Jean Castex, Premier Ministre : "La premier semaine 100.000 personnes ont été vaccinées et déjà 250.000 pour la semaine 2 alors qu'elle n'est pas terminée. Nous serons fin janvier à plus de 1 million de personnes vaccinées. Ces nouveaux vaccins limitent la transmission mais également évitent le développement des maladies graves. Il faut protéger les personnes les plus âgées et les plus fragiles au plus vite. Dès lundi 18 janvier, la vaccination sera ouverte à toutes personnes quelque soit leur âge présentant un très haut risque. Soit environ 800.000 personnes comme les transplantés, les personnes ayant un cancer ou une insuffisance rénale.

18h35: La ministre de l'Enseignement supérieur :  "Nous poursuivrons les efforts économiques pour soutenir les étudiants, mais nous savons que ces mesures ne sont pas suffisantes. Le nombre de psychologues dans les universités sera doublé au cours de ce semestre."

18h30: Jean Castex prend la parole pour faire une série d'annonces : "Nous allons renforcer le contrôle aux frontières. A compter de lundi, tous les voyageurs qui vont venir en France hors Union Européenne devront effectuer un test avant de partir. Les personnes concernées devront s'isoler pendant 7 jours et faire un deuxième test PCR à l'issue de cette période et s'y engager sur l'honneur.

- Le couvre-feu s'applique à partir de 18h dès samedi sur toute la France pour au moins 15 jours. Il apparaît que cette mesure a une efficacité sanitaire. Dans son dernier avis, le Conseil scientifique a, du reste, confirmé l'utilité du couvre-feu dans la lutte contre la pandémie. Cette mesure vise à réduire les contacts sociaux tout en maintenant les activités professionnels. Tous les lieux et commerces recevant du public seront fermés à 18h. J'invite les commerçants à ouvrir pendant la pause déjeuner ou de profiter des autorisations d'ouverture le dimanche. Nous restons ainsi cohérent avec notre stratégie graduée. La situation actuelle n'exige pas un confinement aux conséquences très lourdes.

- Si la situation se dégrade dans les prochains jours nous mettrions en place un nouveau confinement.

- Les établissements scolaires vont rester ouverts même si nous allons renforcer les protocoles dans les cantines scolaires. Renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, notamment dans les cantines, avec suspension des activités physiques et sportives scolaires et extrascolaires en intérieur et augmentation des capacités de dépistage. C'est essentiel de maintenir les écoles ouvertes car il y a des conséquences psychologiques, sanitaire et éducatives.

18h09: Olivier Véran prend la parole: "Nous avons toutes les raisons de penser que le variant anglais du virus est sensible au vaccin, ce qui est une bonne nouvelle. Il y a chaque jour entre 200 et 300 nouvelles contaminations au variant anglais en France.

.

.

18h00: Début de la conférence de presse de Jean Castex : "Notre stratégie préventive et réactive à été la bonne. Nous avons pu passer les fêtes sans flambée épidémique. Nous sommes dans une situation plus qu'honorable en Europe. Mais cela est fragile en raison de l'émergence de nouvelles souches que nous surveillons. Notre situation reste préoccupante, même si elle s'est globalement stabilisée au cours des derniers jours. Nous restons sur un plateau autour de 16 000 contaminations par jour. La pression sur les hôpitaux est stable, mais se situe à un niveau élevé."

 

 

17h30: Le Royaume-Uni a annoncé fermer ses frontières aux arrivées de tous les pays d'Amérique du Sud et du Portugal en raison d'un nouveau variant du coronavirus découvert au Brésil

16h43: Le pilote monégasque de Formule 1 Charles Leclerc a été testé positif au Covid-19 et placé à l'isolement chez lui à Monaco, a annoncé jeudi son écurie Ferrari. "Charles est testé régulièrement et hier (mercredi), le résultat de son dernier test était positif", a indiqué la Scuderia Ferrari, précisant que Leclerc "se (sentait) actuellement bien avec de légers symptômes".  "Malheureusement, j'ai appris que j'avais été en contact avec un cas positif et je me suis immédiatement isolé, en avertissant toutes les personnes avec lesquelles j'étais en contact. Un test ultérieur que j'ai effectué est ressorti positif", a indiqué Leclerc sur son compte Twitter. Il est le 5e pilote de F1 contaminé au Covid, après Lewis Hamilton, Sergio Perez, Lance Stroll et Lando Norris. 

15h25: Le nombre de tests de dépistage du Covid-19 réalisés en France est reparti à la hausse la semaine dernière et les délais de rendu des résultats sont restés à un "niveau plancher", selon des données officielles publiées jeudi. Entre le 4 et le 10 janvier, "2.041.800 résultats de tests RT-PCR et antigéniques ont été validés par un professionnel de santé", parmi lesquels "un peu plus d'un quart (26,4 %) étaient des tests antigéniques", a indiqué la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans un communiqué de presse. Ainsi, "le nombre de tests validés au cours de cette semaine augmente (+173.200 tests) par rapport à la semaine précédente, où 1.868.600 tests RT-PCR et antigéniques avaient été réalisés, dont environ un tiers étaient des tests antigéniques (36,9 %)", a souligné le service statistique des ministères sociaux. Toutefois, selon la Drees, "l'essentiel" de cette hausse est attribuable au fait que cette semaine ne comportait pas de jour férié, contrairement à la semaine précédente. Par ailleurs, "la part des tests validés en moins de 24 heures reste pratiquement stable avec 93% des tests validés au plus tard 24 heures après le prélèvement, contre 94% la semaine précédente". Entre le 1er mars 2020 et le 10 janvier 2021, "on estime qu'environ 40,5 millions de tests RT-PCR et antigéniques ont été réalisés en France" avec "environ 36,4 millions de tests RT-PCR et 4,1 millions de tests antigéniques", a détaillé ce service.

11h52: Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé jeudi un protocole visant à tester jusqu’à un million d’enfants et d’enseignants par mois pour dépister le Covid-19 et faire face à la propagation du variant britannique en France. « Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu’à un million d’enfants et d’enseignants par mois, ce qui est énorme. En descendant le dépistage jusqu’à l’âge de 6 ans, partout là où ça fait sens », a souligné le ministre lors d’un déplacement à Metz.

« Ce qu’on sait à date, c’est que le virus paraît plus contagieux effectivement chez les enfants. C’est ce qu’on voit en Angleterre. Sans que l’on ait plus de cas graves, en tous cas proportionnellement », a-t-il toutefois précisé. Il a expliqué que le gouvernement surveille « étroitement » ce variant, et que « si la situation devait évoluer et que nous avions une augmentation de la part du variant (...) anglais, nous pourrions nous poser des questions » sur une éventuelle fermeture des écoles. « Mais à ce stade, la Société française de pédiatrie a été très claire à ce sujet hier (mercredi) matin en appelant à maintenir ouvertes les écoles », a souligné le ministre.

11h46: La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a réaffirmé jeudi que l'Etat continuerait à prendre en charge à 100% l'activité partielle des entreprises «tant que la crise durera», à quelques heures d'une nouvelle allocution du Premier ministre, Jean Castex.

«C'est très clair, je veux vraiment que les entreprises soient rassurées, en particulier celles qui sont fermées, qui ont des contraintes liées à la situation sanitaire; pour toutes les entreprises fermées totalement ou partiellement on prendra en charge à 100% l'activité partielle tant que la crise durera», a-t-elle déclaré sur Europe 1.

Interrogée sur une possible «date butoir», fixée à «septembre», Mme Borne a réaffirmé que le gouvernement «protègera le temps qu'il faudra» toutes «les activités pénalisées par la crise, qui sont fermées totalement, partiellement ou qui n'arrivent pas à redémarrer, (ou celles) qui ne sont pas forcément fermées comme l'hôtellerie ou l'événementiel».

Concernant une hausse éventuelle du fonds de solidarité pour éviter des faillites en cascade, Mme Borne a estimé qu'il fallait «maintenir» ce dispositif «pour les secteurs en difficulté tout le temps que ce sera(it) nécessaire».

Interrogée sur la réforme des retraites, Mme Borne l'a jugée nécessaire et devant se faire «dans la concertation», en estimant que la «priorité absolue» était de «surmonter la crise» dans le respect du «dialogue avec les partenaires sociaux». Elle s'était opposée fin novembre sur ce sujet au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, qui l'avait qualifiée de «priorité absolue» et présentée comme un facteur de «retour à la croissance».

Concernant la proposition du Conseil d'analyse économique (CAE), think tank rattaché à Matignon, d'institutionnaliser la reprise en main du régime par l'Etat de l'assurance-chômage et de faire fi des partenaires sociaux, la ministre a estimé qu'il s'agissait d'«un avis qui n'engage qu'eux».

10h56: Le point sur la situation ce matin

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se penche jeudi sur les nouveaux variants du coronavirus, qui inquiètent les autorités dans le monde, où la lutte contre le regain de la pandémie s'intensifie à coups de confinements, couvre-feux et campagnes de vaccination.

La résurgence du virus frappe aussi la Chine, qui avait largement maîtrisé l'épidémie mais a recensé jeudi son premier décès dû au Covid-19 depuis mai dernier.

Particulièrement contagieux, les variants britannique et sud-africain du coronavirus essaiment: le nombre de pays et territoires où se trouve le variant repéré initialement en Grande-Bretagne s'élève à 50 et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud, estime l'OMS pour laquelle cette évaluation est probablement sous-estimée.

Et une troisième mutation, originaire de l'Amazonie brésilienne et dont le Japon a annoncé dimanche la découverte, est analysée et pourrait impacter la réponse immunitaire, selon l'OMS qui évoque "un variant inquiétant".

Pour discuter notamment de ces variants - l'un des sujets qui "nécessitent un débat urgent" - le comité d'experts de l'OMS, qui se retrouve normalement tous les trois mois, a été convoqué avec deux semaines d'avance. Des recommandations pour l'OMS et les pays membres seront publiées à l'issue de la réunion jeudi, précise un communiqué de l'organisation publié mercredi à Genève. Une nouvelle vague de contaminations frappe un peu partout dans le monde.

La Chine, où l'épidémie était apparue fin 2019, a rapporté jeudi le premier décès depuis huit mois dû au coronavirus. Il a été enregistré dans la province du Hebei, où plusieurs villes ont été dernièrement soumises à un confinement après l'apparition de foyers de contaminations. Les autorités sanitaires chinoises ont fait état de 138 nouvelles contaminations, bilan quotidien le plus élevé depuis mars.

Ce nouveau décès intervient alors qu'une équipe d'experts de l'OMS est arrivée jeudi dans le pays, à Wuhan (centre) où le virus a pour la première fois été signalé fin 2019.

Composée de 10 scientifiques de différentes nationalités, elle sera chargée de remonter aux origines du Covid-19, dès que sera écoulée la quarantaine de deux semaines à laquelle sont soumis les experts sitôt leur arrivée.

En Asie toujours, le Japon a étendu mercredi son état d'urgence, déjà en place sur Tokyo et sa grande banlieue, à sept départements supplémentaires, avec notamment une fermeture en soirée des bars et restaurants.

Confronté à la pire flambée de cas et au pire bilan en Europe avec près de 85.000 morts, le Royaume-Uni, reconfiné en raison de la propagation d'un variant plus contagieux du virus, a enregistré mercredi 1.564 décès, le pire bilan quotidien depuis le début de la pandémie.

Sur le continent, c'est le Portugal qui s'est résolu à un nouveau confinement général à partir de vendredi, alors que le virus s'y propage de manière accélérée avec plus de 10.500 nouveaux cas en une journée mercredi parmi ses 10 millions d'habitants.

Dans l'Espagne voisine, avec près de 39.000 nouveaux cas enregistrés mercredi, c'est une situation de "risque extrême", selon les mots de Carolina Darias, ministre de la Politique territoriale.

Alors qu'en Italie le gouvernement a annoncé son intention de prolonger l'état d'urgence jusqu'au 30 avril, la France retient son souffle: de nouvelles mesures seront dévoilées jeudi pour faire face à la hausse des contaminations (plus de 23.000 enregistrées mercredi) et à la propagation du nouveau variant britannique.

De son côté, la Tunisie se reconfine pour quatre jours, de jeudi à dimanche pour ralentir la propagation du Covid-19 qui a atteint des records, entraînant une situation "très dangereuse" selon les autorités sanitaires.

Et en Afrique australe, le Mozambique a annoncé mercredi un renforcement des mesures de restrictions sanitaires en raison d'une hausse du nombre de contaminations.

09h43: "Il faudra être patients" pour un rendez-vous, "ça va susciter un rush, c’est normal", a déclaré le Premier ministre Jean Castex concernant la vaccination des plus de 75 ans. "Je constate que l’adhésion [au vaccin] augmente, c’est une excellente chose pour notre pays", a-t-il ajouté lors d'un déplacement.

09h31: La Chine a enregistré le premier décès dû au Covid-19 sur son territoire depuis huit mois, ont annoncé les autorités sanitaires d’un pays qui lutte contre les résurgences de l’épidémie qu’elle avait largement maîtrisée. Ce décès s’est produit dans la province du Hebei, a précisé la Commission nationale de santé, sans donner d’autres informations. C’est dans cette province que plusieurs villes ont été dernièrement soumises à un confinement après l’apparition de contaminations.

Le dernier décès lié à la pandémie en Chine continentale datait de mai 2020. A en croire le bilan officiel, désormais 4.635 personnes dans le pays ont succombé au Covid-19.

Ce nouveau décès enregistré en Chine survient au moment où une équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est attendue jeudi dans le pays pour enquêter sur l’origine de la pandémie, une fois que leur quarantaine préventive sera écoulée.

Cette équipe de dix personnes doit arriver à Wuhan (centre de la Chine), où le virus a pour la première fois été signalé fin 2019, avant de se répandre dans le monde.

Jeudi, les autorités sanitaires chinoises ont par ailleurs fait état de 138 nouvelles contaminations. Il s’agit du bilan quotidien le plus élevé depuis mars dernier.

06h46: Face aux contaminations reparties à la hausse depuis les fêtes de fin d’année et à l’apparition du variant anglais sur une grande partie du territoire, le gouvernement n’a d’autres choix que de réagir. Le Premier ministre Jean Castex va ainsi prendre la parole, ce jeudi soir à 18h, pour dévoiler les nouvelles mesures prises. Ainsi, la décision la plus probable qui devrait être rendue ce jeudi soir reste celle du couvre-feu à 18h. Déjà en place dans 25 départements, il pourrait être généralisé à tout l’Hexagone. La mesure a pour objectif de limiter les interactions familiales et sociales, en empêchant les gens de se rendre ailleurs que chez eux lorsqu’ils sortent du travail.

Certains scientifiques se demandent cependant si cela suffira, alors que le virus britannique ne cesse de se propager en France. De leur côté, des maires lui opposent d’obliger les gens à se masser dans les magasins à certains moments pour faire leurs courses, notamment lors des pauses déjeuner. Faisant fi de cette remarque, l’exécutif pourrait au contraire aller plus loin, avec un autre scénario lui aussi envisagé : couvre-feu à 18h la semaine et confinement le week-end. Le risque serait cependant de dégrader un peu plus les comptes des commerçants, avec l’impossibilité d’aller dans les magasins le samedi et le dimanche.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de preshovich
19/janvier/2021 - 20h42

Ça commence à faire beaucoup quand même avec les autres pays. 

Portrait de lily6228
15/janvier/2021 - 19h57
Mon bon Blaze a écrit :

On peut surtout faire preuve de bon sens et réflexion. Retournez la chose comme vous voulez, plus vous diminuez les horaires de sortie autorisés le soir,  plus vous entassez de personnes au même endroit au même moment dans les supermarchés : le samedi et entre midi et 14h00. Ah mais bien sûr je parle des actifs dont vous ne faites peut-être  pas partie.

Dans les supermarchés les gens ont un masque donc le risque de contagion est quasi-nul... Oui, je suis actif. Mais en quoi serais-je moins audible si ce n'était pas le cas? Wow, pas mal...

Portrait de Cl
15/janvier/2021 - 10h48

Pas facile de prendre les bonnes décisions, en ce moment !!!! Croisons les doigts  

 

Portrait de Mon bon Blaze
15/janvier/2021 - 08h16
lily6228 a écrit :

Vous n'expliquez rien, vous brassez du vent. Que ça plaise ou non, l'argument du couvre feux à 18h est clair, il est de réduire au maximum les rencontres après le travail ou les cours, car c'est là que les contacts sans masques sont les plus fréquents. Après, on peut toujours se persuader que le gouvernement prend des mesures impopulaires pour le plaisir.

On peut surtout faire preuve de bon sens et réflexion. Retournez la chose comme vous voulez, plus vous diminuez les horaires de sortie autorisés le soir,  plus vous entassez de personnes au même endroit au même moment dans les supermarchés : le samedi et entre midi et 14h00. Ah mais bien sûr je parle des actifs dont vous ne faites peut-être  pas partie.

Portrait de lily6228
15/janvier/2021 - 00h15
Mon bon Blaze a écrit :

Non, non trop facile. Moi j’explique pourquoi le couvre feux à 18h00 n’est pas une bonne idée. À vous de démontrer le contraire et pourquoi j’ai tort de râler comme vous dites. Mais pour une fois,  ici et partout ça fait consensus :  c’est une idée debile!!

Vous n'expliquez rien, vous brassez du vent. Que ça plaise ou non, l'argument du couvre feux à 18h est clair, il est de réduire au maximum les rencontres après le travail ou les cours, car c'est là que les contacts sans masques sont les plus fréquents. Après, on peut toujours se persuader que le gouvernement prend des mesures impopulaires pour le plaisir.

Portrait de buzz buzz
14/janvier/2021 - 22h59
Oslo a écrit :

Ya peut-être  un vaccin aussi!

Pour les morts, c'est trop tard !

Portrait de axl59
14/janvier/2021 - 22h38
Oslo a écrit :

Que des raleurs ,vous proposez quoi?

L'inverse, tu ouvres les magasins jusque minuit, pour réduire la densité dans les centres commerciaux le week-end. Ou comme pour les pics de pollution : droit de circuler de sortir selon des critères (plaques paires/impaires, classe d'âge, ordre alphabétique...)  selon des jours ou créneaux horaires, etc.  

 

Portrait de Mon bon Blaze
14/janvier/2021 - 22h18
Oslo a écrit :

Que des raleurs ,vous proposez quoi?

Non, non trop facile. Moi j’explique pourquoi le couvre feux à 18h00 n’est pas une bonne idée. À vous de démontrer le contraire et pourquoi j’ai tort de râler comme vous dites. Mais pour une fois,  ici et partout ça fait consensus :  c’est une idée debile!!

Portrait de Enfoirébis
14/janvier/2021 - 22h11

Le chiffre 6 et sa prononciation doit certainement agir contre le virussmiley

Portrait de YVESM
14/janvier/2021 - 21h45

On aimerait plaisanter, mais des morts sont en jeux. L'économie est plus importante que tout. Voilà c'est clair et net. Nos gouvernants sont peut être moins humains que dans les autres pays, ou alors c'est qu'ils sont beaucoup plus intelligents qu'eux.

Portrait de Oslo
14/janvier/2021 - 20h33
buzz buzz a écrit :

 Vous devriez expliquer votre théorie aux anglais, aux allemands, aux tchèques et d'autres !

Ils sont persuadés d'être en plein dans la pandémie smiley

Les gens qu'ils enterrent sont peut-être encore vivants !

Ya peut-être  un vaccin aussi!

Portrait de Oslo
14/janvier/2021 - 20h31
Mon bon Blaze a écrit :

Le couvre feux à 18h00 : Encore un magnifique spécimen de « fausse bonne idée » de la part de notre gouvernement. Ils font mumuse avec le potentiomètre de nos horaires de sortie. Les cas augmentent pof on diminue le temps des gens à l’extérieur, facile .... ah oui mais donc tout le monde se retrouve dehors au même moment au même endroit, génial. Les consignes ne sont tellement pas claires que c’est un bordel sans nom sur le terrain : entre ceux qui peuvent circuler pour livrer après 18h00, ceux qui ne peuvent pas, les commerces qui ferment à 17h00 pour laisser rentrer leurs employés avant 18h00, ceux qui ferment à 18h00 en faisant des attestations....  heureusement que le gouvernement est incapable de contrôler ce qu’ils mettent en place.

Que des raleurs ,vous proposez quoi?

Portrait de buzz buzz
14/janvier/2021 - 20h31
PhilRAI a écrit :

L'escroquerie continue. Toujours aucune mention du nombre de cycles d'amplification (CT) des tests PCR. Ce qui permet d'ajuster le nombre de positifs et donc de créer des épidémies factices.

Toujours pas le droit de se faire prescrire les médicaments efficaces : hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine ....

 Vous devriez expliquer votre théorie aux anglais, aux allemands, aux tchèques et d'autres !

Ils sont persuadés d'être en plein dans la pandémie smiley

Les gens qu'ils enterrent sont peut-être encore vivants !

Portrait de Enfoirébis
14/janvier/2021 - 20h31

La mascarade continue et apparemment les gens sont pressés de savoir leur nouvelle restriction pour biens les appliquer, et même certain ici et là demandent plus de restrictions comme quoi la peur peut rendre l'être humain plus que docile.

Portrait de hummerH2
14/janvier/2021 - 20h25
bengalister a écrit :

Les cas en Allemagne (variant Anglais), Portugal (variant Brésilien) explosent. Ça sent pas bon.

Il est malheureusement fort probable que la vieille formule "les mêmes causes produisent les mêmes effets" se vérifie dans peu de temps en France également. smiley

Portrait de Wouhpïnaise
14/janvier/2021 - 20h23
Amos a écrit :

Prochaine décision, couvre-feu à 16h

Ça sent surtout le reconfinement.

Portrait de bengalister
14/janvier/2021 - 20h19

Les cas en Allemagne (variant Anglais), Portugal (variant Brésilien) explosent. Ça sent pas bon.

Portrait de PhilRAI
14/janvier/2021 - 19h59

L'escroquerie continue. Toujours aucune mention du nombre de cycles d'amplification (CT) des tests PCR. Ce qui permet d'ajuster le nombre de positifs et donc de créer des épidémies factices.

Toujours pas le droit de se faire prescrire les médicaments efficaces : hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine ....

Portrait de turfin
14/janvier/2021 - 19h46

Sans fautes : et bien voilà, c'est typiquement français. Nous sommes meilleurs que tout le monde, tout va bien, tout est sous contrôle.

Enfin, jusqu'à quand ?

 

 

Portrait de Amos
14/janvier/2021 - 19h36
Nerfertiti a écrit :

Je suis d’accord avec vous. Ca va juste emmerder les commerçants et les gens qui travaillent.

Ils ont mis le couvre-feu à 20h00 et ça n'a pas changé grand chose. ça a même empiré 

Ce n’est pas en mettant tout le monde à 18h00 qu’il y aura moins de contaminés 

Ils partent aussi d’un confinement total le week-end 

Et puis tester des mômes ne servira pas à grand chose non plus, ils les testent le lundi et sont contaminés le mardi

Prochaine décision, couvre-feu à 16h

Portrait de LOIC 33
14/janvier/2021 - 18h46

Tout va bien !!!!les dérogations en tout genre vont avoir du succès résultat ? Aucun malheureusement......

Portrait de swatss
14/janvier/2021 - 18h37

ben voilà c'est typiquement Français , NOUS sommes meilleurs que tous le monde , tout vas bien tout est sous contrôle...

Enfin jusque quand ?

Portrait de jarod.26
14/janvier/2021 - 18h28

tant pis l'apéro sera avancé à 17h au lieu de 19h :/

Portrait de dakota
14/janvier/2021 - 18h01
J t -M M a écrit :

Il faudrait s'adresser à son propriétaire présent ici sous divers pseudos pour avoir la réponse.

Là, il y a erreur. Mais personne n'est à l'abri d'une méprise.

Une façon très élégante de dire que mieux vaut ne rien dire et passer pour un imbécile plutôt que de l'ouvrir et de confirmer qu'on en est un ! smiley

Portrait de Lustucruu
14/janvier/2021 - 17h59

Présent je viens de mettre BFM.TV. 

Portrait de Nerfertiti
14/janvier/2021 - 17h07
VNBis a écrit :

C'est vrai que tant qu'à faire une grosse co**erie autant la généraliser !smiley

Je suis d’accord avec vous. Ca va juste emmerder les commerçants et les gens qui travaillent.

Ils ont mis le couvre-feu à 20h00 et ça n'a pas changé grand chose. ça a même empiré 

Ce n’est pas en mettant tout le monde à 18h00 qu’il y aura moins de contaminés 

Ils partent aussi d’un confinement total le week-end 

Et puis tester des mômes ne servira pas à grand chose non plus, ils les testent le lundi et sont contaminés le mardi

Portrait de stbx00
14/janvier/2021 - 15h43
Jiben79 a écrit :

J'habite ds un endroit où l'on est en couvre feu depuis le 2 à 18h,  C'est de la merde, les chiffres ont doublé depuis cette mesure, preuve qu'elle ne sert à rien...

Je trouve aussi qu'une telle mesure serait inutile mais dire que ça ne sert rien parceque les chiffres ont augmenté n'est pas forcément vrai. SI ça se trouve, ça marche et les chiffres seraient pire sans le couvre feu... Difficile à analyser...

Portrait de Yanik65
14/janvier/2021 - 12h26

Ca sert à quoi concrètement le couvre-feu à 18H ?

En fait Castex il croit qu'après le boulot on court tous les uns chez les autres se mettre des bières jusqu'à 20H et on rentre chez nous pépères après ...

Non. On rentre chez nous après le boulot, on fait 4 courses à la rigueur, et basta.

Ils sont tarés.

Portrait de nantes55
14/janvier/2021 - 11h24

A chaque fois épidémie arrive par l'est de la France une question qui me semble de bon sens pourquoi ne pas fermer nos frontières sur tout l'est de la Belgique à l'Italie.

Mettre en quarantaine toutes les personnes qui rentrent sur le territoire français  d'autres pays le font....

Dans l'ouest nous avons la chance d'être moins touchés par le virus mais pourquoi  devrions nous être aussi contraint au couvre feu à 18 heures?Faudrait mieux limiter les déplacements d'une région à l'autre!

Portrait de Amos
14/janvier/2021 - 11h15

Castex a trouvé la solution, il va proposer un couvre-feu de 12h(AM) à 11H (AM) avec autorisation d'aller travailler mais pas d'aller faire les courses.

Et grâce à ça il va enrayer l'épidémie...