26/12 07:26

Virus mutant : Il a été détecté en France, pour la première fois chez un patient à Tours qui réside habituellement au Royaume-Uni - Il a été isolé à son domicile

Un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France vendredi, à l'avant-veille du lancement, dans l'Hexagone, de la campagne de vaccination contre le virus. La présence de ce variant a été confirmée à Tours, chez un Français résidant habituellement au Royaume-Uni. L'homme est asymptomatique et a été isolé à son domicile, a indiqué le ministère de la Santé, qui a annoncé ce premier cas. Il s'agit de la "première contamination au variant VOC 202012/01 du virus de la Covid-19" détectée en France, précise-t-il.

Ce variant est apparu en septembre au Royaume-Uni et des études indiquent qu'il pourrait être plus contagieux. L'homme était arrivé "de Londres le 19 décembre" et a été "pris en charge" à l'hôpital deux jours plus tard, et "détecté positif au coronavirus". Les médecins suspectant qu'il soit atteint de la souche variante, un "séquençage" du virus porté par ce malade avait été demandé au Centre national de référence des virus des infections respiratoires. Ce dernier a confirmé vendredi l’infection au variant VOC 202012/01.

"Les autorités sanitaires ont procédé au contact-tracing (traçage des contacts) des professionnels de santé ayant pris en charge le patient et à la recherche de ses personnes contacts à risque, pour procéder à leur mise en isolement strict", est-il précisé.

Outre ce cas, "à ce jour, plusieurs prélèvements positifs pouvant faire évoquer le variant VOC 202012/01 sont en cours de séquençage par les laboratoires du CNR", ajoute le ministère. Comme d'autres pays européens, la France craignait depuis plusieurs jours la présence du virus à l'intérieur de ses frontières, malgré le reconfinement de Londres et d'une partie de l'Angleterre, ainsi que la suspension par précaution des liaisons trans-Manche, puis l'instauration de tests obligatoires pour rentrer en France. Par ailleurs, une procédure a également été mise en place pour les personnes au retour d’Afrique du Sud, "où un autre variant du SARS-CoV-2 circule actuellement de façon active", rappelle le ministère.

Lundi, le ministre de la Santé Olivier Véran admettait qu'il était "possible" que le variant circule déjà en France. Un cas similaire a été signalé en Allemagne, chez une femme arrivée en avion de Londres, et au Liban, également sur un passager londonien. Selon plusieurs études présentées aux Royaume-Uni, le nouveau variant du coronavirus est plus contagieux que la souche d'origine.

L'une d'elle, mise en ligne jeudi, estime que cette contagiosité est supérieure de "50% à 74%" et que cela pourrait avoir des conséquences sur le nombre de décès et d'hospitalisations liées au Covid-19 outre-Manche. Mais rien ne démontre à ce stade que cette variante entraîne des formes plus graves.

Détecté pour la première fois en septembre en Grande-Bretagne, ce variant baptisé VOC 202012/01 présente 22 mutations sur son génome. L'une en particulier, nommée N501Y, se situe au niveau de la protéine Spike (spicule) du coronavirus, une pointe à sa surface qui lui permet de s'attacher aux cellules humaines pour les pénétrer, jouant donc un rôle clé dans l'infection virale. Les chercheurs de la LSHTM (London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM), auteurs de l'étude publiée jeudi, ont précisé qu'ils "n'ont pas pour le moment trouvé d'éléments indiquant que les individus qui contractent le nouveau variant présentent un risque accru d'hospitalisation ou de décès".

Mais même à risque constant, la probable "forte augmentation" du nombre de cas provoquée par cette mutation pourrait avoir d'importantes conséquences sur le bilan de l'épidémie, estiment-ils. Une meilleure résistance de ce variant aux vaccins qui ont commencé à être distribués aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, et qui sont attendus dans le monde entier, représenterait un scénario catastrophe. Mais ce n'est pas l'hypothèse la plus probable aux yeux des scientifiques.

"Pour le moment, il n'existe aucune preuve suggérant que ce vaccin ne soit pas efficace contre la nouvelle variante", avait déclaré lundi Emer Cooke, la directrice générale de l'Agence européenne des médicaments, en donnant le feu vert au produit développé par Pfizer-BioNTech. La confirmation du premier cas en France intervient peu avant le lancement de la campagne de vaccination, qui démarre dimanche à Sevran (Seine-Saint-Denis) et à Dijon, auprès de personnes âgées volontaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de babybleuet
26/décembre/2020 - 19h25
supbernard a écrit :

C'est marrant, les mecs passent leur vie à bouffer des produits dégueulasse plein de micro particules de plastic, de pesticide, de graisses hydrogénées, des chips, du porc à 0euro50 le kilo, utilise des produits ménager ultra toxique, des sols en stratifié plein de saletés à respirer...des tas de médoc pour le rhume, maigrir, le diabète et la tension ( pour pouvoir continuer à s’empiffrer) mais chipotent pour un vaccin...Bizarre ces humains.

Parler pour vous . Ne pensez pas que tout le monde vie comme vous le décrivez.. 

Portrait de supbernard
26/décembre/2020 - 17h41

C'est marrant, les mecs passent leur vie à bouffer des produits dégueulasse plein de micro particules de plastic, de pesticide, de graisses hydrogénées, des chips, du porc à 0euro50 le kilo, utilise des produits ménager ultra toxique, des sols en stratifié plein de saletés à respirer...des tas de médoc pour le rhume, maigrir, le diabète et la tension ( pour pouvoir continuer à s’empiffrer) mais chipotent pour un vaccin...Bizarre ces humains.

Portrait de Kakadu
26/décembre/2020 - 12h24
Mikhail63 a écrit :

Et c'est reparti pour un tour! Décidément ces complotistes,ils ne peuvent pas s'empêcher de voir le mal partout!. On peut être asymptomatique mais avoir quand même ce satané virus! Désolé pour vous mais les médecins sont plus aptes à détecter un virus que vous à écrire vos sempiternelles conneries à longueur de journée!

Oh le gentil donneur de leçons ! Je ne suis en rien complotiste. Je me posais la question (il ne faut plus réfléchir de nos jours, il est vrai) de comment on peut déterminer qu'une personne a le virus si elle n'a pas de symptôme. Je n'avais pas lu qu'elle était allée aux urgences pour une autre raison. Je reconnais mon erreur. 

Mais comme on aime à nous faire peur en nous parlant de mutation de virus sans avoir aucune info dessus, ni de savoir si c'est plus ou moins dangereux que le virus 1er, oui cela m'interpelle d'entendre parler de ce cas. Tant qu'on ne sait rien, cela ne sert pas à grand chose de nous en dire plus, puisque mis à part mettre encore un peu plus d'angoisse dans le débat et bien cela ne fait pas avancer le problème ! 

Mais par contre, sans rien savoir de cette mutation, on nous dit que le vaccin fonctionne quand même contre cette nouvelle forme. Si cela vous convient comme explication, moi ça ne me dérange pas. Je continuerai à me poser des questions, parce que j'en ai marre qu'on nous gouverne par la peur, et que je ne comprends pas pourquoi on ne cherche pas à apporter plus de sérénité dans ce combat. Nous en avons bien besoin. 

 

Portrait de cruchon
26/décembre/2020 - 12h13
Raouda28 a écrit :

"virus mutant" non mais sérieusement.

On voudrait faire croire aux gens qu'ils sont dans un film catastrophe on s'y prendrait pas autrement.

Ok on va changer le terme...

Ce n'est pas un virus mutant mais un virus qui a muté (des milliers de fois, en octobre on était à 12000 mutations observées)

 

Portrait de cruchon
26/décembre/2020 - 12h10
Steyr∞Schœnauer8.68™ a écrit :

ils ont fait comment pour voir que c'était le virus mutant ?????? ils ne nous prendrait pas pir des cons smiley perso votre vaccin de m..... vous le gardez

Que les gens affichent la médiocrité de leurs connaissances en public me choque.

Avant de se poser des questions comme ça il faudrait se renseigner d'abord. smiley

 

Portrait de Kakadu
26/décembre/2020 - 11h39
dadouronron a écrit :

@Kakadu
Cette personne s'est présenté aux urgences pour autre chose et c'est en discutant plus tard avec le personnel soignant qu'elle a indiqué avoir été testée positive quelques jours avant là bas mais être rentrée en France pour les fêtes... Je te dis pas la colère des soignants et le branle bas de combat pour le contact trading au sein de hôpital...

Merci pour ces précisions, là cela parait plus clair. Je comprends la colère des soignants dans ce cas. C'est totalement irresponsable de la part de cette personne. 

Portrait de dadouronron
26/décembre/2020 - 10h46 - depuis l'application mobile
Kakadu a écrit :

Comment ils ont pu le détecter ce nouveau virus puisqu'il est asymptomatique ?

Je ne comprends pas bien. Cette personne n'a pas de symptôme, mais elle va à l'hôpital, et là les médecins suspectent que c'est une nouvelle souche. Et hop ! C'est bien ça. Qu'ils sont forts ces médecins ! 

Mais on ne nous prendrait pas pour des idiots ? Un peu plus de peur c'est bien aussi, pour surtout mieux vendre le vaccin, non ?

 

@Kakadu
Cette personne s'est présenté aux urgences pour autre chose et c'est en discutant plus tard avec le personnel soignant qu'elle a indiqué avoir été testée positive quelques jours avant là bas mais être rentrée en France pour les fêtes... Je te dis pas la colère des soignants et le branle bas de combat pour le contact trading au sein de hôpital...

Portrait de dadouronron
26/décembre/2020 - 10h46 - depuis l'application mobile
Kakadu a écrit :

Comment ils ont pu le détecter ce nouveau virus puisqu'il est asymptomatique ?

Je ne comprends pas bien. Cette personne n'a pas de symptôme, mais elle va à l'hôpital, et là les médecins suspectent que c'est une nouvelle souche. Et hop ! C'est bien ça. Qu'ils sont forts ces médecins ! 

Mais on ne nous prendrait pas pour des idiots ? Un peu plus de peur c'est bien aussi, pour surtout mieux vendre le vaccin, non ?

 

@Kakadu
Cette personne s'est présenté aux urgences pour autre chose et c'est en discutant plus tard avec le personnel soignant qu'elle a indiqué avoir été testée positive quelques jours avant là bas mais être rentrée en France pour les fêtes... Je te dis pas la colère des soignants et le branle bas de combat pour le contact trading au sein de hôpital...

Portrait de Kakadu
26/décembre/2020 - 09h55

Comment ils ont pu le détecter ce nouveau virus puisqu'il est asymptomatique ?

Je ne comprends pas bien. Cette personne n'a pas de symptôme, mais elle va à l'hôpital, et là les médecins suspectent que c'est une nouvelle souche. Et hop ! C'est bien ça. Qu'ils sont forts ces médecins ! 

Mais on ne nous prendrait pas pour des idiots ? Un peu plus de peur c'est bien aussi, pour surtout mieux vendre le vaccin, non ?

 

Portrait de Wouhpïnaise
26/décembre/2020 - 09h53
Steyr∞Schœnauer8.68™ a écrit :

ils ont fait comment pour voir que c'était le virus mutant ?????? ils ne nous prendrait pas pir des cons smiley perso votre vaccin de m..... vous le gardez

Ils ont fait comment ? Bah en testant le patient. Non ?

Portrait de Angelussauron
26/décembre/2020 - 09h29
Steyr∞Schœnauer8.68™ a écrit :

il n'existe peut être pas smiley

Je pense que ça serait trop gros d'inventer une mutation de virus, déjà car certains scientifiques verraient la supercherie.

Et puis bon c'est très fréquent qu'un virus mute c'est plutôt l'inverse qui est moins fréquent (voir inexistant). On attends d'ailleurs sa mutation qui le rendra inoffensif comme pour la grippe espagnol.

Portrait de Angelussauron
26/décembre/2020 - 09h15

Déjà qu'on connait quasiment rien sur la covid 19 alors avec la mutation de ce virus il va falloir attendre

 

Le pire c'est les laboratoires qui disent qu'il se tiennent prêt pour faire un nouveau vaccin en 15J.... Allez donnez nous encore des millions/milliards en gros...

En tout cas si pour nous on nage en plein cauchemar eux la Big Pharma nage en plein rêve...

Portrait de jarod.26
26/décembre/2020 - 08h05

le virus mutant doit être présent depuis belle lurette