23/12 19:28

Vivendi annonce avoir signé "une promesse d'achat" pour acquérir la totalité du groupe Prisma Media : Géo, Capital, Voici, Femme actuelle, Gala, Ca m'intéresse, Télé 2 semaines, TV Grandes Chaines, Télé-Loisirs...

Le géant français des médias Vivendi a signé "une promesse d'achat" pour acquérir la totalité du groupe de presse Prisma Media, qui revendique la place de leader de la presse magazine en France, a-t-il annoncé ce soir dans un communiqué. Cette signature fait suite à la période de négociations exclusives avec Gruner + Jahr, filiale de l'allemand Bertelsmann, annoncée mi-décembre. "Le projet d'acquisition reste soumis, conformément à la réglementation en vigueur, à l'information-consultation des instances représentatives du personnel de Prisma Media ainsi qu'à la finalisation de la documentation juridique", a indiqué Vivendi.

Prisma revendique la place de leader de la presse magazine en France, avec des publications comme Géo, Capital, Voici, Femme actuelle, Gala, Ca m'intéresse, Télé 2 semaines, TV Grandes Chaines ou Télé-Loisirs.. Aucun montant n'a été communiqué pour cette opération.

Une telle acquisition "offrirait (...) d'intéressantes opportunités de collaboration au sein du groupe et de développement" pour les titres de Prisma, avait souligné Vivendi lors de l'officialisation du projet. Les médias et l'édition constituent des axes de développement du groupe diversifié, qui a racheté en 2019 Editis. Ce dernier détient notamment des maisons comme Nathan, Robert Laffont ou Plon.

Vivendi a également acquis récemment une participation au sein de Lagardère, propriétaire de l'éditeur Hachette, des boutiques Relay ou encore des médias Europe 1, le JDD et Paris Match.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ALAIN PERSIA
23/décembre/2020 - 21h23

La famille BOLLORE  va bien finir par racheter EUROPE 1 à A.LAGARDERE .La station est au bord du gouffre , tous les directeurs successifs recrutés à grand frais depuis une douzaine d'années ont pitoyablement échoué à redresser l'audience , la descente aux enfers se confirme à chaque audience Médiamétrie . Et pourtant E1 a de très nombreux brillants journalistes "maison "