11/12 11:44

Droits TV du foot français: La LFP décide de mettre fin au contrat avec son diffuseur majeur Mediapro - La chaîne Téléfoot, lancée en août, va s'arrêter

La Ligue de football professionnel a décidé de mettre fin au contrat avec son diffuseur majeur Mediapro après deux mois de conflit sur les droits télévisés du championnat de France, a-t-on appris vendredi de source ayant accès au dossier. Par conséquent, la chaîne Téléfoot, lancée en août dernier, va s'arrêter.

La sortie du diffuseur sino-espagnol, défaillant, doit encore être validée par le tribunal de commerce de Nanterre, a-t-on précisé de même source, indiquant que la LFP devait récupérer ses droits de diffusion d'ici au 21 décembre. Un conseil d'administration de la LFP a été tenu vendredi matin pour étudier la question. Contacté par l'AFP, Mediapro n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le groupe sino-espagnol, détenteur de 80% des droits des Championnats de France de football pour une somme record de plus de 800 millions d'euros par an et nouveau venu sur le marché français, était en négociation depuis le 19 octobre avec la LFP via une procédure auprès du tribunal de commerce de Nanterre. Invoquant la crise sanitaire qui aurait diminué la valeur réelle du championnat, il avait indiqué vouloir renégocier le contrat de cette saison 2020-2021, demandant initialement un rabais tout en refusant de payer les échéances du contrat dues en octobre et en décembre, d'un montant d'environ 325 millions d'euros en tout.

Au sein d'une conciliation qui s'est accélérée ces derniers jours par l'intermédiaire du mandataire judiciaire Marc Sénéchal, les scénarios de sortie de crise se sont peu à peu résumés à un retrait de Mediapro, permettant à la Ligue de récupérer ses droits télévisés en vue de les revendre. Les regards vont désormais se tourner vers Canal+, diffuseur historique du Championnat de France qui reste discret sur le dossier et a déjà indiqué via son patron Maxime Saada qu'il ne réinvestirait pas "à perte" dans le football.

Cela laisse craindre une décote de plusieurs centaines de millions d'euros par an, par rapport au contrat historique négocié lors de l'appel d'offres en 2018, d'un montant de 1,217 milliard d'euros pour la Ligue 1 et la Ligue 2, dont plus de 800 pour Mediapro. Une forte baisse qui risque d'être difficile à encaisser pour de nombreux clubs déjà fragilisés par la crise sanitaire et des stades vides.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Petoulet
11/décembre/2020 - 17h03

Tout ça veut dire que la ligue n'est qu'un ramassis de baltringues cupides,n'ayant même pas le niveau CAP en gestion comptabilité.

On savait dès le départ que ce contrat était foireux et impossible à rentabiliser crise sanitaire ou pas,malgré cela la ligue a voulu jouer au plus malin en cocufiant leur partenaire historique (Canal).

Résultat,ils passent pour des cons,ils ne vont peut-être même pas récupérer les sommes dues,Canal risque de rafler la mise à moindres coûts (perso ça m'arrange),les clubs vont se retrouver dans la panade.

Et je vous mets un ticket que ce n'est pas pour autant que le salaire des joueurs va baisser...

Portrait de nantes55
11/décembre/2020 - 15h26

décidément les footeux n'ont rien dans la tête vive le Rugby

Portrait de PPbohington
11/décembre/2020 - 13h50

C'est évident que des clubs qui avaient anticipés cette manne vont y laisser des plumes, cela étant si on pouvait revenir à des salaires et des primes conséquentes certes mais décentes ça pourrait être utile.

Portrait de dadouronron
11/décembre/2020 - 13h28

En même temps ya beaucoup trop de pognon dans ce sport...

C'était une bulle spéculative, elle a explosé. Tant pis pour ceux qui comptaient se faire un pognon de dingue en oubliant qu'à la base c'est un sport et ça aurait dû le rester.

Portrait de stbx00
11/décembre/2020 - 13h25

C'est vraiment un beau fiasco de la LFP. Les renégociations à la baisse avec Canal (qui d'autre ?) vont être salées... Ce qui est dingue c'est que depuis le départ l'ensemble des acteurs n'y croyait pas: Tarifs prohibitifs proposés pour Telefoot, nombre d'abonnés qui ne rendront jamais le modèle économique rentable, diffusion hyper restreinte encore une fois à cause de négociations sans fin de Mediapro avec les FAI (et Canal) prcequ'ils étaient trop gourmands... 

Portrait de Amos
11/décembre/2020 - 12h30

C'est bien fait pour la ligue. Ils avaient les infos puisqu'ils avaient déjà fait le coup.

Ils ont préféré l'argent et le déshonneur, ils n'auront donc que le déshonneur