28/11 16:33

Jean-Luc Mélenchon réclame cet après-midi une "refonte" de la police et une nouvelle fois le départ du préfet de police Didier Lallement

Jean-Luc Mélenchon réclame samedi une "refonte" de la police et une nouvelle fois le départ du préfet de police Didier Lallement, avant de participer à une manifestation à Paris contre une mesure restreignant la possibilité de filmer les forces de l'ordre. Le débat, déjà vif, sur cette mesure contenue dans l'article 24 de la proposition de loi sur la "sécurité globale" a été attisé cette semaine par une succession d'interventions policières violentes, révélées par des vidéos, lors de l'évacuation d'un campement de migrants et d'une interpellation qui a viré au tabassage d'un producteur noir.

"Il est temps de procéder à une reprise en main générale de la police et, pour être encore plus clair, à une refonte de la police", a déclaré le chef de file des Insoumis à quelques journalistes, avant le départ du défilé parisien contre la proposition de loi sur la "Sécurité globale".

"Beaucoup de monde s'est rendu compte que quelque chose a pourri à l'intérieur de la police du fait du sentiment qui a été donné à des éléments violents, stupidement recrutés dans la police, qu'ils seraient toujours couverts", a dénoncé le député des Bouches-du-Rhône. Il a réclamé à nouveau la démission du préfet de police de Paris Didier Lallement, qu'il accuse d'avoir réprimé violemment des manifestations de "gilets jaunes".

"Il doit aller dans un organisme (...) pacifique et tranquille. Et où il n'a pas d'ordre violent à prendre", a dit M. Mélenchon.

Le député LFI Adrien Quatennens a estimé qu'il y avait "une forme de dérive autoritaire" et demandé que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin aille "vers la désescalade" en annonçant le "limogeage du préfet Lallement et le retrait de cette proposition de loi", qui est "contestée jusque dans les rangs de la majorité".

Pour sa collège Clémentine Autain, "quand on est ministre de l'Intérieur, on n'a pas à être le délégué syndical des policiers d'extrême droite", qui ont des "propos xénophobes, racistes, et des méthodes qui sont en rupture avec les règles républicaines".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Berger Blanc
28/novembre/2020 - 20h31

Mélenchon, quel imposteur ! Très grand bourgeois qui, à presque 70 balais, veut nous faire croire qu'il est un REVOLUTIONAIRE ! Pfff ! Il était bien content quand, les gilets jaunes l'ont "dégagé avec pertes et fracas" que la méchante police soit là pour l'exfiltrer et le protéger !  Lui et toute sa clique profite gracieusement du système qu'ils dénoncent sans arrêt, et les autres benêt qui l'applaudissent !!!   QI de pinces à linges !!!

Portrait de LOIC 33
28/novembre/2020 - 19h22

J'approuve la demande de Mélenchon, même si je ne partage pas toujours son opinion....

Portrait de Mikhail63
28/novembre/2020 - 19h14

Que ce pourri et lâche de mélanchon, ce faux cul qui faisait semblant de critiquer Macron et qui une fois qu'il est devant lui se fait tout petit et joue les lèches culs, aille se faire foutre! Qu'il dégage à Cuba ou au vénézuela!

Portrait de KIKI38
28/novembre/2020 - 18h06
Alexdelouest a écrit :

Nous demandons, depuis plusieurs années, une refonte de la France Insoumise ainsi que le départ de Jean Luc. 

ah non faut pas qu'il parte, c'est mon humoriste préféré à l'heure actuelle smiley

 

Portrait de Sebjez
28/novembre/2020 - 17h55

Paris est en feu et lui il a une érection.

Son fond de commerce est la haine, et de monter les uns contre les autres.

Une belle merde de la France insoumise, il vaut pas mieux que Le pen

Portrait de Alexdelouest
28/novembre/2020 - 17h25

Nous demandons, depuis plusieurs années, une refonte de la France Insoumise ainsi que le départ de Jean Luc. 

Portrait de lxa75
28/novembre/2020 - 16h48

Pour être poli  je pense que c'est se mec  et sa clique qui font tout pour que la violence arrive ils devraient être refondu dans 1 HP