17/11 06:54

Procès Jonathann Daval - Voici résumée en 90 secondes la journée d'hier avec les moments forts et la réaction de la famille d'Alexia - Vidéo

Lundi, au premier des cinq jours de ce procès hors norme, ils ont d'ores et déjà annoncé leur volonté d'interpeller leur ancien gendre, aujourd'hui âgé de 36 ans et qu'ils ont longtemps considéré comme un fils. "Je vais lui poser des questions, je vais lui demander le pourquoi, pourquoi toute cette horreur ?", a lâché Mme Fouillot sur les marches du tribunal judiciaire de Vesoul, à l'issue d'une première journée très éprouvante.

L'occasion pour les parties civiles de continuer à déployer les thèses qu'ils distillent depuis plusieurs jours dans les médias et, depuis lundi, aux jurés : selon elles, Jonathann a cherché à empoisonner sa femme en lui administrant, sur une longue période et à son insu, des médicaments. Comble de l'horreur : il l'aurait également violée après son décès, ont-ils avancé lundi.

Aucun de ces éléments n'a toutefois été validé par l'enquête, qui n'a retenu que des faits de meurtre sur conjoint, sans préméditation.

"On agite des épouvantails. Il n'y a aucun élément sérieux pour alimenter les thèses qui sont agitées par les parties civiles", a réagi l'un des avocats de la défense, Me Samuel Estève, qui juge l'hypothèse du viol "surréaliste" et "absurde".

"Effectivement, il y a des faits pour lesquels (Jonathann) n'est pas poursuivi, mais on ne doit pas faire l'économie d'informer la cour et les jurés de tout ce qui entoure le meurtre d'Alexia", a estimé l'un des conseils des parties civiles, Me Caty Richard.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HELLO
18/novembre/2020 - 09h56

Cette histoire sordide est, malheureusement, médiatisée par le fait que le public a été tout de suite sollicité lors des marches et des recherches  avec le principal coupable.

Les parents d'Alexia sont dignes et humains.

Chacun réagit à sa manière, peut-être que c'est une façon d'exorciser leur douleur immense.

Et ils sont "embarqués" par des journalistes rompus à ce type d'exercice.

En ce qui concerne Johanthan Daval, on ne saura jamais ce qu'il se passait réellement au sein du couple.

Tout est possible, tout est imaginable.

Qui n'a pas  été stupéfait par un couple que l'on croyait parfait! Le couple peut être une équation insondable, pour le meilleur et pour le pire.

Même si Daval a commis l'irréparable, je suis convaincu que ces apparitions en pleurs étaient sincères. Car il savait, pertinemment, l'horreur qu'il avait commise.

Après, il a agit en conséquence, prisonnier de son propre mensonge.

 

Portrait de air libre
17/novembre/2020 - 15h06

le feuilleton médiatique fait autour de cette affaire est proprement scandaleux.

Portrait de Marine-One
17/novembre/2020 - 14h58
la cannoise a écrit :

Toute cette agitation devant les caméras me dégoute. Si cela était arrivé à un de mes enfants il me semble que je souhaiterais me cacher au fond d'une grotte, ne pas en entendre parler et que la justice se fasse sans que le monde entier soit au courant de tous les détails sur le couple, leur sexualité, leurs difficultés de procréation etc... 

Bravo!! Les grandes douleurs sont muettes !!

Portrait de la cannoise
17/novembre/2020 - 14h30

Toute cette agitation devant les caméras me dégoute. Si cela était arrivé à un de mes enfants il me semble que je souhaiterais me cacher au fond d'une grotte, ne pas en entendre parler et que la justice se fasse sans que le monde entier soit au courant de tous les détails sur le couple, leur sexualité, leurs difficultés de procréation etc... 

Portrait de Franck64
17/novembre/2020 - 12h40

Je vois trop son nom partout comme si c était une star , je ferais moins d article et remplacerais son nom par le tueur présumer de .....

Portrait de nefertari94
17/novembre/2020 - 09h47

Même si je comprends la colère des parents d'alexia, je trouve qu'ils devraient etre plus discrets et ne pas s'exposer en permanence sur les médias