08/11 19:45

Election US - L'ancien président George W. Bush, dont la victoire en 2000 avait été arrachée devant les tribunaux, a téléphoné ce dimanche à Joe Biden pour le féliciter de sa victoire

19h45: L'ancien président George W. Bush, dont la victoire en 2000 avait été arrachée devant les tribunaux, a téléphoné ce dimanche à Joe Biden pour le féliciter de sa victoire dans une élection «fondamentalement honnête», au résultat «clair». «Malgré nos différences politiques, je sais que Joe Biden est un homme bon qui a gagné l'opportunité de diriger et d'unifier notre pays», a écrit dans un communiqué l'ancien locataire de la Maison-Blanche (2001-2009).

Dans son discours de victoire samedi soir à Wilmington, «le président élu a répété qu'il avait été le candidat démocrate mais qu'il dirigerait le pays pour tous les Américains», a rappelé George W. Bush, en le remerciant pour ce «message patriotique».

07h06: Portant un masque noir, Joe Biden est arrivé en courant sur la scène de son discours de victoire, sur fond d'une chanson de Bruce Springsteen, comme pour démentir l'image de candidat vieillissant qui a pesé sur sa campagne menée en sourdine. Il sera le président le plus âgé de l'histoire des Etats-Unis au début de son mandat, en janvier. Plus de 350 voitures étaient rassemblées devant la scène, et des milliers de partisans se trouvaient à l'extérieur du grand parking où était installée la scène. Imaginés pour éviter la propagation du coronavirus, ces rassemblements ont porté le message d'un candidat qui a placé la lutte contre la pandémie au centre de son programme.

Joe Biden a célébré sa "victoire convaincante", tout en tendant la main aux électeurs du président républicain dont il a dit comprendre la "déception". 

"Voyons-nous, parlons-nous", "donnons nous une chance", a-t-il insisté, sous le son des klaxons enthousiastes. Il est "temps de panser les plaies" du pays et d'en finir avec les "diabolisations".

Remerciant la "coalition large et diverse" qui a porté sa candidature, il a rendu hommage aux Afros-Américains, qui ont joué un rôle central dans sa victoire. "Ils me soutiennent toujours, comme je les soutiendrai."

"J'ai fait campagne pour restaurer l'âme de l'Amérique", a-t-il répété.

Joe Biden a d'ailleurs annoncé qu'il mettrait en place dès lundi une cellule de crise sur le Covid-19. Sa colistière Kamala Harris entrera elle dans l'Histoire en devenant la première femme à accéder à la vice-présidence. Toute vêtue de blanc, en hommage aux suffragettes, elle a affirmé samedi qu'elle ne serait "pas la dernière".

La sénatrice noire de Californie a rendu hommage aux "générations de femmes", de toutes origines, qui lui ont "ouvert la voie". Un tir de feu d'artifices a conclu la soirée, le nombre "46" s'inscrivant dans le ciel de Wilmington: Joe Biden va devenir le 46e président des Etats-Unis. Leurs familles les ont ensuite rejoints sur scène, masquées.

06h28: L'annonce de la consécration de Joe Biden a provoqué des scènes de liesse à travers les Etats-Unis. A Washington, des milliers de personnes ont afflué vers la Maison Blanche et la Black Lives Matter Plaza, une partie de l'artère menant à la résidence présidentielle, renommée au printemps dernier pour dénoncer les violences policières contre les Africains-Américains.

"Soulagée. Très soulagée", disait Alex Norton, jeune femme 31 ans, son nourrisson dans les bras.

"On sait enfin qu'on ne va pas avoir quatre ans de plus de Donald Trump!".

A New York, ville natale du président républicain, un concert de klaxons a accueilli l'annonce de sa défaite. "Je suis ravi", s'exclamait J.D. Beebe, 35 ans. Nombre de dirigeants internationaux de premier plan ont rapidement félicité Joe Biden, renforçant l'idée que personne - ni aux Etats-Uni, ni ailleurs - ne prenait véritablement au sérieux les recours en justice engagés par l'équipe Trump.

05h11: La chancelière allemande Angela Merkel, qui a entretenu des relations difficiles avec Donald Trump, a insisté sur la relation transatlantique "irremplaçable". L'Union européenne, malmenée par l'actuel locataire de la Maison Blanche, a dit par la voix de Charles Michel espérer un "partenariat solide" avec les Etats-Unis.

Barack Obama, 44e président américain, a salué samedi la victoire "historique" de son "ami". La date de la passation de pouvoir est inscrite dans la Constitution: le 20 janvier.

D'ici là, les Etats certifieront leurs résultats, et les 538 grands électeurs se réuniront en décembre pour formellement désigner le président.

Donald Trump se trouvait, au moment de l'annonce des résultats, dans son club de golf non loin de Washington. Il a accusé Joe Biden de se "précipiter pour se présenter faussement" en vainqueur. Rien n'oblige le président républicain à le faire formellement, mais admettre sa défaite fait partie de la tradition à Washington. M. Trump a dès mardi soir adopté une posture très belliqueuse, promettant une véritable guérilla judiciaire. Le tempétueux président de 74 ans a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Raspoutine from South
9/novembre/2020 - 00h32
hummerH2 a écrit :

Au moins il est lucide, car il l'a souvent dit lui-même ces dernières années, et l'a encore répété il y a quelques jours : "Je suis une machine à gaffes" !!

D'ailleurs, aux USA ses gaffes à répétition ont même donné naissance à un nouveau mot: le "Bidenism" ! smiley

 

Après au niveau des gaffes, ça porte tout de même moins à conséquence de se tromper de prénom que d'expliquer en conf de presse que s’injecter de l'eau de javel dans les poumons pourrait tuer le covid.

Portrait de fab42
9/novembre/2020 - 00h21
Tony satch a écrit :

Les médias sont hystériques, Biden n’est pas officiellement président selon la constitution, il faut attendre les recours juridiques, après ça ils pourront se prononcer. Ils se sont déjà plantés avec la victoire d’Al Gore. Ils montrent aucune prudence et si Trump venait à renverser la table, ce sera un tsunami... les médias occidentaux déjà critiqués seront encore plus discrédités... j’avoue que ce scénario me ferait plaisir

les médias relatent une vérité que vous et votre gourou ne voulez pas voir.

C quoi un vote légal pour trump? C un vote pour lui! Mdr

 

Portrait de Tony satch
8/novembre/2020 - 22h56 - depuis l'application mobile

Les médias sont hystériques, Biden n’est pas officiellement président selon la constitution, il faut attendre les recours juridiques, après ça ils pourront se prononcer. Ils se sont déjà plantés avec la victoire d’Al Gore. Ils montrent aucune prudence et si Trump venait à renverser la table, ce sera un tsunami... les médias occidentaux déjà critiqués seront encore plus discrédités... j’avoue que ce scénario me ferait plaisir

Portrait de ΙΧΘΥΣ
8/novembre/2020 - 21h40
Alekine_Brun a écrit :

@Sorj Son gros problème est surtout son bégaiement. C'est pour ça la plupart des lapsus..

La aussi, il a fait preuve de ressource.

Ado, il a bataillé seul avec son bégaiement en récitant des poèmes de Yeats et Emerson.

Les méthodes thérapeutiques étaient moins évoluées à l’époque.

Il me fait penser à George VI.

Portrait de hummerH2
8/novembre/2020 - 20h42
Alekine_Brun a écrit :

@Sorj Son gros problème est surtout son bégaiement. C'est pour ça la plupart des lapsus..

Au moins il est lucide, car il l'a souvent dit lui-même ces dernières années, et l'a encore répété il y a quelques jours : "Je suis une machine à gaffes" !!

D'ailleurs, aux USA ses gaffes à répétition ont même donné naissance à un nouveau mot: le "Bidenism" ! smiley

 

Portrait de ΙΧΘΥΣ
8/novembre/2020 - 20h06
Angelussauron a écrit :

 

C'est clair c'est de la mauvaise foi de ceux qui supportent Trump... Ils ont 3 ans d'écart...

Après dans le principe  que ça soit Trump ou Biden ils sont trop vieux c'est sur. Après je pense que les démocrates l'ont voté pour sa vice présidente aussi qui est sans doute plus intéressante pour l'avenir que Biden.

En effet le terrain est de préparer au mieux Harris pour 2024.

Je ne le crois pas si fragile que ça.

Il s’est relevé après le décès de sa première épouse et de leur petite fille dans un accident de voiture, puis après celui de son fils.

Il en faut de la ressource pour supporter d’être autant éprouvé.

Ce n’est pas parce qu’on fait beaucoup de bruit, comme Trump, par exemple, qu’on est solide. C’est même souvent le contraire.

Portrait de telenaute
8/novembre/2020 - 20h04

Pourquoi tous les autres anciens acteurs des republicains , bush , rommey et les autres ne se manifestent ils pas au cote du trump pour l'inciter a annuler cette election ? 

y'a t'il bien eu une fraude monumentale bien orchestree en amont via le vote par correspondance ou bien le trump est il mauvais joueur ?

Portrait de Rosette
8/novembre/2020 - 15h35

Comme en France beaucoup ont voté Macron uniquement pour faire barrage à Marine Le Pen, des millions d'américains ont voté Biden pour simplement empêcher Trump. Comme en France la suite sera chaotique.

Portrait de Alain Frelon
8/novembre/2020 - 13h17

Il n'a rien gagné le gars ,il est en attente d'être transféré à Guantanamo,c'est un monstre de traîtrise envers la nation des USA

Portrait de Clem...Entine
8/novembre/2020 - 12h19

Bon courage Joe avec les racistes des Black Live Matter.

Portrait de geneva
8/novembre/2020 - 12h11

Attention ! le super Messie est arrivé... Nos médias chéris n'en peuvent plus de sanctifier Biden !!! J'ai hâte de voir la suite.... smiley  Respirez les gars, vous allez vous asphyxier !!!

  
Portrait de Monsieur Zerotrois
8/novembre/2020 - 12h06
Lilirose45 a écrit :

Tiens, le super démocrate va commencer par augmenter les impôts des Sociétés qui étaient à 21% à 28% et pour les américains qui étaient à 31% et va passer à  39’6%

Le pouvoir d’achats que Trump a pu donner aux américains va être réduit à néant  !

Merci qui ? Merci papy sénile 

Sauf qu'il n'est pas encore élu. C'est un deservice fait à la communauté d'annoncer la victoire d'un candidat avant meme qu'il soit officiellement déclaré vainqueur. Le retropédalage, va achever votre credibilité. 

Portrait de Angelussauron
8/novembre/2020 - 11h44
Citoyen87 a écrit :

Trump a 74 ans !

 

C'est clair c'est de la mauvaise foi de ceux qui supportent Trump... Ils ont 3 ans d'écart...

Après dans le principe  que ça soit Trump ou Biden ils sont trop vieux c'est sur. Après je pense que les démocrates l'ont voté pour sa vice présidente aussi qui est sans doute plus intéressante pour l'avenir que Biden.

En effet le terrain est de préparer au mieux Harris pour 2024.

Portrait de Citoyen87
8/novembre/2020 - 11h14 - depuis l'application mobile

Trump a 74 ans !

Portrait de geneva
8/novembre/2020 - 10h59

S'il finit son 1er mandat, il aura déjà de la chance... Personne de plus jeune a pu nous être présenter chez les démocrates.... Ouah ! ça pose question quand même !!!

 
Portrait de Angelussauron
8/novembre/2020 - 10h59

@SuzieQ

 

Etre contre les médias et contre 55% des électeurs c'est toujours intéressant, attention vous sombrez dans l’extrême.

C'est marrant car ceux qui défendent la liberté de la presse lors des caricatures ne la défendent pas quand il y a des élections et que le candidat qu'il supporte perds.

Les quelques médias qui supportaient Trump se retournent maintenant contre lui c'est bien qu'il y a un soucis et il vient pas des médias.

Les américains sont suffisamment intelligents pour se rendre compte que la politique de Trump ne les a pas aidé dans leur quotidien (et je parle des classes moyennes qui avaient voté massivement pour lui lors de la précédente élection).

Portrait de Angelussauron
8/novembre/2020 - 10h49
carino a écrit :

une info qui n'est pas donné mais qui circule sur le net et elle est effrayante  !!!! 

parmi les supporters de Biden , certains souhaitent qu'ils ne soient plus en vie pendant ses 4 ans laissant la place à la vice presidente Madame Harris ... bcp la voit comme présidente !!! 

Est ce que ces mêmes supporters se rendent compte que Biden sera le candidat democrate de 2024 ? 

Il est hyper rare qu'un candidat sortant qui n'a pas déjà fait 2 mandats ne se représentent à nouveau . 

Il y a eu le cas Nixon .... 

 

Si vous avez d'autres infos de ce type c'est important.... de ne pas les mettre. Tout ce qui est dans votre tête doit rester dedans c'est mieux pour tout le monde.

Portrait de .Suzie Q
8/novembre/2020 - 10h10

Donald Trump déclare que dans un État de droit, il est anormal que ce soient les médias qui décident de qui doit être élu ou non, surtout dans le cadre d’une élection frauduleuse, et que les responsables  seront poursuivis.

 

Portrait de Le train Landru
8/novembre/2020 - 09h30

il va prendre le chemin de la chaise électrique...

Portrait de .Suzie Q
8/novembre/2020 - 09h17

C'est dans le plan,Trump mène la danse,la momie Biden bientôt en prison !

Portrait de carino
8/novembre/2020 - 08h18

une info qui n'est pas donné mais qui circule sur le net et elle est effrayante  !!!! 

parmi les supporters de Biden , certains souhaitent qu'ils ne soient plus en vie pendant ses 4 ans laissant la place à la vice presidente Madame Harris ... bcp la voit comme présidente !!! 

Est ce que ces mêmes supporters se rendent compte que Biden sera le candidat democrate de 2024 ? 

Il est hyper rare qu'un candidat sortant qui n'a pas déjà fait 2 mandats ne se représentent à nouveau . 

Il y a eu le cas Nixon ....