04/11 10:07

Coronavirus - L’énorme colère du ministre de la Santé Olivier Véran à l’Assemblée nationale: "C'est ça la réalité, si vous ne voulez pas l'entendre, sortez d'ici !" - VIDEO

Hier soir, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est emporté face aux députés à l'Assemblée nationale, après que les oppositions sont parvenues à faire voter une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 14 décembre prochain, contre l’avis du gouvernement qui la souhaitait jusqu’à mi-février.

Au micro, devant les députés, le ministre a évoqué sa visite réalisée quelques heures plus tôt avec le Premier ministre Jean Castex à l'hôpital de Corbeil-Essonnes. "J'ai rencontré des soignants qui étaient déjà présents lors de la première vague, qui ont absolument tout donné au printemps dernier, et qui étaient fiers d’avoir sauvé grand nombre de vies", a-t-il déclaré. Quelques minutes plus tard, Olivier Véran a indiqué être rentré “dans deux chambres du service de réanimation” de l'établissement hospitalier.

"Dans la première chambre, il y avait un jeune homme de 28 ans. En coma, intubé, ventilé, avec pas loin de dix pousse-seringues pour pouvoir l’alimenter et lui fournir les médicaments essentiels pour le maintenir en vie. Dans la deuxième chambre, il y avait un homme en surpoids, âgé de 35 ans. C'est ça la réalité, mesdames et messieurs les députés !", a-t-il lâché en colère.

Avant de hausser le ton dans l’hémicycle : "Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! Elle est là la réalité de nos hôpitaux ! Vous êtes en train de débattre de sujets alors que nos soignants se battent pour sauver des vies de cette manière-là dans nos hôpitaux”. Les députés ont ensuite applaudi durant de longues secondes après les propos du ministre.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir cette séquence qui s'est déroulée hier soir à l'Assemblée nationale (voir vidéo ci-dessus).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cl
7/novembre/2020 - 18h53

Il est sous pression ça se voit  !

Il a pété les plombs : Il n'a pas bien agit  il fallait qu'il s'excuse !!!! 

Portrait de PhilRAI
6/novembre/2020 - 10h37
Razlebol a écrit :

Je crois qu’il y a un moment, il faut arrêter de raconter de la merde et voir les choses en face. Tu nous fait l’autruche la, tu a peur ? Tu te rassure comme tu peux mais tu arrêtes de raconter de la merde, cette épidémie a déjà repris, pas la peine d’essayer de la minimiser, ou de paniquer. La première vague, ç’était des amis d’amis qui avaient été contaminés, malades et testés positif à l’hôpital, ou ils ont passé un moment. Plus des amis malades, symptômes Covid, pas testés grosse grippe.

Il y a quinze Jours amis proches Malades et leur enfants Asymptomatiques testés positifs. Samedi dernier un membre de ma famille a l’hopital. J’ai les mêmes écho dans toutes la France, dans le Nord, à Saint Étienne, à Agen, la Rochelle.

Alors maintenant ferme la.

 

Monsieur s'énerve ? vous avez des informations que je n'ai pas sur les CT des tests PCR ? c'est toujours la censure ? Alors si vous n'avez aucun élément supplémentaire, ne la ramenez pas !

Tous les témoignages et les nombreuses études prouvent que Raoult a raison, et que la tricherie sur les faux positifs est bien réelle. 

C'est quoi votre délire sur la première vague ? d'ailleurs il n'y a pas de deuxième vague, le virus est différent mais tout aussi sensible au traitement Raoult. Les témoignages sont nombreux et vont tous dans le même sens, par exemple : agoravox.fr/tribune-libre/article/sanofi-arrete-la-livraison-d-228369

Portrait de PhilRAI
5/novembre/2020 - 10h24
Razlebol a écrit :

Que LREM, Véran, et les autres ont dit et fait des conneries, ça c’est un fait.

Par contre:

Les tests PCR sont fiables, c’est le traçage et l’isolement des personnes qui ont été pris à la légère. Si on est positif on l’a, ou on l’a eu, mais ça ne dit pas si on est contagieux, si on va l'être,  ou pas.

Pour les hospitalisations, une grippe sature les urgences, il y a peu d’hospitalisation longues, et de patients envoyés en réanimation aussi longtemps.

Le traitement de Raoult ne fonctionne pas, ses résultats sont identiques au taux de létalité réel de cette maladie, alors qu’il aime se comparer aux taux apparent. Car Didier aime bien les apparences.

youtube.com/watch?v=BvwnuO2Eg0A

 

Non ! les résultats des tests PCR ne sont fiables que si on donne le nombre d'amplifications (CT) qui a été appliqué ! Un positif à 25 ce n'est pas du tout la même chose qu'un positif à 35 qui n'a aucun virus vivant ni à 50 qui peut très bien n'avoir aucune trace du virus, c'est juste le bruit de fond qui a été amplifié. C'est sur cette arnaque que s'appuient toutes les contraintes actuelles.

Portrait de B612
4/novembre/2020 - 20h58

Véran a dit : "Vous êtes en train de débattre de sujets alors que nos soignants se battent pour sauver des vies de cette manière-là dans nos hôpitaux" : culpabilisation de son interlocuteur pour lui clouer le bec. Quelle honte de se servir des soignants pour balayer les critiques et éviter le débat démocratique, alors que le Gouvernement continue la fermeture des lits. La réponse qui suit de Mathilde Panot devant un Véran tete baissée sur son smartphone caché derrière son pupitre, est magistrale.

Portrait de geneve
4/novembre/2020 - 17h05

A tous ceux qui ont contredit mon post... Désolé ! tout le monde peut se tromper et ne pas tout savoir... Mais l'insulte n'a jamais rien résolu. smileysmiley

   
Portrait de buzD
4/novembre/2020 - 16h30

Le petit despote fait une grosse colère

Portrait de legaulois2009
4/novembre/2020 - 15h57

sayez comme on dit il a fait son gros caca nerveux, il se sent mieux

Portrait de ALAIN PERSIA
4/novembre/2020 - 15h40

Après la bourde énorme de G.ATTAL annonçait qu'un décret allait être publié pour instaurer un couvre-feu à partir de 21h à Paris démenti rapidement par le Premier Ministre , voilà O.VERAN qui vient perdre son sang-froid à l'Assemblée Nationale  pour attaquer avec virulence les députés de l'opposition qui venaient de raccourcir le délai de l'état d'urgence au 14 décembre alors que le gouvernement voulait mi mars ..Plutôt que de suggérer aux députés de l'opposition d'aller prendre l'air , il aurait dû faire profil bas et aller sermonner les députés de son parti LREM  qui avaient  séché la séance au point de laisser la majorité aux Républicains .Une preuve supplémentaire qui confirme que le Président du groupe LREM à l'Assemblée CH.CASTANER ne parvient pas à gérer ses collègues 

Portrait de geneve
4/novembre/2020 - 15h08
Jako1er a écrit :

Quel petit roquet sans la moindre envergure, il n'aurait même pas eu le droit de garer les bagnoles dans un Ministère, à l'époque où la France tenait debout. Quelle honte pour notre grand pays de nommer Ministres de pareils toquards.

Parce que, bien sûr, vous savez VOUS, exactement ce qui se passe dans les hôpitaux.... C'est facile d'insulter derrière son écran, mais un peu plus difficile de gérer une situation aussi difficile.

Le "petit roquet sans la moindre envergure" est médecin, il sait de quoi il parle. Alors arrêtez d'insulter, c'est nul ....

 
Portrait de air libre
4/novembre/2020 - 14h28

il ferait mieux de se mettre en colère contre les labos qui ne sont pas capables de fournir des vaccins contre la grippe, plus aucun disponible en pharmacie depuis une semaine.

Portrait de Cl
4/novembre/2020 - 13h57

On se rend compte qu'il y a une belle pagaille dans le milieu politique alors que dans des moments si difficiles ils devraient se serrer les coudes 

Portrait de Cl
4/novembre/2020 - 13h52

Oui c'est ça la réalité : la pandémie est plus forte qu'au mois de Mars et pourquoi ?????? 

Parce que le déconfinement a été mal fait  ... Le 2 ème confinement  a été mis en place trop tard il aurait fallu le faire dès début Septembre  ??? et faire un 2ème confinement plus strict 

 les collèges et lycée fermés assurer cours en vidéo  

 

Portrait de Sébastien31
4/novembre/2020 - 13h28 - depuis l'application mobile

non la réalité c'est qu'on va ce retrouver au chômage et ne plus pouvoir payer sont loyers ça c'est la réalité...

Portrait de renelle
4/novembre/2020 - 13h20

il s'est chopé une citrouille (c'est la saison) grave le petit carabin  il est comme la voix de son maître  il perd ses nerfs ! il faut reconnaitre quand une assemblée vous renvoie votre incompétence à la figure votre égo en prend un coup

ître

Portrait de Cathodegauche
4/novembre/2020 - 13h01

Ce ministre doit se montrer à la hauteur de sa fonction et ne pas se laisser déborder par des émotions. Il en faut du sang froid pour gouverner. Ce n'est pas un truc d'âmes sensibles. Or, à plusieurs reprise il a perdu ses nerfs et tenu des propos indignes de sa fonction. Macron devrait le débrancher, il est fatigué et usé. Il pète les plombs là, il faut l'admettre d'urgence en maison de repos. Et puis ça pose un problème démocratique, l'assemblée nationale n'appartient pas au gouvernement. Un ministre n'a pas à demander à des députés de sortir de l'hémicycle. Meme Bokassa n'aurait pas osé traiter ses députés comme ça. Apres Castex c'est Veran qui vient gronder les députés, c'est inadmissible et je m'étonne que personne ne le releve

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2020 - 12h09

J'espère ne pas me tromper, mais pour remettre les choses en perspectives, j'ai entendu que si l'opposition est parvenue à faire voter une loi qui ne convient pas à ce "monsieur qui régulièrement a du mal à contenir ses nerfs", c'est à cause de, ou grâce aux députés LREM qui n'étaient pas assez nombreux en séance.  Et ça, c'est leur problème : s'ils ne sont pas présents au vote, il ne faut pas s'en prendre aux autres, et l'engueulade est à faire passer à ceux de la majorité dont il fait partie.

Portrait de Bien Fait
4/novembre/2020 - 11h34

C'est pas bien un jeune qui meurt, mais un vieux c'est tout bénef pas vrai Véran ? Autant de retraites qui n'ont plus à être payées, les 2 dernières années de vie (les plus coûteuses pour la Secu) évitées, des places qui se libèrent dans les ehpads surchargés, des successions accélérées touchées par des héritiers plus jeunes...

Par contre les hopitaux qui se meurent depuis des années, jusqu'en février le trio Macron/Philippe/Buzin n'en avait rien à cirer...

Portrait de PhilRAI
4/novembre/2020 - 11h15

Les députés se réveillent ! il est temps qu'ils reprennent la main et fasse cesser cette escroquerie au covid.

Elle s'appuie sur des résultats de tests PCR sans aucune signification vu qu'on ne donne pas le nombre d'amplifications (le CT) et que passé 35 le nombre de faux positifs monte en flèche et peut aller jusqu'à 100 % de faux positifs. De plus il ne détecte que des morceaux d'ADN, impossible de savoir si le virus est vivant, mort ou s'il ne s'agit que de débris ni si le patient est malade. Les laboratoires refusent de donner ce CT indispensable à la compréhension du test. C'est un fort indice qu'il y a une magouille pour ajuster le nombre de positifs en fonction des besoins.

Le % de positifs est donné en supprimant les cas qui ont déjà été testés une fois négatifs. Ce qui fait que mécaniquement le % de positifs augmente, c’est redoutablement efficace, plus il y a de négatifs répétés plus le taux de positifs monte. Je l’ai vérifié avec les chiffres officiels. Il y a une distinction entre le nombre de personnes testées (sans les négatifs répétés) et le nombre de tests réalisés.

Les patients hospitalisés pour n'importe quoi mais qui ont un test positif passent covid et donc rentrent dans la statistique covid alors même qu'il n'ont aucun symptôme et qu'ils ne sont pas hospitalisés pour cela. Idem pour les réanimations et les décès.

Le traitement qui guérit les patients existe, à base d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, déjà utilisé depuis des années contre les pneumopathies, il est proposé entre-autres par Raoult à Marseille : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 2,8% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Voir aussi la vidéo du docteur Erbstein Un médecin généraliste témoigne. "Je ne pouvais pas les laisser mourir !". Mais ce traitement est soigneusement ignoré ou diabolisé, il permettrait de résoudre le problème en quelques semaines. Une pression énorme est faite sur les médecins pour qu’ils ne prescrivent pas ces médicaments et sur les pharmaciens pour qu’ils ne les délivrent pas. C’est de la non assistance à personnes en danger. Une action judiciaire est en cours par l’avocat  de Raoult.

Portrait de merlin2
4/novembre/2020 - 10h49

Quoi qu'on fasse, il n'y aura jamais assez de lits pour soigner TOUT le monde dans une pandémie...L'Hôpital est en tension depuis des années, rien de nouveau ! On n'a jamais pu sauver tout le monde et on le voudrait actuellement ... Attention, Véran devient un dictateur ! Son attitude est inadmissible dans une démocratie ! La santé ne peut pas devenir le SEUL critère de la vie .

Portrait de lucieat
4/novembre/2020 - 10h38

Il a raison de péter un plomb, les députés devraient aller faire un tour dans les hôpitaux voir les conditions de travail des soignants, ce n'est pas de gaité de coeur ou pour embêter les français que le confinement est mis en place, c'est parce qu'il n'y a plus d'autre solution, le couvre feu n'a pas suffi, il y en a toujours pour contourner ou s'en moquer (encore une fête clandestine de 500 personnes dans le midi)plus on traine, plus ça va durer cette affaire, et je ne crois pas à un vaccin avant des mois et comme 50% des français n'ont pas l'intention de se faire vacciner, on n'est pas sorti de l'auberge

Portrait de 7440
4/novembre/2020 - 10h36

Et dire que ce président a fait honteusement gazer les soignants il y a encore quelque temps et que maintenant il leur fait de la lèche, cet exécutif est vraiment la honte de la France.