24/10 10:08

Affaire Mila - La charge de Raphaël Enthoven contre Nabilla : "Vous avez dégueulé des dizaines de milliers de fois sur une jeune femme qui est menacée de mort, et vous nous parlez de respect ?"

C'est un édito du journaliste Patrick Cohen qui a été diffusé cette semaine dans "C à vous" sur France 5 et qui a été mis en ligne sur les réseaux sociaux. Depuis, il a été vu près d'1,5 million de fois. Dans son édito, il est notamment revenu sur l'affaire Mila, du nom de cette jeune lycéenne de l'Isère menacée de mort en janvier dernier après avoir critiqué l'islam sur les réseaux sociaux. "Mila a qui on continue de promettre les pires sévices sur les réseaux sociaux et même en vrai cet été alors qu'elle était en vacances à Malte", déclare Patrick Cohen. Ce dernier a rappelé qu'elle a été "dénoncée sur les plateaux télé, vomie par Nabilla dans un tweet salué plus d'une centaine de milliers de fois, vilipendée par Ségolène Royal, et ignorée par une partie de la presse".

Hier en début d'après-midi, sur Twitter, Nabilla a répondu aux "journalistes et détracteurs" pour mettre les choses au clair après l'édito du journaliste Patrick Cohen : "Je n’ai pas vomi sur cette jeune femme mais sur ses propos qui m’ont énormément blessée, moi, mais aussi les musulmans du monde entier", explique-t-elle sur le réseau social. Respectons les croyances des autres, sans porter aucun jugement de valeur. Condamnons tout acte extrémiste !

Mais ces propos n'ont fait que relancer la polémique avec des dizaines d'inconnus qui ont pris part au débat mais aussi des personnalités comme Eric Naulleau ou Raphaël Enthoven.

Dans un tweet, ce dernier affirme : "Vous avez dégueulé des dizaines de milliers de fois sur une jeune femme qui était (et reste) menacée de mort pour des propos qu’elle avait le droit de tenir. Et vous nous parlez du respect qu’on se doit les uns aux autres."

Dans le même temps des anonymes sont également venu soutenir Nabilla sur les réseaux sociaux. Voici ci-dessous quelques uns des tweets de la journée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ernst Stavro Blofeld
24/octobre/2020 - 20h35

Des ordures comme Nabilla encouragent le passage à l'acte terroriste par leur comportement qui représente en réalité un blanc-seings.

Portrait de Lilirose45
24/octobre/2020 - 19h07

C’est lui faire trop d’bonneur que de répondre à une délinquante, ex taularde décérébrée

 

Portrait de colin33
24/octobre/2020 - 19h00 - depuis l'application mobile

pourquoi perdre son temps avec cette bimbo sans cervelle, elle est sûrement fière que l'on parle d'elle quel que soit le sujet

Portrait de Oh Yes It's Good
24/octobre/2020 - 18h50

Pendant ce temps là, l'Etat Islamique vient encore de tuer des Musulmans. 18 étudiants, à Kaboul.

Portrait de nganiayajmm
24/octobre/2020 - 17h33
nouvellesdujour a écrit :

  vite l'âne de C8 , un tpmp spécial avec garrido fernandel karim zeribi pour défendre votre ancienne chroniqueuse et surtout ne pas oublier diallo ...

L'ânehouna ne va sûrement pas se gêner. ci joint le témoignage d'une prof dans c à vous

L'école, nos classes, ce ne sont pas des sanctuaires imperméables au débat public. Nos élèves arrivent en classe avec ce qu'ils ont gardé, ce qu'ils ont retiré du débat public. Et cette idée qui a été ancrée dans la tête de certains des élèves, qui ont voulu faire passer ce professeur pour un raciste qu'il n'était pas, c'est exactement ça. C'est : 'Les musulmans, on ne les traite pas comme les autres', 'on ne ferait jamais aux autres ce qu'on fait aux musulmans', ou encore l'incapacité à distinguer un propos ou un dessin raciste et le dessin qui représente une religion ou un personnage religieux, ça c'est quelque chose qu'ils sont allés trouver dans le débat public", a-t-elle argué

En citant comme exemple de Pascal Praud ou encore de Touche pas à mon poste, Marylin Maeso a déploré : "Très régulièrement, je récupère mes élèves en classe, ils me parlent de ce qu'ils ont entendu sur CNEWS, sur le plateau d'Hanouna. Et ils ont une opinion très tranchée dessus. On est obligés ensuite, si j'ose dire, de faire le service après-vente des bêtises des uns et des autres. Et ça, c'est très difficile et ça va le devenir encore plus après ce qui s'est passé vendredi dernier. (...) À chaque fois que vous essayez de débunker des fake news ou des mensonges, de manière plus générale, qu'on a fait rentrer dans la tête des élèves, il y en a trois supplémentaires ! C'est infini. C'est interminable"

Portrait de Monsieur Zerotrois
24/octobre/2020 - 14h27

faut arreté avec les amalgames, si Nabilla n'avait pas d'identité musulmane on ne l'evoquerai meme pas.

Portrait de marco39
24/octobre/2020 - 14h10

Nivolet ?

encore une bonne tete de vainqueur !

Portrait de geneve
24/octobre/2020 - 12h18

Nabilla contre Enthoven... on aura vraiment tout vu !!!