19/10/2020 09:41

Coronavirus: Dominique-Damien Rehel, en pleurs, craque après la fermeture de sa boîte de nuit " il faut faire quoi ? Se pendre ?" - VIDEO

Ce lundi matin, " est l'invité de l'émission "L'instant De Luxe" sur Non Stop People.
Durant l'émission, l'animateur et visage de la télé-réalité sur NRJ 12, n'a pas pu retenir ses larmes en raison des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre le coronavirus.
En effet, ce dernier est le propriétaire d'une boîte de nuit près de Saint-Malo, mais celle-ci est fermée depuis 7 mois.
"Les boîtes d'échangisme elles, sont ouvertes ! C'est incroyable ! Comme s'ils faisaient du tricot, avec des masques ! Les bordels à putes sont ouverts ! On voit les rabatteurs sur les trottoirs à Pigalle! ", a-t-il lâché.
Avant de poursuivre, en colère: "Et nous pourquoi on nous ferme ? On a plus rien, la télévision pour moi c'est en Stand By! C'est une catastrophe! Qu'est-ce qu'on va faire?"
"Je suis à sec, j'arrive à un stade où je ne sais pas du tout comment va être l'avenir ! Il faut faire quoi ? IL FAUT SE PENDRE ? Comment je vais faire? On arrive à un stade, c'est tellement compliqué, on ne sait plus quoi faire!", a-t-il lancé, en pleurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 23h00
Razlebol a écrit :

Ca montre encore ton ignorance, les mesures prises la bas sont un peu plus radicales qu'un couvre feu. Et les chinois sont plus que surveillés, le confinement ici a été doux a coté de ce qu'ils ont vécus.

Par contre a Taiwan ils ont des procédures a appliquer lors d'épidémie qu'ils ont mis au point il y a .... 10 ans. Certaines auraient pu être mises en place ici, mais non...

 

 

Allez savoir ce qu'il se passe vraiment en Chine ! En attendant on dirait bien que c'est terminé chez eux.

Portrait de PhilRAI
21/octobre/2020 - 22h59
Razlebol a écrit :

Encore une preuve que tu ne comprend pas ce que j'écris.

Je n'ai pas confiance dans les médias traditionnels, chaines d'infos, grands journaux.

Mais si eux raconte de la merde, je ne sais plus comment appeler les "Infos" dont tu nous fais profiter.

Beaucoup trop de mensonges avérés et simplement vérifiables, avec un peu de connaissance, en démographie. Densité de population, Age moyen, espérance de vie, déjà on explique une partie.

La suède, l'Afrique, l'Inde...

Pour la Suède, il suffit de se renseigner un peu pour voir que le tableau n'est pas du tout celui que tes sites nous vendent.

 

On ne peut faire confiance en aucun média. Tant qu'ils ne donnent pas la possibilité de remonter à la source de l'information et de la recouper. 

La Suède, comportement atypique, très peu de contrainte, plus fort taux de mortalité qu'en France dû essentiellement à une descente moins rapide des décès lors de l'épidémie alors que le pic était moins élevé. Cela s'explique par le refus catégorique de soigner avec l'azithromycine et l'hydroxychloroquine alors qu'en France un certain nombre de médecins sont passé outre ce qui a certainement favorisé la baisse rapide. Confirmé par les statistiques des ordonnances, statistiques qui comme par hasard ont éliminé ces deux médicaments dans les documents récents. Disparus ! pouf !  J'ai posé la question sur le traitement sur un forum suédois, on m'a répondu que seul le remdesivir était autorisé, fin de la conversation, ils n'ont plus répondu à mes questions .

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 11h25
Razlebol a écrit :

En parlant de Didier Raoult

Je me souviens de vos multiples affirmations et réflexions successives : vous n'alliez pas vous affoler pour trois Chinois qui meurent, le Covid-19 allait faire moins de morts que les accidents de trottinette, vous aviez le traitement et ce serait la maladie infectieuse la plus facile à traiter, le virus allait disparaître en été, l'épidémie était terminée, l'épidémie reprenait, la transmission passait par les mains et la contamination respiratoire avait été exprimée il y a longtemps pour d'autres affections, mais ne devait pas être prise au sérieux, pour finir par parler de contamination respiratoire et manuportée, avant de revenir, lors de votre audition, à une contamination principalement manuportée.

Et en Chine, elle en est où la maladie ? disparue ! pouf !

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 11h24
Razlebol a écrit :

Tu te prend pour qui pour coller une étiquette au gens. Tu crois réellement que si je suis capable de voir l’embrouille dans les études de Raoult, je vais manger les infos, de BFM  sans réfléchir. Bien sûr que les médias classiques présentent la réalité de là façons qui les Arrangent, et en fonction de leurs actionnaires. Mais on sait lequel appartient à qui, rien n’est cacher tout est relativement prévisible. Par contre c’est bien de la manipulation de faits réels, pas des mensonges car dans ce cas ils se descendent entre eux.

Par contre les sites de re-informations, n’hésitent jamais a raconter des mensonges, tout ça pour qui, et bien la plupart du temps on ne sait pas à part les sites russes. Leur objectifs l’argent de la pub, ou la déstabilisation politique.

Et pour Macron, encore une preuve que tu ne m’a connais pas, je m’intéressais et dénonçais le financement de sa campagne, avant même qu’il soit élu. Autant dire que j’ai apprécié la suite de ces aventures à leurs justes valeurs, minable.

 

Ce que vous écrivez prouve que seb2746 a raison ! Vous ne faites que répéter les habituelles désinformations. 

Portrait de PhilRAI
20/octobre/2020 - 11h22
Razlebol a écrit :

Et arrêter de lire les élucubrations de PhilRAI, il raconte ce qu’il voit sur un site d’un ancien journal, aujourd’hui sans journalistes qui ne vit que de la pub. Ainsi que d’un YouTubeur, vendeur de livre comme tant d’autres qui est passé du 11 septembre, et " ont a jamais marché sur la lune", au covid s’a rapporte.

Les tests, les hospitalisations, les décès, tout colle avec un taux de létalité réel de 0.7%, rien de truqué rien d’anormal.

Pour Raoult son étude n’est faite que pour arriver à sa conclusion. Sauf que quand on la lit et la compare on ne peut que conclure que ça ne sert à rien.

Non ! je m'en tiens aux faits que je vais chercher un peu partout y compris sur les sites officiels. Je m'en tiens à ce que racontent des médecins et des biologistes.

Le taux de 0,7% que vous donnez est en référence avec toute la population française. C'est ainsi que vous voulez tromper les lecteurs. Le taux de mortalité dont je parle l'est par rapport aux vrais malades.

L 'étude de Raoult est claire, ses résultats aussi.  Il guérit ses malades.

Portrait de tchoobidoo
19/octobre/2020 - 18h57 - depuis l'application mobile

On s’en tape non des boites de nuit ! Perso ils peuvent tous fermer cela le fait ni chaud ni froid !

Portrait de babybleuet
19/octobre/2020 - 16h53
PhilRAI a écrit :

Il faut expliquer et demander des comptes aux politiques .

 

Ces mesures désastreuses s'appuient sur des résultats de tests PCR sans aucune signification vu qu'on ne donne pas le nombre d'amplifications (le CT) et que passé 40 le nombre de faux positifs monte en flèche et peut aller jusqu'à 100 % de faux positifs. De plus il ne détecte que des morceaux d'ADN, impossible de savoir si le virus est vivant, mort ou s'il ne s'agit que de débris ni si le patient est malade. Les laboratoires refusent de donner ce CT. C'est la preuve qu'il y a une magouille pour ajuster le nombre de positifs en fonction des besoins.

 

Le % de positifs est donné en supprimant les cas qui ont déjà été testés une fois négatifs. Ce qui fait que mécaniquement le % de positifs augmente, c’est redoutablement efficace, plus il y a de négatifs répétés plus le taux de positifs monte. Je l’ai vérifié avec les chiffres officiels. Il y a une distinction entre le nombre de personnes testées (sans les négatifs répétés) et le nombre de tests réalisés.

 

Les patients hospitalisés pour n'importe quoi mais qui ont un test positif passent covid et donc rentrent dans la statistique covid alors même qu'il n'ont aucun symptôme et qu'ils ne sont pas hospitalisés pour cela. Idem pour les décès.

 

Enfin, le traitement qui guérit les patients existe, il est proposé entre-autres par Raoult à Marseille : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 4% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Voir aussi la vidéo du docteur Erbstein Un médecin généraliste témoigne. "Je ne pouvais pas les laisser mourir !". Mais ce traitement est soigneusement ignoré ou diabolisé, il permettrait de résoudre le problème en quelques semaines.

 

Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. D’ailleurs les hôpitaux s’arrangent toujours pour avoir un maximum de lits occupés pour éviter leur suppression.Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. 

C'est parfaitement vrai !

Portrait de PhilRAI
19/octobre/2020 - 13h25
Lustucruu a écrit :

STP pars en vacances, loin très loin du blog...............

Ce que je dis vous déplaît tant que cela ? cela heurte votre conditionnement ?

Portrait de PhilRAI
19/octobre/2020 - 10h15

Il faut expliquer et demander des comptes aux politiques .

 

Ces mesures désastreuses s'appuient sur des résultats de tests PCR sans aucune signification vu qu'on ne donne pas le nombre d'amplifications (le CT) et que passé 40 le nombre de faux positifs monte en flèche et peut aller jusqu'à 100 % de faux positifs. De plus il ne détecte que des morceaux d'ADN, impossible de savoir si le virus est vivant, mort ou s'il ne s'agit que de débris ni si le patient est malade. Les laboratoires refusent de donner ce CT. C'est la preuve qu'il y a une magouille pour ajuster le nombre de positifs en fonction des besoins.

 

Le % de positifs est donné en supprimant les cas qui ont déjà été testés une fois négatifs. Ce qui fait que mécaniquement le % de positifs augmente, c’est redoutablement efficace, plus il y a de négatifs répétés plus le taux de positifs monte. Je l’ai vérifié avec les chiffres officiels. Il y a une distinction entre le nombre de personnes testées (sans les négatifs répétés) et le nombre de tests réalisés.

 

Les patients hospitalisés pour n'importe quoi mais qui ont un test positif passent covid et donc rentrent dans la statistique covid alors même qu'il n'ont aucun symptôme et qu'ils ne sont pas hospitalisés pour cela. Idem pour les décès.

 

Enfin, le traitement qui guérit les patients existe, il est proposé entre-autres par Raoult à Marseille : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 4% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) !  Voir aussi la vidéo du docteur Erbstein Un médecin généraliste témoigne. "Je ne pouvais pas les laisser mourir !". Mais ce traitement est soigneusement ignoré ou diabolisé, il permettrait de résoudre le problème en quelques semaines.

 

Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. D’ailleurs les hôpitaux s’arrangent toujours pour avoir un maximum de lits occupés pour éviter leur suppression.Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. 

Portrait de Professeur Lefebvre
19/octobre/2020 - 09h48

Vous avez raison Monsieur !