18/10 13:01

Divertissements mêlant musique et secrets à découvrir, fictions adaptées de faits réels: Voici quelques grandes tendances mondiales de la TV présentées au Mipcom

   Par Frédéric POUCHOT

Audiences en hausse grâce au confinement, divertissements mêlant musique et secrets à découvrir ou inspirés de l'univers des jeux vidéo, fictions adaptées de faits réels: voici quelques grandes tendances mondiales de la télévision, présentées au Mipcom.

L'édition 2020 du grand rendez-vous annuel de l'industrie mondiale de la télévision, habituellement organisé à Cannes, s'est tenu en ligne pour cause de Covid-19.

AUDIENCES REVIGORÉES

C'est la grande tendance de 2020, à contre-courant de la fragmentation des audiences à l'oeuvre depuis des années au profit du streaming et des réseaux sociaux: le confinement a dopé globalement l'audience de la télévision traditionnelle. "Partout dans le monde, les téléspectateurs se sont montrés plus nombreux et plus assidus.

Au premier semestre 2020, les tendances à la hausse de la durée d'écoute de la télévision sont nombreuses, le confinement ayant bénéficié au rassemblement familial", a résumé Frédéric Vaulpré, directeur de Glance, entité de Médiamétrie spécialisée dans les marchés télé internationaux, dans une étude publiée lundi.

D'après les calculs de Glance, cette durée d'écoute moyenne a grimpé sur les 7 premiers mois de l'année de 10 et 12 minutes par jour en Allemagne et au Royaume-Uni, 19 en Espagne et 23 en France, et même 35 minutes en Italie où elle a atteint 4H42! Un phénomène tiré par les jeunes, qui ont pour certains redécouvert le petit écran et les programmes à visionner en famille, à l'occasion de cette crise.

DES PROGRAMMES BOULEVERSÉS

La pandémie a aussi profondément modifié les programmes. Selon Avril Blondelot de Glance, "10% des productions lancées en 2020 sont liées, d'une façon ou d'une autre à la crise sanitaire", une tendance qui a profité à tous les genres, à l'image des recettes en direct de "Tous en cuisine", présenté par le chef français Cyril Lignac sur la chaîne M6, ou des émissions de fitness qui ont fleuri partout, comme "Muevete en casa", sur la chaîne espagnole La 2.

DES FICTIONS TIRÉES DE FAITS DIVERS

Plusieurs fictions mises en avant par le cabinet The Wit au Mipcom racontent des histoires criminelles réelles, dont "Des" (Royaume-Uni), dont le rôle titre, Dennis Nilsen, est joué par David Tennant ("Doctor Who"), ou "The hunt for a killer", qui retrace un fait divers suédois que la police mit quinze ans à résoudre.

Mais aussi "Le mensonge", série de France 2 où Daniel Auteuil interprète Christian Iacono, cet homme qui fut accusé à tort de viol par son petit-fils, ou "The investigation", une production suédo-danoise sur le meurtre sensationnel d'une journaliste par un inventeur dans un sous-marin qu'il avait conçu, un histoire sordide qui avait captivé le monde entier en 2017.

NOUVEAUX DIVERTISSEMENTS MUSICAUX

Côté divertissements, les jeux mêlant chanson et devinettes font des émules, dans le sillage du phénomène coréen "Mask Singer", déjà adapté dans une vingtaine de pays dont la France. C'est le cas, selon The Wit, de "The star in the star", show allemand dans lequel des vedettes se déguisent en une star internationale (Prince, Adèle, Tom Jones...), de manière très réaliste, à grand renfort de postiches et chantent en play-back leurs tubes, le public devant chercher qui ils sont.

Un autre format d'émission allemand, "Famemaker", un concours à la "The Voice", voit les membres du jury choisir les candidats qu'ils coacheront, sans pouvoir les entendre préalablement. Ils doivent se baser uniquement sur leur performance visuelle pour tenter de jauger leurs talents vocaux.

JEUX VIDEO

Autre tendance identifiée par Glance, les jeux qui s'inspirent de jeux vidéo, comme "The Sims SPARK'D" aux Etats-Unis, ou le nouveau méga-divertissement de TF1 en France, "District Z", où des célébrités doivent échapper à des zombies. Et la plateforme chinoise iQiyi brouille la frontière entre réel et virtuel avec le premier télécrochet mettant en scène des vedettes virtuelles, "Dimension Nova".

Ailleurs sur le web

Vos réactions