10/10 10:44

Coronavirus - L incroyable décision du CHU de Nantes de faire travailler des soignants positifs au service des urgences malgré les risques pour les patients - Regardez

Aussi incroyable que cela puisse paraître, des médecins testés positifs à la Covid-19 continuent d'exercer à l'hôpital. C'est ce qui se passe au service des urgences du CHU de Nantes. Mais en réalité, même si cela peut paraître étrange, cette possibilité est validée par le Haut Conseil de Santé Publique qui estime que les soignants peuvent continuer à travailler même en étant positifs si cela permet d"assurer la continuité des services dans les hôpitaux.

Pourtant, il y a quelques jour la direction du CHU de Nantes alertait ses salariés sur le fait que  «a plupart des clusters, cas groupés, identifiés en intra-hospitalier, au sein de l’hôpital, se créent lors des prises de repas et des moments de convivialité, notamment du fait du retrait du masque », fait remarquer, dans un courrier interne, la direction du CHU.

« Rester vigilants » Elle demande aux salariés de « rester vigilants lors de ces temps collectifs » et appelle chacun à respecter les gestes barrières et la distance physique.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Franck64
11/octobre/2020 - 12h52

Je condanerais les responsable c est un crime de laisser contaminer des patients en connaissance de cause . C est comme l histoire du sang contaminé !!!!!!!

Portrait de PhilRAI
11/octobre/2020 - 10h57

En fait ils savent très bien que ces résultats de tests sont bidons puisqu'on ne donne pas le  CT, que ces gens ne sont en réalité pas malades et qu'il n'y a aucun risque.

On trouve de plus en plus de médecins qui pestent contre cette manipulation et qui commencent à le dire publiquement malgré la menace des sanctions.

Portrait de .Kazindrah.
11/octobre/2020 - 09h40
seb2746 a écrit :

Chez nous c'est encore mieux, recommandé AR à un collègue avec ORDRE de revenir travailler ou sinon mesure disciplinaire... il est DANS le lit de réa sous respirateur dans notre service.

Des situations de ce genre sont vraiment insupportables et intolérables. smiley

Espérons que votre collègue s'en sorte au mieux.

 

Portrait de air libre
10/octobre/2020 - 18h13

ils sont ou ceux qui crachaient sur les controleurs SNCF qui bossaient alors qu'ils étaient positifs ?

Portrait de babybleuet
10/octobre/2020 - 17h52
nataflo1 a écrit :

Cela n'existe pas qu'au CHU de Nantes.... Dans les autres hôpitaux aussi .... Même si cas contact, en attendant les résultats du test, c'est boulot ......

Oui exactement pas uniquement au CHU de Nantes ! Je suis bien placé pour le savoir. 

Portrait de nataflo1
10/octobre/2020 - 17h17

Cela n'existe pas qu'au CHU de Nantes.... Dans les autres hôpitaux aussi .... Même si cas contact, en attendant les résultats du test, c'est boulot ......

Portrait de Mon bon Blaze
10/octobre/2020 - 14h31
carino a écrit :

les entreprises ont bcp trop de pouvoir   le premier changement après l'emploi et la sécurité c'est que le monde politique reprenne le pouvoir des syndicats pour mettre de l'ordre dans les entreprises qui se comportent comme des voyous .. faut meme aller plus loin et interdire des services d'activités ... cela provoquerait un choc sans précédents ... même si cela mettra au chômage certains pendant quelques jours ... 

Les entreprises ont trop de pouvoir,  Étatiser les syndicats pour mettre de l’ordre dans les entreprises, Parce que les entreprises se comportent comme des voyous. Euh..... vous avez compris que ça se passe dans le service public et que c’est l’état qui autorise n’importe quoi? vous faites peur ....

Portrait de seb2746
10/octobre/2020 - 14h22
hans a écrit :

Incroyable ???? Ça fait 3 semaines au moins que j'ai signalé ici même, le décret ou l'arrêté pris par notre incompétent ministre de la santé en date du 15 septembre, pour obliger le personnel soignant a venir travailler s'il est covid+,asymptomatique 

Chez nous c'est encore mieux, recommandé AR à un collègue avec ORDRE de revenir travailler ou sinon mesure disciplinaire... il est DANS le lit de réa sous respirateur dans notre service.

Portrait de carino
10/octobre/2020 - 11h50

les entreprises ont bcp trop de pouvoir   le premier changement après l'emploi et la sécurité c'est que le monde politique reprenne le pouvoir des syndicats pour mettre de l'ordre dans les entreprises qui se comportent comme des voyous .. faut meme aller plus loin et interdire des services d'activités ... cela provoquerait un choc sans précédents ... même si cela mettra au chômage certains pendant quelques jours ... 

Portrait de seb2746
10/octobre/2020 - 11h13

C'est comme ça depuis Février, rien de nouveau.

On OBLIGE les gens à aller bosser avec le covid, comme dans les grosses boites.

Par contre, faut pas avoir de vie hors travail, ça c'est interdit.