06/10 18:01

Le ministre de l'Economie Bruno le Maire opposé à une interdiction de la publicité sur les produits polluants, prônant à la place une information plus claire du consommateur

Le ministre de l'Economie Bruno le Maire s'est dit opposé mardi à une interdiction de la publicité sur les produits polluants, prônant à la place une information plus claire du consommateur. "Vous avez le choix entre interdire et informer", a déclaré le ministre de France Info. "Comme je crois à l'intelligence des Français, je pense qu'il faut informer le consommateur", a-t-il ajouté.

La Convention citoyenne sur le climat a fait des propositions pour encadrer la publicité sur les produits polluants et mauvais pour la santé, tandis qu'un rapport de l'ONG WWF publié mardi dénonce "l'impact écrasant des SUV sur le climat" et juge leur croissance rapide dans le parc automobile français "incompatible" avec le respect des engagements français de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). "Je suis convaincu que si on informe très clairement les Français sur les dommages que causent à l'environnement certains véhicules très polluants, ils changeront leurs habitudes de consommation", a estimé M. Le Maire. "Il y a une voie à laquelle je suis totalement opposé, c'est la voie de l'interdiction systématique", a encore dit le ministre, qui est partisan "d'un message beaucoup plus clair sur les émissions de CO2".

"Des informations plus claires peuvent être extrêmement utiles pour garantir qu'on lutte plus rapidement contre le réchauffement climatique", selon lui. "L'information plutôt que la contrainte, le pari de l'intelligence plutôt que le pari de l'obligation, voilà ma conception de l'écologie", a résumé M. Le Maire "Dans les discussions que nous avons avec les parlementaires, il y a ce qu'on demandera aux entreprises, qu'elles soient plus transparentes sur les émissions de CO2", a-t-il encore indiqué. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili s'est pour sa part déclarée "favorable à un encadrement" de la publicité et a souligné que la publicité "incite à consommer un certain nombre de produits", alors qu'il y a des produits "dangereux pour l'environnement".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moije
7/octobre/2020 - 15h31
harfang a écrit :

Ce que je dénonce ici c'est le fait de noyer le poisson. Le ministre ne veut pas interdire les pubs,qu'il l'assume au lieu de botter en touche en parlant d'informer le public!

Pour la préservation des abeilles on peut importer le sucre allemand ou belge avant le sucre de canne du Brésil..bien évidemment ,avec de graves conséquences sur la filière française ..le jeu en vaut-il la chandelle? A court terme peut être à plus long terme ...

La France ne manque pas de sucre puisqu'elle exporte 40 % de sa production ! Pourquoi en importer ?

Portrait de harfang
7/octobre/2020 - 12h00
STUTZEN 550 ® a écrit :

La raréfaction de notre coccinelle européenne est essentiellement dû à la coccinelle asiatique très invasive et nuisible.

Il n'y a pas notre coccinelle européenne.

Il y avait des dizaines d espèces ,la plupart ont disparu bien avant l'arrivée de la coccinelle asiatique.Cette dernière détruit aussi les pucerons mais les pesticides ont le même effet sur sa population,donc le puceron est à l' aise. Maintenant si vous défendez tous ces bons produits nés du génie des chimistes,libre à vous.Les insectes les oiseaux ne vous remercient pas.N'oubliez pas de bien sucrer votre petit noir.

Portrait de Franck64
7/octobre/2020 - 08h56

L écologie est devenue une dictature .bientôt il vont taxer voir interdire le papier ....d ailleurs regardez comment vie un écologiste , sa voiture , son alimentation , sa maison , ses vacances  ....il vie exactement comme les autres . Ça me faire bien rire ...

Portrait de harfang
6/octobre/2020 - 22h34
STUTZEN 550 ® a écrit :

Donc, selon vous,  on peut laisser crever les abeilles Allemandes et Belges mais pas les nôtres. 

Bien sûr que Le Maire aurait dû être plus direct comme quand il était candidat à la primaire des L.R mais maintenant qu'il est sur le bateau ivre de LREM il chaloupe comme le capitaine.  

Si on épargne les françaises c'est pas pire que de les faire toutes crever ,françaises allemandes belges ..la betterave crève à cause de pucerons ..le prédateur du puceron est la coccinelle...question :leur fameux pesticide a-t-il un rapport avec la raréfaction des coccinelles ..le serpent qui se mord la queue..

Portrait de harfang
6/octobre/2020 - 20h20
STUTZEN 550 ® a écrit :

La pollution atmosphérique en France c'est moins de 1% de la pollution mondiale.  Sans politique mondiale sur la réduction nous n'arriverons jamais à faire plier des Etats comme la Chine, l'Inde, le Brésil, les U.S.A.  Ce n'est pas en interdisant la pub pour les voitures qu'on va réduire nos émissions.  D'ailleurs on gagnerait plus à interdire les bateaux de croisières ou au moins l'utilisation de fuel soufré.  Un navire de croisière à l'arrêt pollue autant qu'un million de voitures diesel. Et que dire des usines aux charbons des allemands dont les particules polluent la France ( et surtout Paris selon Airparif)  à chaque anticyclone ?  Il y a tellement de choses qui polluent plus l'air que les voitures.  Si tout ceux qui polluent l'air avaient fait autant de progrès que l'industrie automobile on ne parlerait plus du tout de pollution atmosphérique.  

Quant à la marche arrière sur les néonicotinoïdes tueur d'abeilles je ne suis pas ravis du tout car concerné par le sort des abeilles. Mais sans méthodes alternatives, sommes nous prêt a importer pendant trois ans du sucre de cannes OGM traité à l'agent orange du Brésil et accepter de ce fait que le Brésil déforesterait encore plus ?  

Vous en pensez quoi ? 

Ce que je dénonce ici c'est le fait de noyer le poisson. Le ministre ne veut pas interdire les pubs,qu'il l'assume au lieu de botter en touche en parlant d'informer le public!

Pour la préservation des abeilles on peut importer le sucre allemand ou belge avant le sucre de canne du Brésil..bien évidemment ,avec de graves conséquences sur la filière française ..le jeu en vaut-il la chandelle? A court terme peut être à plus long terme ...

Portrait de harfang
6/octobre/2020 - 19h03
STUTZEN 550 ® a écrit :

Et il fait quoi le vulgum pécus qui après être passé au Mcdrive laisse son "merdier" sur un parking ou même jette directement par la fenêtre sur le trajet vers chez lui ?  Pourtant il sait qu'il pollue.  On va interdire les drive pour autant  ou les pubs des fastfood? Et tous les crétinus qui jettent leur masque sur la voie publique (et il y en a) ?  On va interdire les pubs de prévention sur la covid 19 ? 

Le "merdier" comme vous dites ,ça se ramasse de même que les masques.. la pollution atmosphérique  quand c'est fait c'est fait..le ministre ne veut pas se mouiller en s'attirant les foudres des lobbys de l'automobile et des usagers c'est ce que je déplore ..Il faut assumer mais ce n'est pas le propre d’une majorité de politiques..regardez la marche arrière avec les produits tuant les abeilles ..vous en pensez quoi ?

Portrait de harfang
6/octobre/2020 - 18h18

Bien sûr. On informe et le pékin bien informé polluera en toute connaissance de cause au lieu de polluer à l'insu de son plein gré!!