23:11

EN DIRECT - Pluies diluviennes - Le bilan des disparitions vient de s'alourdir brutalement dans les Alpes-Maritimes : 8 à 11 personnes sont portées disparues ce soir

23h05: Selon Nice Matin, le bilan des disparitions vient de s'alourdir brutalement dans les Alpes-Maritimes. Entre 8 et 11 personnes sont portées disparues dans le département, auxquelles s'ajoutent trois disparitions supposées qui font également l'objet de recherches. Les huit disparitions avérées: - deux personnes à Roquebillière, emportées par les flots qui venaient de dévaster leur maison; - une personne dans sa voiture à Tende; - deux personnes dans une voiture à Breil-sur-Roya; - deux sapeurs-pompiers à La Bollène-Vésubie; - un gendarme à Saint-Martin-Vésubie. Les trois disparitions supposées: - une personne à Saint-Martin-Vésubie; - une personne à Roquebillière; - une personne à Tende.

.

20h50: Les secours sont désormais à la recherche de quatre personnes portées disparues dans le département des Alpes-Maritimes, selon la préfecture.

19h14 : Regardez les vidéos spectaculaires du Var qui déborde et provoque de vives inquiétudes:

 

18h32: Les Alpes-Maritimes maintenues en vigilance rouge - Onze autres en vigilance orange.

L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires de l'ordre de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents .

Les pluies orageuses ont donné sur les 12 dernières heures 200 à 300 mm du Nord-Est du Var aux Préalpes de Grasse et jusqu'en vallée de la Tinée, localement 350 mm à Mons. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits.

Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 60 mm par endroits.

Le risque d'orages violents sur Vaucluse, Drôme et Ardèche est maintenant écarté. La situation ne justifie plus un suivi pour ces 3 départements

La Bretagne reste sous l'influence de la dépression Alex, avec de fortes précipitations sur le nord du Finistère et les côtes d'Armor. sur le Finistère des rafales autour de 110 à120km/sont observés sur le littoral et localement 100km/h dans l'intérieur, par exemple 115km/h à Landivisiau.

Vagues Submersion:

La mer devient progressivement forte sur le littoral de PACA.

A 15h cet après-midi, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 50 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3m de hauteur moyenne de vagues.

Evolution prévue:

ORAGES/PLUIES sur PACA:

Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge :

Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur.

Sur l'épisode, les cumuls de pluie attendus sont de l'ordre de 100 à 150 mm en quelques heures sur le littoral avec localement 200mm sur l'épisode. Dans l'intérieur on attend des cumuls de l'ordre de 150 à 250 mm et pouvant atteindre localement 400 à 450mm.

Sur le Var, de forts cumuls ont été observés sur le nord-est du département. L'activité principale se décale sur la zone proche littoral.

Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes :

Les cumuls de pluie sont très importants, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/150 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus.

ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes:

Les pluies se sont renforcées en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits.

De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent.

PLUIES sur Bourgogne:

Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits.

VENT sur Bretagne:

Le vent reste encore tempêtueux sur les côtes pendant quelques heures, avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral.

PLUIE sur Bretagne:

Jusqu'à ce soir, les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée. On atteindra localement 80 mm d'ici la fin de soirée.

Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain.

VAGUES-SUBMERSION

ALPES MARITIMES

Les fortes vagues de secteur Sud commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important.

La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice.

CORSE

En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse.

La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment.

L'ouest du département de la Corse du Sud est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange samedi 3 octobre de 8 à 11h.

A partir de samedi 11h, la Corse du Sud est placée en vigilance vagues submersion de niveau jaune et y sera maintenues jusqu'à 16h au moins.

Evolution ultérieure :

L'ouest de la Corse du Sud pourrait être maintenu en vigilance jaune vagues submersions. A voir sur les prochains bulletins.

CRUES

Plusieurs cours d'eau sont en vigilance crue.

18h09: Sur franceinfo, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, appelle les habitants "à faire preuve de la plus grande prudence" et "à rester chez soi". "Il y a de nombreuses routes qui ont été touchées par des éboulements, par des affaissements, ce sont toutes ces routes qui montent vers le moyen et haut pays vers les vallées", précise-t-il.

17h48: En raison des fortes intempéries qui frappent les Alpes-Maritimes, l'aéroport de Nice-Côte d'Azur est fermé, annonce sur BFMTV le maire de la ville. Christian Estrosi précise également que "tous les transports urbains de la métropole" ont été arrêtés.

17h46: Les images impressionnantes d'un pont qui s'est effondré dans la commune de Saint-Martin-Vésubie :

16h11Météo France place les Alpes-Maritimes en alerte rouge - 14 autres départements en vigilance orange.

Les Alpes-Maritimes (06) sont en vigilance ROUGE "pluie-inondation" et en vigilance orange pour "orages", "crues" et "vagues-submersion". Le Finistère (29) est en vigilance orange "pluie-inondation" et "vent violent". Les Côtes-d'Armor (22), la Côte-d'Or (21), la Saône et Loire (71), le Rhône (69), l'Ain (01), l'Isère (38), les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05) et le Var (83) sont en vigilance orange "pluie-inondation". Une vigilance orange "orages" est en cours sur Drôme (26), Ardèche (07), Vaucluse (84), Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05) et Var (83). Enfin, les Alpes-de-Haute-Provence (04) sont en vigilance oranges pour les "crues".

Aujourd'hui : temps agité avec du vent et de fortes pluies.

Une perturbation pluvieuse très active se décale vers l'est du pays. Cet après-midi, les pluies se généralisent et sont souvent soutenues sur la moitié est du pays à l'exception de l'Alsace et de la Corse. Sur l'Est de PACA en particulier, les pluies prennent parfois un caractère orageux et sont par moments très intenses. Sur les Alpes, la limite pluie-neige se situe vers 2600 m d'altitude. Sur la Bretagne et le Cotentin, le temps reste agité durant une bonne partie de la journée, avec des pluies parfois marquées et du vent, atteignant parfois 100 à 110 km/h sur les côtes, 80 à 90 km/h dans les terres. En revanche, de la Normandie aux Pays de la Loire et au Poitou-Charentes, après les pluies du début de journée, le temps s'annonce temporairement plus calme avec quelques ondées entrecoupées d'éclaircies.

Dans l'après-midi, ce temps plus variable gagne le Centre, l'Occitanie et l'ouest du Massif-central. En revanche, le littoral aquitain est soumis à des averses plus fréquentes et parfois orageuses. La limite pluie-neige s'abaisse vers 1500 m sur les Pyrénées. Le vent d'ouest souffle fort sur la façade océanique avec des rafales de 70 à 90 km/h. Sur le Sud-Est, le vent de sud avoisine les 80 à 90 km/h en pointes puis il s'oriente au secteur ouest dans l'après-midi. En soirée, une nouvelle dégradation pluvieuse et venteuse gagne sur la façade atlantique avec des rafales atteignant 100 km/h sur le littoral aquitain. Les températures maximales varient entre 13 et 19 degrés en général. Elles atteignent localement 20 à 22 degrés en Alsace et dans le Sud-Est, jusqu'à 23 à 24 degrés en Corse.

14h27: Le point sur la situation cet après-midi

Une rafale à 186 km/h à Belle-Ile-en mer, une autre à 157 km/h à Groix: 60.000 personnes étaient encore privées d’électricité vendredi à la mi-journée en Bretagne après le passage de la tempête Alex, qui a fait peu de dégâts, tandis que pluies et orages sévissaient aussi dans le Sud-Est.

Deux départements bretons restent placés en vigilance orange. Dans le Sud et l’Est, onze autres départements restaient en vigilance orange pour orages ou pluie et inondation et les Alpes-Maritimes ont été placées dans la nuit en vigilance rouge, en raison d’un risque d’inondation élevé.

Vendredi matin, 100.000 foyers étaient privés d’électricité en Bretagne principalement, dont 45.000 dans le Morbihan, 40.000 en Ille-et-Vilaine et 2.000 dans les Côtes d’Armor, selon le gestionnaire du réseau Enedis, qui précisait que «des équipes supplémentaires viennent en renfort aux équipes locales mobilisées afin de réalimenter au plus vite les clients». A la mi-journée, ce chiffre est passé à 60.000 au total dans le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine, selon Enedis.

Le Morbihan, jusqu’alors en vigilance rouge, est passé dans la nuit au niveau orange, puis jaune à 06H00.

«Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le Morbihan», a souligné la préfecture. Les pompiers du département ont réalisé 428 interventions, selon la même source, «essentiellement pour des chutes d’arbres, des assèchements, des chutes d’objets, des fils électriques arrachés».

A Vannes, «200 à 300 m² de toiture» ont été arrachés au collège Notre-Dame de Ménimur, selon la préfecture.

En Loire-Atlantique, les pompiers ont réalisé 41 interventions depuis le début de la tempête, surtout pour des arbres.

Le vent, accompagné d’importantes précipitations, a frappé fort les régions Ouest et encore plus le Morbihan comme en témoignent les relevés de rafales dans la nuit: 186 km/h à Belle-Ile-en-Mer, 157 à l’île de Groix. Météo-France a également relevé 129 km/h à Cholet (Maine-et-Loire) et 116 km/h à Rennes.

Météo-France prévoit un «nouveau renforcement du vent» dans l’après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département» et des «pluies soutenues sur les Côtes d’Armor et le Finistère».

En prévision de cette première tempête d’automne, la préfecture du Morbihan avait notamment annoncé jeudi soir la «fermeture des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et accueils de mineurs de l’ensemble du département» jusqu’à samedi, ainsi que l’interdiction des sentiers littoraux entre jeudi soir et samedi matin.

Les liaisons maritimes avec Belle-Ile, la plus grande île du Morbihan, sont suspendues vendredi, a annoncé la compagnie Océane qui assure ces traversées, précisant que ces perturbations pourraient se prolonger samedi matin.

La circulation des trains a été également interrompue entre Quimper et Rennes et Quimper-Landerneau, Rennes-Saint-Malo jusqu’à la mi-journée, a indiqué la SNCF.

13h13: La SNCF annonce que "dès ce midi", les TGV à destination de Nice s'arrêteront à Toulon. La préfecture annonce également "l'arrêt de la circulation des trains à l'Est de Toulon à partir de 11h".

10h07: Météo France laisse ce matin un département en vigilance rouge et 13 départements en vigilance orange

09h49: Des villes établies le long de rivières remontées par la marée, comme Morlaix, se sont efforcées jeudi soir de se protéger contre de possibles inondations lors de la marée haute de ce matin.

Plusieurs ponts avaient été interdits à la circulation, ou soumis à des restrictions de circulation, comme le pont Saint-Nazaire ou le pont de Cheviré à Nantes qui appartient au périphérique nantais. Ils ont rouvert tôt vendredi matin.

Par ailleurs, la ville de Nantes a annoncé la fermeture vendredi et jusqu’à nouvel ordre, de tous les parcs et jardins de la ville.

Dans le quart sud-est de la France, des précipitations orageuses, sans lien direct avec la tempête Alex, se poursuivent. Dans les Alpes-Maritimes, placées en alerte rouge «pluies-inondations», tous les établissements scolaires, de la crèche aux universités, seront fermés vendredi, a annoncé le préfet.

Onze autres départements restaient en vigilance orange, pour les risques d’inondations ou d’orages violents. Des cumuls de 200 à 250 mm de pluie sur 24 heures y sont attendus, selon Météo-France.

09h37: Les liaisons maritimes avec Belle-Ile, la plus grande île du Morbihan, sont suspendues vendredi, a annoncé la compagnie Océane qui assure ces traversées, précisant que ces perturbations pourraient se prolonger samedi matin.

La circulation des trains est également interrompue entre Quimper et Rennes jusqu’en fin de matinée et des perturbations importantes sont également à prévoir dans les Pays de la Loire et en Nouvelle-Aquitaine, a indiqué la SNCF.

09h32: Le point sur la situation ce matin

Une rafale à 186 km/h à Belle-Ile-en mer, une autre à 157 km/h à Groix: 80.000 personnes étaient privées d’électricité dans le Morbihan après le passage de la tempête Alex, qui a fait peu de dégâts, tandis que pluies et orages sévissaient aussi dans le Sud-Est.

Deux départements bretons restent placés en vigilance orange. Dans le Sud et l’Est, onze autres départements restaient en vigilance orange pour orages ou pluie et inondation et les Alpes-Maritimes ont été placées dans la nuit en vigilance rouge, en raison d’un risque d’inondation élevé.

Dans le Morbihan, «80.000 personnes sont actuellement privées d’électricité (...) sur la bande littorale et dans l’est du département», a annoncé la préfecture dans un communiqué à 05H00 du matin.

Ce département, jusqu’alors en vigilance rouge, est passé dans la nuit au niveau orange, puis jaune à 06H00.

«Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le Morbihan», a souligné la préfecture. Les pompiers du département ont réalisé 210 interventions entre 22H00 et 05H00 du matin, selon la même source, «essentiellement pour des chutes d’arbres, des assèchements, des chutes d’objets, des fils électriques arrachés».

A Vannes, «200 à 300 m² de toiture» ont été arrachés au collège Notre-Dame de Ménimur, selon la préfecture.

En Loire-Atlantique, les pompiers ont réalisé 25 interventions depuis le début de la tempête, surtout pour des arbres.

Le vent, accompagné d’importantes précipitations, a frappé fort les régions Ouest et encore plus le Morbihan comme en témoignent les relevés de rafales dans la nuit: 186 km/h à Belle-Ile-en-Mer, 157 à l’île de Groix. Météo-France a également relevé 129 km/h à Cholet (Maine-et-Loire) et 116 km/h à Rennes.

«En Bretagne, les vents sont à la baisse et les précipitations perdurent avec parfois près de 50mm relevés», indiquait Météo-France dans son bulletin de 06H00, qui prévoit un «nouveau renforcement du vent» dans l’après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département» et des «pluies soutenues sur les Côtes d’Armor et le Finistère».

En prévision de cette première tempête d’automne, la préfecture du Morbihan avait notamment annoncé vendredi soir la «fermeture des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et accueils de mineurs de l’ensemble du département» jusqu’à samedi, ainsi que l’interdiction des sentiers littoraux entre jeudi soir et samedi matin.

06h28: Météo-France a placé ce matin le département des Alpes Maritimes en vigilance rouge "pluie-inondation" à l'occasion de l'arrivée d'un épisode méditerranéen. 

Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les cumuls de pluie attendus sur l'épisode sont de l'ordre de 100 à 150 mm sur de larges zones avec localement 250 à 300 mm. De forts orages avec de fortes rafales de vent pourront se produire.

Sur le Var, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie vont devenir importants au fil des heures, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/130 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus.

Sur Rhône-Alpes: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent.

Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits.

Bretagne: Nouveau renforcement du vent cet après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département.  Les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm d'ici la nuit prochaine.

Les forts vents de secteur Sud se maintiennent toute la journée de vendredi, avant de mollir en soirée. Ils génèrent de fortes vagues de secteur Sud qui commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes à partir de cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine.

Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice.

Le département des Alpes-Maritimes est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange de ce vendredi 2 octobre à 18h au samedi 3 octobre à 06h. Le maximum d'intensité du phénomène devrait se produire ce vendredi entre 20h et 23h.

.

Jeudi 1er octobre

.

16h07: Le Morbihan passe en vigilance rouge, et 8 autres départements en vigilance orange. Il s'agit du Finistère, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique qui ont été placés en vigilance orange pour vent violent et/ou pluie-inondation

 

15h55: Selon Météo France, la tempête Alex devrait frapper fort dans les Alpes-Maritimes dans les prochaines heures, et de fortes pluies sont attendues. Les Alpes-Maritimes, le Var, les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence, de leur côté, sont ainsi en vigilance orange pluie-inondation.

La préfecture annonce d'ailleurs que ce vendredi, toutes les écoles du département seront fermées. « En raison des fortes intempéries annoncées [pour cette journée], tous les établissements scolaires seront fermés », annonce la préfecture dans un communiqué.

Le département devrait être placé en vigilance orange « orages », « pluie-inondation » et « vagues-submersion », dès ce soir et pour une durée d’au moins 24 heures. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jeanne230
2/octobre/2020 - 21h43
pas de blague a écrit :

Tous les collaborateurs condamnent Zemmour et pendant ce temps-là Météo-France ... :exmark:

Quel est le rapport ? lol

Portrait de pas de blague
2/octobre/2020 - 20h20

Tous les collaborateurs condamnent Zemmour et pendant ce temps-là Météo-France ... smiley