30/09 16:27

Ecoutez le porte-parole de l'armée de l'air qui explique précisément ce qui s'est passé au-dessus de la capitale à la mi-journée - VIDEO

Peu avant midi mercredi, un gros «bang» fait sursauter Paris et ses environs: le pire est dans toutes les têtes mais il s’agit en réalité d’un avion de chasse, contraint de franchir le mur du son pour intercepter un avion de ligne en difficulté.

Le bruit, entendu dans toute la capitale et dans plusieurs départements de la région parisienne, fait immédiatement bruisser les réseaux sociaux. En plein match de tennis, au tournoi de Roland-Garros, les joueurs Stanislas Wawrinka et Dominik Köpfer s’interrompent même en scrutant le ciel.

Cet après-midi, le porte-parole de l'armée de l'air et de l'espace s'est exprimé devant les journalistes pour expliquer précisément ce qui s'est passé à la mi-journée. Le colonel Stéphane Spet estime que le Rafale se situait "à peu près à Créteil" quand il a franchi le mur du son. "Le Rafale a eu ordre de passer supersonique pour intercepter" l'avion qui avait perdu le contact.

Ailleurs sur le web

Vos réactions