24/09 12:48

Coronavirus - Regardez la conférence de presse du premier adjoint de Marseille qui réagit aux mesures annoncées hier soir par le ministre de la Santé Olivier Véran - VIDEO

Le premier adjoint de Marseille Benoît Payan a dénoncé jeudi un « affront » après l’annonce « sans concertation » par le gouvernement de « restrictions incroyables » pour lutter contre le Covid-19, et réclamé un délai de 10 jours avant la mise en oeuvre de nouvelles mesures.

« Une nouvelle fois, notre territoire est sanctionné, puni, montré du doigt », a fustigé M. Payan, remplaçant la maire de gauche Michèle Rubirola, qui a récemment subi une opération. « Il en va du respect de la deuxième ville de France », a-t-il tonné au cours d’une conférence de presse, assurant avoir dû lui-même appeler le ministre de la Santé avant sa prise de parole de mercredi pour obtenir des explications.

Olivier Véran a notamment annoncé mercredi soir le placement de la métropole Aix-Marseille en zone écarlate, une décision qui doit entraîner entre autres la fermeture totale des bars, restaurants et salles de sport dès samedi, pour une durée de 15 jours.

« Les Marseillais s’adaptent, se restreignent, se contraignent, la ville de Marseille a su répondre » à la crise sanitaire, a aussi pointé M. Payan, assurant que les mesures mises en oeuvre avaient « commencé à porter leurs fruits » et évoquant pour Marseille « le taux de contamination le plus bas de France ».

« Avec Madame la maire, nous demandons au gouvernement 10 jours avant la mise en oeuvre de nouvelles mesures », a poursuivi M. Payan: « Si au bout de ces 10 jours l’épidémie reprend, on est prêts à assumer ces décisions ».

« Je ne crois pas que le gouvernement fasse la sourde oreille, je ne crois pas que le gouvernement s’entête et s’enferre dans son erreur », a-t-il ajouté.

« Nous n’acceptons pas d’être l’outil d’une politique spectacle d’annonce d’un ministre qui peine à gérer ses échecs », a aussi dénoncé M. Payan, déplorant le placement de Marseille en « quasi-confinement ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Raoul 2023
25/septembre/2020 - 09h06

Les Marseillais adorent se ridiculiser. Raoult, lui, Mélenchon le nouveau marseillais, Les Marseillais de W9, etc…

Portrait de LesRipoublicains
24/septembre/2020 - 23h31

Comme notre gouvernement a toujours 2 longueurs de retard face à la pandémie, il invente de nouvelles règles à la petite semaine.

Gouverner, dit-on, c'est prévoir. Or là, pas de prévisions, pas de plan de batailles, on est toujours dans la réaction au jour le jour.

Si le gouvernement avait édicté les fameuses règles qu'ils viennent de pondre en catastrophe il y a 2 mois de cela, en indiquant qu'à tel stade, on ferait ceci, à tel autre, on ferait cela, au stade ultime, on mettrait en œuvre ceci, etc ... tout le monde aurait été prêt à faire face de longue date en suivant les indicateurs de la pandémie.

Alors que là, on est face à un amateurisme gouvernemental affligeant.

Je comprends que des élus appellent à la désobéissance civique, puisqu'en face, on a affaire à des amateurs en incapacité de donner de la visibilité à tout un chacun, et que ce sont ces mêmes amateurs qui mettent le pays sans dessous dessus. La confiance est perdue, ça va être la chienlit. Il est temps que cet incapable de Véran remette son ministère entre les mains de personnes crédibles, ou à moins, que Macron demande sa tête à Castex si le minable n'est pas capable de le faire de lui même.

Portrait de La Toupie
24/septembre/2020 - 13h01

Marseille te dis ferme ta gueule Paris !