23/09 21:00

Coronavirus - A Marseille et Guadeloupe fermeture totale des bars et restaurants - A Lille, Paris, petite couronne, Rennes et Rouen fermeture des bars à 22h et rassemblement de plus de 10 personnes interdits

20h58: Nouveau record de contamination. La France a enregistré 13 072 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, selon les données publiées ce soir par Santé publique France. Le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées) continue d'augmenter. Il se situe à 6,2% (contre 6,1% la veille). 675 malades du Covid-19 sont actuellement en réanimation,a indiqué le service public de santé. C'est 24 personnes de plus qu'hier. Les autorités sanitaires ont également enregistré 43 nouveaux décès en milieu hospitalier ces dernières 24 heures.

19h25: Olivier Véran prend la parole en direct : "La situation continue de se dégrader et il faut prendre des mesures supplémentaires. Il ne faut pas multiplier les dîner. Il faut voir moins de personnes chaque jour. Il faut un effort collectif et respecter absolument les gestes barrières. Si nous ne prenons pas des mesures rapidement, nous risquons d'atteindre des seuils critiques dans certaines régions. En Ile-de-France, le système hospitalier est fortement en tension. Le nombre d'hospitalisations pour coronavirus a doublé cette semaine (1 000 hospitalisations sur les sept derniers jours), par rapport à la semaine dernière (460 hospitalisations).

Il faut insister sur la régionalisation et adapter les mesures. Aujourd'hui, 69 départements ont dépassé le seuil d'alerte. Plus de 1.000 hospitalisations ont été enregistré en 7 jours en Ile de France.

Les métropoles de Lille, Paris, de la petite couronne, Rennes et Rouen sont placées en zones d'alerte renforcée, a annoncé Olivier Véran. Dans ces zones, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans l'espace public, "tels que plages, parcs". Des nouvelles mesures entreront en vigueur à partir de lundi prochain. "Les bars ne pourront pas rester ouverts au-delà de 22 heures dans l'ensemble de ces territoires", a-t-il ajouté, précisant qu'en deçà de cet horaire, les préfets avaient la liberté d'imposer des règles plus strictes.

En Guadeloupe et à Aix Marseille, c'est la situation encore supérieure. Les mesures seront encore plus strictes : Fermeture totales des bars, restaurants dès lundi. Dans ces zones d'alerte maximale renforcée, le taux d'incidence dépasse le seuil de 250 cas pour 100.000 habitants.

Nous faisons tout pour ne pas en revenir à un reconfinement même partiel nous sommes dans un objectif de maitriser la situation;

.

Les différentes zones

.

La zone d'alerte a un taux d'alerte supérieure à 50 cas pour 100.000 habitants. Le préfet est habilité à prendre des mesures : les fêtes les mariages, les tombolas, les anniversaires devront se tenir en petit comité à moins de 30 personnes. Les salles devront respecter cette jauge. 

.

La zone d'alerte renforcée a un taux au dessus de 150 et 50 chez les personnes âgées, le virus circule de façon très intense. Les mesures fortes sont donc devenues indispensables. Cette logique a été appliquée à Marseille, Lyon, Nice et Bordeaux et aujourd'hui de Lille, Toulouse, Saint Etienne, Rennes, Paris et la petite couronne, Rouen, Grenoble et Montpellier. Ainsi, la jauge est abaissée à 1000 personnes, interdiction de grands événements déclarés, des rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public, fermeture anticipée des bars, l'heure sera décidée par le préfet, mais pas au delà de 22h, les gymnases et salles de sport seront fermés, les salles des fêtes, polyvalentes également.

Le télétravail devra être favorisé autant que possible, dans ces métropoles. Il faut développer le télétravail, selon Olivier Véran, limiter les rassemblements privés, sans masque doivent être évités au maximum. "Les personnes âgées doivent aussi vivre avec le virus", explique le ministre. 

Tours, Strasbourg, Dijon et Clermont Ferrand pourraient intégrer cette liste, en alerte renforcée

 

 

16h13: Le port du masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles à compter du 1er octobre mais "fortement recommandé" pour lutter contre le coronavirus, a indiqué mercredi à l'AFP une porte-parole du chef de l'exécutif régional Rudi Vervoort.

15h03: Le gouvernement va présenter mercredi une nouvelle cartographie de l'épidémie, qui fera passer plusieurs métropoles, dont Paris, en catégories «super-rouge» ou «écarlate», ce qui induira une série de nouvelles restrictions sanitaires.

Après un conseil de défense consacré au Covid dans la matinée, le ministre de la Santé Olivier Véran doit dévoiler ces dispositions lors de sa conférence de presse hebdomadaire à 19h00, selon une source gouvernementale.

Alors que l'épidémie connaît un net regain depuis plusieurs semaines en France et ailleurs en Europe, l'attention se focalise en particulier sur les grandes villes, dont certaines seront placées en «rouge», «super-rouge» ou écarlate", selon l'intensité de la circulation du Covid-19.

Dans les métropoles concernées, les préfets seront chargés d'annoncer les mesures locales rapidement, après concertation avec les maires.

Alors que le Conseil scientifique appelle à des contraintes plus strictes dans les 20 grandes métropoles, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille et Marseille ont toutes déjà annoncé ces derniers jours de nouvelles restrictions pour tenter d'enrayer le rebond du virus qui a fait au moins 31.416 morts en France.

Aucune grande métropole n'était jusque-là classée «écarlate», le plus haut niveau de circulation du virus avant celui d'état d'urgence sanitaire. Paris ou Marseille pourraient notamment être concernées.

Dans ses scénarios de réponse à la crise -- fermeture ou semi-fermeture des bars, visites limitées dans les Ehpad, limitations des rassemblements... -- le ministre ne devrait cependant pas recommander mercredi de reconfiner de centre-ville, mesure qui correspondrait plutôt à la catégorie d'urgence sanitaire.

14h10: Ce midi, après le Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a fait son traditionnel point presse. Gabriel Attal a indiqué qu'aujourd'hui, à 18h, le ministre de la Santé Oliver Véran dévoilera une nouvelle carte de l'épidémie de coronavirus en France. "Des mesures de restrictions" seront également annoncées. Les préfets seront chargés de dévoiler le détail, comme ont pu faire les préfets ces derniers jours pour Nice ou encore Lyon.

13h38: La pandémie du nouveau coronavirus a contaminé plus de 5 millions de personnes en Europe depuis l'apparition des premiers cas en Chine en décembre, selon un bilan réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

Au total, 5.000.421 cas ont été recensés en Europe pour 227.130 décès, dont plus de la moitié en Russie (1.122.241 infections, 19.799 morts), en Espagne (682.267, 30.904), en France (502.541, 31.416) et au Royaume-Uni (403.551, 41.825). Plus de 380.000 nouveaux cas ont été déclarés ces sept derniers jours, soit le plus grand nombre d'infections recensées en une semaine dans la région depuis le début de la pandémie.

La hausse des contaminations détectées s'explique en partie par la forte augmentation du nombre de tests réalisés dans un certain nombre de pays d'Europe, comme en France où plus d'un million de tests sont réalisés chaque semaine. Malgré cette augmentation, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restent probablement non détectés.

12h22: Le point sur la situation à la mi-journée

Avec un record hebdomadaire de contaminations dans le monde et plus de 200.000 morts aux USA, la pandémie de Covid-19 ne faiblit pas, notamment en Europe où l’Angleterre a adopté mardi de nouvelles restrictions qui pourraient rester en place six mois.

Près de deux millions de nouveaux cas de coronavirus (+6%) ont été enregistrés la semaine dernière, soit «le plus grand nombre de cas signalés en une seule semaine depuis le début de l’épidémie», tandis que le nombre de décès a baissé de 10% à 37.700, a annoncé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

A l’exception de l’Afrique, tous les continents ont signalé une augmentation des cas du 14 au 20 septembre. Sur cette période, l’Europe a connu la plus forte augmentation des décès (+27% en une semaine).

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé du continent, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé de nouvelles restrictions: les pubs et restaurants, dans lesquels seul le service à table sera autorisé, fermeront dès 22H00 en Angleterre et le télétravail sera à nouveau encouragé.

Interrogé par l’AFP dans le centre de Londres, Jaime Vital, un entrepreneur de 48 ans, s’est dit sceptique sur l’effet de cette mesure. «Je ne suis pas sûr que cela changera quelque chose», a-t-il estimé, reconnaissant que «peu de gens respectent les consignes» en soirée dans ce quartier animé.

Ces mesures seront en place «peut-être six mois», a avancé Boris Johnson, avertissant que faute de progrès, il faudrait «inévitablement agir de manière plus drastique». Il en a appelé à «l’esprit d’équipe» et à la «discipline» des Britanniques pour respecter les nouvelles mesures.

En Espagne, un des pays européens les plus touchés, de sévères restrictions sont entrées en vigueur lundi dans une partie de la région de Madrid, redevenue l’épicentre national de la pandémie.

Le ministre de la Santé Salvador Illa a appelé mardi tous les Madrilènes à limiter leurs mouvements et contacts à «l’essentiel».

Les plus de 850.000 personnes concernées (sur 6,6 millions d’habitants au total dans la région) ont interdiction de se rassembler à plus de six, en public ou en privé, et de quitter leur quartier, sauf pour aller travailler, étudier ou chez un médecin, répondre à une convocation légale ou s’occuper de personnes dépendantes.

Dans le même temps, les autorités espagnoles ont réduit mardi la quarantaine à 10 jours au lieu de 14 pour les personnes en contact avec un cas confirmé de coronavirus, qui progresse dans le pays et en Europe.

La pandémie a fait plus de 965.760 morts dans le monde depuis fin décembre, et plus de 31,3 millions de cas ont été comptabilisés, selon un bilan établi mardi par l’AFP à 11H00 GMT.

Le continent américain, représentant plus de 38% de tous les nouveaux cas signalés au cours de la semaine dernière d’après l’OMS, reste le plus touché, même si les décès y ont baissé de 22%.

Aux Etats-Unis, à six semaines de l’élection présidentielle, le pays a franchi mardi matin la barre symbolique des 200.000 morts, selon l’université Johns Hopkins.

Le bilan de référence de l’université basée à Baltimore a affichait 200.641 décès mardi à 23h00 GMT, sur environ 6,9 millions de cas recensés dans le pays, une mortalité que plusieurs modèles avaient anticipée depuis le mois d’août, et qui fera du coronavirus la troisième cause de décès aux Etats-Unis cette année.

Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 138.108 morts pour 4.591.604 cas, l’Inde avec 88.935 morts (5.562.663 cas), le Mexique avec 73.697 morts (700.580 cas), et le Royaume-Uni avec 41.788 morts (398.625 cas).

Les Etats-Unis enregistrent chaque jour presque un millier de décès ce qui, rapporté à la population, est le quadruple du taux de mortalité européen.

11h43: Les laboratoires français Sanofi et britannique GSK ont promis jusqu’à 72 millions de doses de leur candidat-vaccin contre le Covid-19 au gouvernement canadien, qui a déjà signé des accords semblables avec plusieurs laboratoires américains.

Les deux groupes, qui assurent que leur vaccin pourrait être autorisé dès le premier semestre de 2021, ont lancé début septembre les essais cliniques sur l’homme, pour lesquels 440 participants sont en cours de recrutement.

« Pour surmonter une crise sanitaire de cette ampleur, les partenariats sont essentiels. Nous sommes reconnaissants au Canada de sa collaboration et à GSK de s’associer à nous pour développer un vaccin sûr et efficace, a déclaré le vice-président exécutif de Sanofi Pasteur, Thomas Triomphe, cité dans un communiqué commun des deux groupes.

Le candidat vaccin, développé par Sanofi en partenariat avec GSK, repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un de ces vaccins contre la grippe saisonnière et sur un adjuvant développé par GSK.

Le Canada a déjà signé en août des accords de principe pour des candidats-vaccins avec les américains Novavax, Johnson & Johnson, Pfizer et Moderna.

Le Canada a revu à la hausse son accord avec Moderna en s’assurant la fourniture d’au moins 14 millions de doses supplémentaires, a annoncé lundi la ministre canadienne des Services publics et de l’Approvisionnement Anita Anand.

Au total,  »le Canada s’est désormais assuré d’un accès garanti à un minimum de 154 millions de doses et jusqu’à un maximum de 262 millions de vaccins potentiels pour protéger les Canadiens et sauver des vies« , s’est félicitée Mme Anand lors d’un point presse.

10h39: La mairie de Paris met en garde contre des mesures trop contraignantes qui handicaperaient la vie économique et sociale.

«Nous, nous appelons à la vigilance: nous allons vivre longtemps avec ce virus il faut faire quelque chose de vivable. L'objectif c'est de se protéger mais il faut laisser une vie sociale se faire», selon Anne Souyris, adjointe de la maire de Paris chargée de la Santé.

«Si on interdit encore toute manifestation dehors, qu'allons-nous faire des manifestations culturelles du type +Nuit Blanche+ (prévue le 3 octobre) ou les cinémas en plein air?» s'est-elle interrogée.

Alors que le Conseil scientifique appelle à des contraintes plus strictes dans les 20 grandes métropoles, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille et Marseille ont toutes déjà annoncé ces derniers jours de nouvelles restrictions pour tenter d'enrayer le rebond du virus.

Ces limitations portent sur la taille des rassemblements autorisés, les visites dans les Ehpad, les fermetures ou réductions d'horaires des bars.

La France a ainsi durci les conditions sanitaires pour des millions des Français, afin de tenter de freiner le rebond épidémique qui touche également d'autres pays voisins.

10h34: Un conseil de défense consacré au Covid est organisé ce mercredi matin à l'Elysée, juste avant le conseil des ministres, a indiqué l'Elysée, une réunion qui pourrait notamment durcir les mesures sanitaires à Paris.

Le président Emmanuel Macron avait déclaré mardi que plusieurs décisions seraient prises «dans les prochaines heures» et annoncées par le ministre de la Santé Olivier Véran. Le ministre doit tenir un point presse ce mercredi à 19H00.

Le conseil de défense doit aborder la situation épidémique, la nécessité de mesures localisées là où la circulation du virus augmente ou encore la manière d'accélérer les résultats des tests et les modalités d'utilisation de tests salivaires, selon des sources proches de l'exécutif.

Paris, où le taux d'incidence du virus est remonté en flèche et atteint désormais 204 cas pour 100.000, selon le ministère, soit davantage qu'à Lyon ou Marseille, devrait à son tour être soumise à des mesures plus strictes.

Selon des sources concordantes, lors d'une réunion lundi entre l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, la mairie et la Préfecture de police de Paris, ont été envisagées l'interdiction de vente d'alcool à partir de 20H00, l'interdiction de tout rassemblement au-delà de 10 personnes, ainsi que la baisse de la jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements de 5.000 à 1.000 personnes.

Est également envisagée l'interdiction de location de salle pour des fêtes, y compris pour des mariages.

Aucune mesure ne serait en revanche envisagée pour les Ehpad de la région parisienne, les transports, ni de restrictions d'horaires pour les bars et restaurants, rejetées catégoriquement par la maire de Paris Anne Hidalgo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kakadu
24/septembre/2020 - 07h34
Azrael68 a écrit :
C’est cool ! Je viens d’apprendre que le virus va se coucher à 22h ! Après 22h il n’es plus là ! Trop bien ! Nan mais ils vont arrêter quand ces politiques de nous prendre pour des cons ?! Il va falloir à un moment nous foutre la paix avec ce virus ! Si On le chope , on le chope ! Basta ! Si t’es en forme t’auras rien , si t’es faible , et bien t’y passes ! Ainsi soit-il ! Sélection naturel !

Exactement mais une grande partie de la population visiblement attend avec impatience ce genre de mesures. Je pense même que certains aimeraient un nouveau confinement. On est en train de tuer les bars, les restaurants, les petits magasins, les artistes, les compagnies aériennes, et j'en passe avec toutes ces mesures idiotes. Il faut quand même se dire que le risque de mourir du Covid est de 0,01% ! Bien loin des prévisions de l"OMS et ses 3% ! Va falloir que les peuples se réveillent. Sinon on peut arrêter de vivre tout court, si on ne veut pas prendre le risque de choper le Covid.

Jusqu'à maintenant seuls les allemands manifestent de temps en temps. Et que disent les médias : Ce sont des Néo-nazis qui défilent. Je ne savais pas que les néo nazis avaient pour message : Paix et liberté ! Bref ...

Dans tous les cas, le nombre de suicides et dépressions augmentent et inquiètent les médecins. Le chômage explose. Les entreprises sont en grandes difficultés. Et personne ne bouge. On attend sagement les conneries de mesures de nos hommes politiques. C'est à n' y rien comprendre. Désespérant.

Portrait de Cl
24/septembre/2020 - 07h31

Et les évènements majeurs passent à 1 000 personnes !!!! alors que les groupes de plus 10 personnes  sont interdites  !!!!  Là , il faut m'expliquer !!!

 

 

Portrait de hans
24/septembre/2020 - 02h24
Mon bon Blaze a écrit :

N‘importe quoi!!  La procédure officielle c’est qu’un personnel soignant asymptomatique continue de travailler en attendant le résultat d’un test (et a priori ils sont prioritaire pour dépistage et résultat). S’il est positif il arrête évidemment de travailler. Il y a suffisamment de conneries de faites, pas la peine d’en rajouter.

Extrait copié collé du bulletin coronavirus d'un chru de la région centre val de Loire en date du 18 septembre 2020

Le Ministère de la Santé a confirmé ce mardi 15 septembre, par voie d’une instruction ministérielle, qu’unprofessionnel de santé peut très bien avoir une PCR positive et venir travailler, compte tenu du contexte decrise sanitaire et des tensions liées à la continuité de service. Les mesures barrières et les règlesinstitutionnelles doivent en revanche être respectées par chacun.

Portrait de Mon bon Blaze
24/septembre/2020 - 02h14
hans a écrit :

Ce qu'a oublié de préciser le ministre de la santé est qu'il a signé de sa main en date du 15 septembre si je ne me trompe pas,  1 arrêté concernant les personnels soignants.

Les personnels soignants dépistés positifs au covid et à symptomatiques, doivent continuer à venir travailler, pour assurer la continuité du service. 

Alors pas belle la vie ? 

N‘importe quoi!!  La procédure officielle c’est qu’un personnel soignant asymptomatique continue de travailler en attendant le résultat d’un test (et a priori ils sont prioritaire pour dépistage et résultat). S’il est positif il arrête évidemment de travailler. Il y a suffisamment de conneries de faites, pas la peine d’en rajouter.

Portrait de Mon bon Blaze
24/septembre/2020 - 02h06
Enfoirébis a écrit :

Dans ce monde où l'individualisme et l'hypocrisie règnent, beaucoup disent qu'ils mettent le masque parce qu'ils pensent aux autres vous êtes en vérité qu'un tas d'hypocrites qui ne pensent qu'à sa gueule, ce sont des êtres humains tellement hypocrites comme vous que le peu d'être humain sincère restant devrait avoir peur.

 

Mieux vaut mettre hypocritement un masque que de sincèrement ne pas le mettre, non?

Portrait de bengalister
23/septembre/2020 - 23h13
Enfoirébis a écrit :

Dans ce monde où l'individualisme et l'hypocrisie règnent, beaucoup disent qu'ils mettent le masque parce qu'ils pensent aux autres vous êtes en vérité qu'un tas d'hypocrites qui ne pensent qu'à sa gueule, ce sont des êtres humains tellement hypocrites comme vous que le peu d'être humain sincère restant devrait avoir peur.

 

Et donc il ne faut pas le mettre pour ne pas être un hypocrite ?

Le masque sert surtout à protéger les autres. Un masque chirurgical ne protège que quelques heures et il faut le manipuler avec précaution.

 

Portrait de Azrael68
23/septembre/2020 - 22h53 - depuis l'application mobile

C’est cool ! Je viens d’apprendre que le virus va se coucher à 22h ! Après 22h il n’es plus là ! Trop bien ! Nan mais ils vont arrêter quand ces politiques de nous prendre pour des cons ?! Il va falloir à un moment nous foutre la paix avec ce virus ! Si On le chope , on le chope ! Basta ! Si t’es en forme t’auras rien , si t’es faible , et bien t’y passes ! Ainsi soit-il ! Sélection naturel !

Portrait de Enfoirébis
23/septembre/2020 - 21h16

Dans ce monde où l'individualisme et l'hypocrisie règnent, beaucoup disent qu'ils mettent le masque parce qu'ils pensent aux autres vous êtes en vérité qu'un tas d'hypocrites qui ne pensent qu'à sa gueule, ce sont des êtres humains tellement hypocrites comme vous que le peu d'être humain sincère restant devrait avoir peur.

 

Portrait de hans
23/septembre/2020 - 20h48

Ce qu'a oublié de préciser le ministre de la santé est qu'il a signé de sa main en date du 15 septembre si je ne me trompe pas,  1 arrêté concernant les personnels soignants.

Les personnels soignants dépistés positifs au covid et à symptomatiques, doivent continuer à venir travailler, pour assurer la continuité du service. 

Alors pas belle la vie ? 

Portrait de merlin2
23/septembre/2020 - 20h23

L'économie est à terre ! La France est à terre ! 

Portrait de Oh Yes It's Good
23/septembre/2020 - 20h08
jarod.26 a écrit :
marseille en alerte maximale, il en pense quoi le raoult !!! =)

"Fin de partie" ! smiley

Portrait de preshovich
23/septembre/2020 - 19h51

Achetez vos cadeaux de Noël maintenant. 

Portrait de nibali
23/septembre/2020 - 19h42

Je ne connais personne que ce soit dans ma famille, dans mes amis, dans mes collègues de travaille, dans mon village qui soit tombé malade de la COVID 19. J'attend toujours la première vague.......

Portrait de legaulois2009
23/septembre/2020 - 19h31

pas de reunion de plus de 10 personne mais on organise roland garos on nous prend vraiment pour des cons

Portrait de Merlinot49
23/septembre/2020 - 19h28
Kenza28 a écrit :

Episode 472 de la grande saga "la pandémie imaginaire" 

En Auvergne Rhône-Alpes, sur la totalité de la région, nous avions 242 patients hospitalisés pour Covid-19 le 22 août. Hier [mardi 22 septembre], on était à 768 patients hospitalisés, soit trois fois plus. Pour la région Rhône-Alpes c'est même six fois plus, puisque nous avions 19 patients hospitalisés en réanimation en région le 22 août et 127 le 22 septembre. Pour le département du Rhône, le nombre de patient est multiplié par huit avec huit patients en réanimation le 22 août et 64 à la journée d'hier. (info France Info)

Portrait de Harriet
23/septembre/2020 - 18h28
Mon bon Blaze a écrit :

Je ne crois pas à la manipulation des masses (dans quel but?) ou à un quelconque complot, pour favoriser les labos, en flinguant au passage l’économie du pays. L’état n’a aucun intérêt à conserver cet ambiance anxiogène. Je pense que la machine s’est emballée faute de vrai dirigeant compétent et décisionnaire. Les journalistes nous balancent depuis des semaines une augmentation de cas journalier comme si on comptais des morts.... sauf que les morts n’arrivent pas. 68 morts hier sur 10000 cas testés positif? Et donc? Donc rien, car on n’a aucune idée du nombre réel de gens contaminés. Nos dirigeants sont pétrifiés de leur incapacité à prendre de bonnes décisions.

J'adhère à votre commentaire que je modulerais quand même : une centaine de cas supplémentaires , en réanimation en 24H ... n'oublions pas les capacités de nos hôpitaux , déjà en tension avant l'arrivée de la Covid .... en général, les mêmes causes engendrent les mêmes effets et si la saturation du système de santé se produit , à nouveau, dans les semaines à venir ... nous en reviendrons au confinement du moins partiel , en fonction des régions, sinon généralisé (comme en Israël ) dans le pire des scénarii ...

Portrait de merlin2
23/septembre/2020 - 17h39

1700 morts par jour en France... Combien du Covid ??? Pendant combien de temps encore va-t-on nous interdire de revivre ? Vous la sentez venir l'interdiction de déplacement, de se réunir, d'aller dans les magasins au mois de décembre ? C'est la mort du pays tout çà... 

Portrait de Mon bon Blaze
23/septembre/2020 - 17h33
here a écrit :

Pas marre de vous faire manipuler? on ne nie pas que le covid19 tue quelques personnes (tout comme la grippe, le cancer, des accidents de la route...) mais de là à parle de pandémie.... mais croyez donc ce que l'on vous dit à longueur de journée et nécoutez pas les grands professeurs qui nous disent depuis des semaines que nous ne sommes plus dans le cas que nous avons eu au printemps

Je ne crois pas à la manipulation des masses (dans quel but?) ou à un quelconque complot, pour favoriser les labos, en flinguant au passage l’économie du pays. L’état n’a aucun intérêt à conserver cet ambiance anxiogène. Je pense que la machine s’est emballée faute de vrai dirigeant compétent et décisionnaire. Les journalistes nous balancent depuis des semaines une augmentation de cas journalier comme si on comptais des morts.... sauf que les morts n’arrivent pas. 68 morts hier sur 10000 cas testés positif? Et donc? Donc rien, car on n’a aucune idée du nombre réel de gens contaminés. Nos dirigeants sont pétrifiés de leur incapacité à prendre de bonnes décisions.

Portrait de mikapat
23/septembre/2020 - 16h58

Ils sont tous obsédés pour fermer les bars et restaurants, personne ne leur a dit que les marchés étaient cafi de monde ? On ne peut pas faire mieux que le masque obligatoire, l’économie étant déjà bien flinguée.

Portrait de here
23/septembre/2020 - 16h36
Greenday2013 a écrit :

Avec des morts imaginaires, c'est ça ?

Pas marre de vous faire manipuler? on ne nie pas que le covid19 tue quelques personnes (tout comme la grippe, le cancer, des accidents de la route...) mais de là à parle de pandémie.... mais croyez donc ce que l'on vous dit à longueur de journée et nécoutez pas les grands professeurs qui nous disent depuis des semaines que nous ne sommes plus dans le cas que nous avons eu au printemps

Portrait de Footit
23/septembre/2020 - 15h34
Footit a écrit :

                                                  GIF - GIFs

                               faut vous y faire !

Portrait de Footit
23/septembre/2020 - 15h34

                                                  

                               faut vous y faire !

Portrait de Willie Garzah
23/septembre/2020 - 14h10
Greenday2013 a écrit :

Avec des morts imaginaires, c'est ça ?

Mais oui tu te casse la gueule dans l'escalier, tu meurs coronavirussmileysmiley

Portrait de Greenday2013
23/septembre/2020 - 13h51
Kenza28 a écrit :

Episode 472 de la grande saga "la pandémie imaginaire" 

Avec des morts imaginaires, c'est ça ?

Portrait de Kenza28
23/septembre/2020 - 13h16

Episode 472 de la grande saga "la pandémie imaginaire"