20/09 16:48

L'image insupportable d'un cerf exténué, à bout de souffle qui se réfugie en plein centre ville de Compiègne alors qu'il est traqué par des amateurs de chasse à courre - Vidéo

C'est une image qui bouleverse les internautes. Celle d'un cerf épuisé qui s'est réfugié sur un chantier en centre-ville de Compiègne  après avoir été traqué lors d'une chasse à courre. L'animal, à bout de force est resté allongé plusieurs heures sur le bitume, l'air épuisé. 

Le Figaro raconte que sur place, la police a sécurisé la zone et les militants d'Abolissons la vénerie aujourd'hui ont suivi les chasseurs puis sont restés sur place pour vérifier que le cerf soit sauvé. Des riverains se sont également regroupés autour de l'animal tandis que les chasseurs retenaient leurs chiens. Le cerf s'est finalement relevé et a heurté des barrières avant de retrouver son chemin en direction de la forêt. 

«C'est vraiment un exemple de ce que fait la chasse à courre. Regardez ! Il y a un cerf avec la langue pendante à 10 mètres de nous. On ne sait pas s'il va faire un arrêt cardiaque. Cela n'a pas de sens au XXIe siècle d'assister à des scènes pareilles», s'est indigné Stanislas Broniszewski, le porte-parole du groupe AVA auprès de Franceinfo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 19h40 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

Ah oui, quand même... des humains non chasseurs = une bande de moutons

Vous êtes encore plus atteint que je pensais. Pitoyable et ridicule, vous ne me faites même plus rire, mais cela me ferait presque de la peine. A ce niveau de bêtise, ce n'est même plus comique. Allez, prenez votre calmant et au lit (au plaisir de ne plus vous lire)

@veg visiblement tu t’enflammes tout seul, peut-être le régime végane que bouffe les neurones , finalement lorsque je mets le doigt sur les incohérences de ton discours tu n’argumentes pas tu insultes, c’est le propre des simples d’esprit.moi je n’ai utilisé qu’une métaphore que visiblement votre étroitesse d’esprit n’a pas su comprendre. Mais je suis fautif, il est vrai j’aurais dû régresser pour me mettre à votre niveau.

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 16h56 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

Oulala lala, vous, vous fumez. Et de la bonne on dirait... c'est quoi ?

J'ai dis que le cerf doit la vie à une bande de moutons ?.... oui oui, rallumez en une autre ;)

trop COMIQUE

@veg tiens : « L'animal est reparti libre car des humains non chasseurs avec de l'empathie, l'ont protégé des chasseurs qui s'apprétaient à l'abattre ». Je me demande qui fume finalement

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 14h02 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

VOUS

"querelles de territoires", c'est pour la nourriture

"reproductions", les animaux tuent pour se reproduire, vous avez vu cela ou ? Ils se battent en effet mais cela ne vas quasiment jamais jusqu’à la mort, le perdant se soumet ou s'enfuit

dangers...soyez plus précis, un animal en danger s'échappe s'il a le choix car il ne veut pas servir de nourriture à son agresseur

RE COMIQUE, postez des choses intéressantes si vous voulez débattre intelligemment

@veg visiblement la mauvaise foi est de rigueur chez vous, et derrière vos com de premier de la classe mal léché vous vous permettez de sortir des réflexions comme comique qui là est employé de façon péjorative alors que j’ai raison et n’importe quel spécialiste des animaux vous le dira , de plus vous affabulez quand vous dites que le cerf doit la vie à une bande de moutons alors que la chasse avait stoppée vu que l’animal était en zone urbaine et dans votre cas en particulier plutôt que de cacher votre condescendance derrière du vocabulaire bien policé vous devriez observer le monde animal et sauvage plutôt que de vous instruire avec bambi

Portrait de Raoul 2023
21/septembre/2020 - 12h22

Les chasseurs à courre méritent d'être jetés dans la fosse aux lions !

Portrait de Cathodegauche
21/septembre/2020 - 12h19
veg a écrit :

"herbivoriste": Vous n'avez aucune notion du mode alimentaire des Végé(tariens taliens ou végans). Renseignez vous, vous paraitrez moins bête (sans jeu de mot douteux)

"comparaisons foireuses": Vous avez sans doute mal lu... je faisais une analogie, vous confondez les deux termes. Renseignez vous, vous paraitrez moins bête

"tous les hommes sont des violeurs en puissance" vous n'assimilez pas ce que vous lisez, ou ais je dis cela ?

"un défenseur des carottes et légumes pourra très bien vous le reprocher un jour": Surement pas, car si vous défendez les carottes et autres légumes, vous devez paradoxalement en manger plutôt que de la viande. En effet si vous mangez de la barbaque, vous "tuez" 7 fois plus de légumes (chiffre communément admis) qu'en mangeant des légumes directement. Vous oubliez simplement que les animaux se nourrissent en consommant de manière excessive ces mêmes légumes 

 

Ok, vous voulez jouer à ce jeu ? Si vos figures de style étaient plus explicites peut-être aurais-je pu répliquer de manière adéquate.

Vous, cela ne vous fera pas de mal d'être un peu bête (avec jeu de mot) car si vous l'étiez, vous sauriez que nous sommes des animaux comme les autres.

Je n'ai jamais vu un lion vegan ou un loup végétarien. Si le maire neuneu d'une grande ville du sud-ouest peut nous sortir des inepties sur les arbres morts vous voyez bien où votre délire va nous conduire ? Tout le monde ne peut pas vivre comme vous. Si vous n'aimez pas, n'en dégoûtez pas les autres.  

Et pendant que vous invectivez tout le monde, quid de la souffrance animale ? Avec nous, les animaux ne souffrent pas longtemps et après ça fait des repas excellents. Et quand nous mourrons les asticots vont s'occuper de nous. C'est la loi de la nature. 

Et pendant que vous nous bassinez avec les animaux, pas un mot pour les victimes de guerres et les enfants qui meurent de faim. Vous voulez leur envoyer du Toffu bio aux gosses qui crèvent de faim dans le tiers monde ?  Arrêtez votre délire!

 

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 12h17 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

"Le loup , l’ours et autres grands prédateurs ne tuent pas que pour se nourrir. Comme l’homme"... COMIQUE

@veg non querelles de territoires , reproductions, dangers , alors c’est qui le comique ?

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 12h03 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

Votre chat est le résultat d'une domestication humaine (encore), c'est un carnivore qui n'a plus besoin de tuer pour se nourrir mais qui conserve une appétence certaine pour le jeu qui lui rappelle ses instincts d'avant domestication. L'animal est reparti libre car des humains non chasseurs avec de l'empathie, l'ont protégé des chasseurs qui s'apprétaient à l'abattre. Ne mélangez pas tout. Dans la nature, un chat sauvage ne tue que pour se nourrir et ne se reproduit uniquement que lorsque son gibier pullule

@veg votre problème est que vous idéalisez le monde animal à la manière d’un Walt Disney, la nature est cruelle que vous le vouliez ou non, de plus le monde animal souffre bien plus de la culture intensive des végétaux que des chasseurs ( dont je ne fais pas partie), mais le loup , l’ours et autres grands prédateurs ne tuent pas que pour se nourrir. Comme l’homme!!!

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 10h55 - depuis l'application mobile
veg a écrit :

La différence est que l'homme est un prédateur nuisible qui tue pour le plaisir et non par besoin

@veg mon chat traque, joue et tue des petites proies alors que sa gamelle est toujours remplie, l’homme est ce qu’il est, ni plus ni moins, dans ce cas précis l’animal n’a pas souffert et est reparti libre , ce que ne serait pas arrivé dans une chasse à l’arme, alors stop aux anti tout

Portrait de Rosette
21/septembre/2020 - 10h54

Pauvre animal traqué par des hommes qui s'amusent a faire souffrir inutilement un être sans défense pour assouvir un plaisir malsain et dicté par aucune nécessité alimentaire. La chasse à cour et la corrida sont des ignominies indignes de l'humanité.

Portrait de Franck64
21/septembre/2020 - 09h37

Tout le monde tue des animaux a partir du moment où ils en mangent dans leur assiette . Cela sont aussi cruel que des chasseurs ,l élevage en batterie et l abbatoir c est pas mieux .

Portrait de jeanseb54
21/septembre/2020 - 09h02 - depuis l'application mobile

Il me semble quand même que cette méthode de chasse est la plus naturelle qu’il soit, dans la nature la proie est débusquée, traquée et mise à mort par les prédateurs et l’homme est un prédateur, au moins le gibier n’est pas blessé par des projectiles avant la mise à mort.

Portrait de Tonton85
21/septembre/2020 - 08h05
bacchussss a écrit :

La nature s'autorégule. Si il n'y a plus de chasseur, il n'y aura pas trop de chevreuils, de sangliers etc...La régulation se fait par l'équilibres prédateurs-proies. C'est pas la nature qui a inventé les sociétés de chasse. A vous lire les chasseurs sont des héros, faut pas déc***é non plus. Si il y en a trop c'est parce que les sociétés de chasse font des élevages de sanglier et de chevreuil.

Vous comprenez mal mes propos.

L'homme (chasseur ou non) est responsable probablement de la plus importante extinction d'espèces d'origine non naturelle.

Ce que je veux dire, c'est que l'on a déjà tellement déséquilibré les choses que la chasse permet d'aider à la régulation (si elle est faites en bonne intelligence). A en lire certain, le but du chasseur est de faire souffrir les animaux et de tout exterminer. Quel est l'intérêt dites moi ? Chasser 2-3 ans et laisser un territoire vide de gibiers ensuite ? Allons c'est stupide comme raisonnement.

Est ce qu'il y a des comportements stupide comme pour la chasse à cour ? Oui et y mettre un terme serait une très bonne chose. Est ce que interdire la chasse ferait que l'on sauvera la biodiversité ? Certainement pas. 

Et vous me faites bien rire à dire que s'il y a autant de grand gibiers, c'est parce qu'il y a des élevages qui en relâchent en masse dans la nature. Connaissez vous seulement le cycle de reproduction du sanglier ? Non j'en doute, mais passons. vous aimez tellement avoir raison qu'il est surement préférable de vous laisser dans l'ignorance.

PS:Au cas ou, je ne suis pas chasseur.

Portrait de Cloclo80
21/septembre/2020 - 07h51

Gare à vous , les Rambo du dimanche sont de retour ! Je souhaite que ces abrutis vont comme tous les ans ,  goûter aux salves de cartouches afin de ressentir les mêmes souffrances qu'ils infligent aux animaux .

Portrait de Capri
21/septembre/2020 - 04h34
Robin Leroy a écrit :

La chasse n'est pas répréhensible en elle-même. Les méthodes de chasse par contre...

Inutile de vouloir discuter avec des gens persuadé de leur bon droit. En cela, Nicolas Hulot a eu tort de démissionner. Il pouvait sur sa seule renommée mettre à bas le lobby de la chasse. Il s'est laissé impressionner. Dommage pour la France.

Il me semble que Nicolas Hulot a expliqué que la présence du lobbyiste principal des chasseurs a une réunion « interne » au sein de l’Etat à laquelle il n’avait pas été « officiellement » convié, a été la goutte d’eau qui a fait débordé le vase et que Nicolas Hulot a considéré cet « incident » comme étant représentatif, selon lui, de l’omni présence des lobbies au plus au niveau de l’Etat dans notre pays.

Son désaccord et son refus de cautionner certaines décisions (ou absences de décisions) est à l’origine de sa démission.

Ce que j’ai trouvé dommage, dans sa démission, c’est quand il a dit « je suis seul etc... » alors que c’est la personnalité politique préférée des français (relégué temporairement a la 2ème placé par Édouard Philippe - les français aiment les Poulidor).

Ah au fait... qui est la personne qui a introduit la « taxe carbone » en France pour les citoyens... Hummm... c’est qui... ? Ben c’est Nicolas Hulot... lui qui a mis à la rue des dizaines de milliers de gilets jaunes !! Paradoxe, quand tu nous tiens !!

Portrait de Robin Leroy
21/septembre/2020 - 04h20

La chasse n'est pas répréhensible en elle-même. Les méthodes de chasse par contre...

Inutile de vouloir discuter avec des gens persuadé de leur bon droit. En cela, Nicolas Hulot a eu tort de démissionner. Il pouvait sur sa seule renommée mettre à bas le lobby de la chasse. Il s'est laissé impressionner. Dommage pour la France.

Portrait de NALA
21/septembre/2020 - 03h26

Messieurs les chasseurs,

l’incident ayant été filmé et largement diffusé y compris au 20 heures, vous aurez beau argumenter, payer des campagnes publicitaires ou encore recruter de belles influenceuses, vous avez perdu la bataille médiatique car la quasi-totalité des téléspectateurs a été horrifiée par ce pauvre animal traqué pour votre propre plaisir...

Il faut vraiment diffuser ce genre de comportements avec la complicité de l’état qui empêche les promeneurs de se rendre en famille les mercredi et samedi dans cette belle forêt de Compiègne afin que vous puissiez massacrer en toute quiétude.

Beurk

Portrait de Capri
21/septembre/2020 - 02h36

Dans les "incidents" recensés par AVA, on s'aperçoit que les cerfs se réfugient... chez les Hommes (jardin...), dans les zones habitées...

"On" (les chasseurs) va les pourchasser "chez eux", dans leur habitat naturel.

"Ils" (les cerfs) se réfugient "chez nous" en trouvant d'autres humains pour les protéger, les défendre.

J'aimais bien le confinement. On était "à notre place" et on laissait les animaux sauvages vivre leur vie.

Portrait de Mon bon Blaze
21/septembre/2020 - 00h05

Les vegans expliquent qu’il faut être cohérent, que l’on ne peut pas être contre la chasse pour défendre le bien être animal et manger de la viande et du fromage, puisque cela fait fonctionner les abattoirs et l’exploitation des vaches laitières.

Pour être en cohérence avec moi même et puisque je trouve le raisonnement des vegans très lucide et pertinent, avant j’étais contre mais maintenant je défend les chasseurs.

Portrait de GRIBOUILLE
20/septembre/2020 - 21h46

Les chasseurs vont vous répondre que c'est une tradition comme la tauromachie, on se croirait au moyen âge, quelle bande de criminels ces chasseurs, je les hais, c'est une barbarie leur soit disant "régulation" Voir cette bête souffrir il faut avoir un coeur de pierre.smiley

Portrait de bacchussss
20/septembre/2020 - 21h30
Tonton85 a écrit :

Bien que vous ayez habité à la campagne, vous en connaissez bien peu visiblement.

Le renard n'a pas le loup comme prédateur, car le loup préfèrera 1000 fois un chevreuil ou mieux un mouton ou une brebis, à un renard. Et il est absurde de votre part de croire que maintenant si l'homme disparaissait, tout redeviendrait comme avant, en parfait équilibre.

Pourquoi les chasseurs lâchent ils des oiseaux de lâcher ? peut être parce qu'il n'y a pas ou peu de souches sauvages. En parti détruite par l'agriculture intensive, et en parti par les prédateurs (rapaces-renards-belettes-chats domestique ...)

Supprimer la chasse et vous viendrez vous plaindre qu'il y a trop de chevreuils, de sangliers, de ragondins et j'en passe.

Je suis toujours effaré de voir que les gens préfère se dénigrer et s'invectiver au lieu de chercher des solutions ensemble. Le problème n'est pas la chasse, mais la façon dont elle est appliquée.

La nature s'autorégule. Si il n'y a plus de chasseur, il n'y aura pas trop de chevreuils, de sangliers etc...La régulation se fait par l'équilibres prédateurs-proies. C'est pas la nature qui a inventé les sociétés de chasse. A vous lire les chasseurs sont des héros, faut pas déc***é non plus. Si il y en a trop c'est parce que les sociétés de chasse font des élevages de sanglier et de chevreuil.

Portrait de Tonton85
20/septembre/2020 - 21h10
veg a écrit :

J'ai habité à la campagne, rassurez vous !

C'est l'espèce humaine dans son ensemble, qui a éradiqué les prédateurs par une extermination sans pitié par des chasseurs (ces prédateurs naturels qui faisaient de l'ombre par leur concurrence à ces chasseurs humains). Désolé, mais chasseurs, c'est le nom qu'on leur donne !

Abstenez vous en effet, et aussi pour les renards qui n'ont plus de prédateurs naturels (loups et autres espèces). Vous abondez dans mon sens sans vous en rendre compte ! Réintroduisons ces prédateurs naturels et le problème sera réglé naturellement sans les chasseurs

Et non, la chasse est inutile, elle est artificiellement justifiée par des gens tels que vous qui se refusent à voir la vérité en face !

Bien que vous ayez habité à la campagne, vous en connaissez bien peu visiblement.

Le renard n'a pas le loup comme prédateur, car le loup préfèrera 1000 fois un chevreuil ou mieux un mouton ou une brebis, à un renard. Et il est absurde de votre part de croire que maintenant si l'homme disparaissait, tout redeviendrait comme avant, en parfait équilibre.

Pourquoi les chasseurs lâchent ils des oiseaux de lâcher ? peut être parce qu'il n'y a pas ou peu de souches sauvages. En parti détruite par l'agriculture intensive, et en parti par les prédateurs (rapaces-renards-belettes-chats domestique ...)

Supprimer la chasse et vous viendrez vous plaindre qu'il y a trop de chevreuils, de sangliers, de ragondins et j'en passe.

Je suis toujours effaré de voir que les gens préfère se dénigrer et s'invectiver au lieu de chercher des solutions ensemble. Le problème n'est pas la chasse, mais la façon dont elle est appliquée.

Portrait de Cathodegauche
20/septembre/2020 - 20h37
veg a écrit :

Un escroc logique, trop marrant

Le viol était inscrit dans l'ADN de l'homme, la femme rabaissée à un rôle ménager, on y a mis fin... La chasse c'est pareil mon amis, on vas y mettre fin. C'est inéluctable

Quand tu dis aimer les animaux, c'est dans ton assiette, un couteau à la main, je suis heureux que tu ne m'aime pas. Au fait tu a joui quand tu as tué un pauvre sanglier ?

"Tout ce qui est excessif est insignifiant " disait Talleyrand. Votre commentaire illustre bien ce propos. Vous n'allez pas nous imposer votre mode de vie herbivoriste avec toutes les carences qui en découlent. Nous sommes des milliards à aimer la viande et à penser qu'un bon barbecue est une fenêtre ouverte sur le bonheur. Cela n'empêche pas d'aimer les animaux. 

En revanche, nous pouvons nous accorder sur le rejet de toute forme de maltraitance animale. La souffrance animale est quelque chose d'insupportable  et je serai favorable que la législation évolue. Des peines de prison sévères contre ceux qui brutalisent et martyrisent les animaux, je signe tout de suite. 

Pour finir, gardez vous d'utiliser les comparaisons foireuses car cela ne peut que décrédibiliser votre combat quand vous affirmez que tous les hommes sont des violeurs en puissance. Nous sommes une grande majorité à n'avoir jamais violé personne. Par conséquent, vos invectives sont stériles. Retrouvons nous sur le terrain du débat d'idées parce qu'un défenseur des carottes et légumes pourra très bien vous le reprocher un jour...

Portrait de çabaigne
20/septembre/2020 - 20h35
veg a écrit :

Mince, j'aurais du dire lis plus bas et ASSIMILE ce que tu lis, je n'ai pas vocation à t'éduquer et répéter ce que j'ai déjà écris à ce sujet. Je t'aide un peu car j'ai pitié...

===============================

C'est l'espèce humaine dans son ensemble, qui a éradiqué les prédateurs par une extermination sans pitié par des chasseurs (ces prédateurs naturels qui faisaient de l'ombre par leur concurrence à ces chasseurs humains). Désolé, mais chasseurs, c'est le nom qu'on leur donne !

Abstenez vous en effet, et aussi pour les renards qui n'ont plus de prédateurs naturels (loups et autres espèces). Vous abondez dans mon sens sans vous en rendre compte ! Réintroduisons ces prédateurs naturels et le problème sera réglé naturellement sans les chasseurs

Et non, la chasse est inutile, elle est artificiellement justifiée par des gens tels que vous qui se refusent à voir la vérité en face !

La nouvelle espèce: les chasseurs de chasseurs.

Portrait de çabaigne
20/septembre/2020 - 20h30
veg a écrit :

Ton idée d'aller voir un psy est bonne, je t'y invites. Et le quinoa, c'est excellent, tu devrais essayer, ça rend intelligent il parait

Je n'ai jamais émis  l'idée d'aller chez 

le psy pour moi même, tu as a mal lu. Surement l'effet du quinoa.

Portrait de bonheur-25
20/septembre/2020 - 20h26
veg a écrit :

Lis plus bas, avant d’écrire des con-neries

ayé j'ai tout lu ! sans la chasse tu ne pourrais pas vivre tranquillement, quelle soit a courre ou carabine ou arbalète, le principe est le même réguler les populations et éventuellement nous nourrir 

Portrait de çabaigne
20/septembre/2020 - 20h23
veg a écrit :

Ton idée d'aller voir un psy est bonne, je t'y invites. Et le quinoa, c'est excellent, tu devrais essayer, ça rend intelligent il parait

Veg = j'ai des ptits bras je critique tout. J'ai la vérité infuse, mais le jour ou ca va chier ,vous me reconnaitrez car je courrai tellement vite que ca fera de la fumée.

Portrait de bonheur-25
20/septembre/2020 - 20h20

ces memes ecolos qui appellent au secours les chasseurs car il y a trop d'animaux dans leurs reserves, et oui ces ecolos oublient que les animaux se reproduisent vite, sans prédateurs ces bestioles pullulent 

Portrait de çabaigne
20/septembre/2020 - 20h10
Cathodegauche a écrit :

Cette humanisation des animaux est inquiétante. La chasse est inscrite dans l'ADN de notre pays, ce sont nos racines. Tous ceux qui se bouchent le nez sont bien contents d'avoir de la bonne viande chez le boucher.

J'ai commencé à chasser avec mon père et mon grand-père quand j'étais adolescent. Quand j'ai abattu mon premier sanglier j'étais le plus heureux de la terre. Il ne faut pas croire que nous détestons les animaux ou que nous sommes des prédateurs.

Un chasseur est avant tout un écologiste. Pas un écologiste de salon mais quelqu'un qui connait la faune et la flore, qui aime et respecte les animaux. Mon grand-père disait toujours merci à la bête avant de l'achever...

Je comprends ce que tu dis et ce que tu fais ,mais sache mon gars que tout ca c'est du passé. Si tu veux ne pas être critiqué, tu dois manger du quinoa et aller chez le psy avec ton chien.

Portrait de Cathodegauche
20/septembre/2020 - 20h06

Cette humanisation des animaux est inquiétante. La chasse est inscrite dans l'ADN de notre pays, ce sont nos racines. Tous ceux qui se bouchent le nez sont bien contents d'avoir de la bonne viande chez le boucher.

J'ai commencé à chasser avec mon père et mon grand-père quand j'étais adolescent. Quand j'ai abattu mon premier sanglier j'étais le plus heureux de la terre. Il ne faut pas croire que nous détestons les animaux ou que nous sommes des prédateurs.

Un chasseur est avant tout un écologiste. Pas un écologiste de salon mais quelqu'un qui connait la faune et la flore, qui aime et respecte les animaux. Mon grand-père disait toujours merci à la bête avant de l'achever...

Portrait de çabaigne
20/septembre/2020 - 20h03
veg a écrit :

Ah bon, l'un exclue l'autre ?

Votre maçon, éboueur et autres n'ont pas besoin de nous, vous vous en occupez non (vous n'avez pas de portable sans doute.... mince, vous les empêchez de travailler, sans cœur que vous êtes) ?

Trop drôle si vous faites exprès, pitoyable sinon

Trop fort. Je passe.